Amédée IV de Savoie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Amédée IV de Savoie
Titre comte de Savoie
comte d'Aoste
comte de Maurienne
(12331253)
Prédécesseur Thomas Ier de Savoie
Successeur Boniface de Savoie
Biographie
Dynastie Maison de Savoie
Naissance 1197
Montmélian
Décès 23 ou 24 juin 1253
Montmélian
Père Thomas Ier de Savoie
Mère Marguerite (ou Béatrice) de Genève
Conjoint (1) Anne de Bourgogne
(2) Cécile des Baux
Enfants Béatrice, Marguerite, Boniface de Savoie, Béatrice, Éléonore, Constance

Armoiries Savoie Ancien.svg

Amédée IV de Savoie, né à Montmélian en 1197, mort à Montmélian le 23 ou 24 juin 1253[1] est comte de Savoie, d'Aoste et de Maurienne de 1233 à 1253. Il est le fils de Thomas Ier, comte de Savoie, d'Aoste et de Maurienne, et Marguerite (ou Béatrice) de Genève.

Règne[modifier | modifier le code]

Partisan de l'empereur Frédéric II dans sa lutte contre la papauté, il en reçut les titres de comte d'Aoste et du Chablais. Il étendit ses domaines vers le Viennois, la Bresse et le Lyonnais, mais aussi vers le Piémont, la Ligurie et la Suisse romande. Il échoua cependant à s'emparer de Turin. Il est le premier comte à faire figurer le terme « Sabaudia » sur son monnayage[2].

Titres[modifier | modifier le code]

Comte de Savoie, duc de Chablais et d'Aoste, de Tarentaise et de Bugey, prince de Piémont, marquis de Suse et d'Italie et , vicaire général de l'Empire en Lombardie et en Piémont[3].

Mariages et descendance[modifier | modifier le code]

Il épouse en premières noces en 1222 Anne (appelé aussi Marguerite) de Bourgogne (1192 † 1243), fille d'Hugues III, duc de Bourgogne et de Béatrix, dauphine, comtesse de Viennois et d'Albon. Ils ont :

Veuf, il se remarie en 1244 avec Cécile des Baux, dite « Passerose » en raison de sa beauté († 1275), fille de Barral Ier des Baux, vicomte de Marseille, et de Sibylle d'Anduze. Ils eurent :

  • Boniface (1244 † 1263), comte de Savoie, d'Aoste et de Maurienne,
  • Béatrice († 1292), mariée à Pierre de Chalon († 1272), seigneur de Chatelbelin, puis en 1274 à Jean-Emmanuel (1234 † 1283), infant de Castille, seigneur de Penafiel, d'Escalona et de Villena,
  • Éléonore, mariée en 1269 à Guichard de Beaujeu,
  • Constance, citée en 1263.

Références[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  1. Histoire généalogique de la royale maison de Savoie, par Samuel Guichenon, pages 271-272. Manuel chronologique contenant les principales dates de l'histoire politique, municipale, ecclésiastique et littéraire de la Savoie jusqu'à la fin de l'année 1849, par Jules Philippe, page 22.
  2. Bernard Demotz Les comtes qui, en 400 ans, firent la Savoie l'Histoire en Savoie, 1994 (ISSN 00467510) p. 25.
  3. Histoire généalogique de la royale maison de Savoie Tome I Par Samuel Guichenon page 267

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]