Aldo Romano

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Aldo Romano

alt=Description de l'image Aldo Romano.jpg.
Informations générales
Naissance 16 janvier 1941 (73 ans)
Belluno, Vénétie, Italie
Genre musical Jazz
Instruments batterie, chant
Labels Label Bleu

Aldo Romano est un batteur et, dans une moindre mesure, chanteur de jazz italien né à Belluno le 16 janvier 1941 et émigré très jeune en France avec ses parents.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ouvrier carreleur le jour, il danse au Tabou et au Caveau de la Huchette la nuit, à la fin des années 1950[1]. Il apprend la batterie en 1961 après avoir étudié la guitare, et joue dans différents styles, avec de nombreux musiciens, parmi lesquels Bud Powell, Jackie McLean, Johnny Griffin, Gordon Beck, Dexter Gordon ou encore Keith Jarrett. Aldo Romano était aussi un ami de Claude Nougaro à qui il a dédié un album Threesome en avril 2004.

Il a toujours conservé des liens étroits avec le jazz italien, collaborant dès les années 1960 avec Enrico Rava notamment, ou plus récemment dans la période 1987-1993 lorsqu’il réunit une formation entièrement italienne avec Paolo Fresu, Franco D'Andrea et Furio Di Castri (it) avec lesquels il enregistre les disques Ritual, To Be Ornette to Be, Dreams and Waters et Non Dimenticar.

Il est surtout connu aujourd'hui grâce au trio qu'il forme en 1995 avec Louis Sclavis et Henri Texier. Après un voyage en Afrique en compagnie du photographe Guy Le Querrec, ils publient un premier album : Carnets de route. À la suite d'un autre voyage, quelques années plus tard, ils publient Suites Africaines. Un troisième album, African Flashback, sorti fin 2005, complète cette série.

Aldo Romano est également chanteur et parait en janvier 2006 un album intitulé : Aldo Romano chante.

En 2004, il remporte le Jazzpar Prize (en).

Le 16 janvier 2009, il participe au Sunside à un hommage à Michel Petrucciani avec Franck Avitabile au piano, Diego Imbert à la contrebasse et Olivier Ker Ourio à l'harmonica. Au répertoire de ce concert figure le titre Pasolini, composé par Aldo Romano après que le corps du cinéaste Pier Paolo Pasolini eut été découvert sur la plage d'Ostie le 2 novembre 1975. Au sujet de ce titre, Aldo Romano déclare : « Si la mélodie est joyeuse, c'est qu'elle évoque le souvenir de l'homme et pas celui de sa mort ».

Aldo Romano est parrain du festival Jazz à Porquerolles depuis sa création en 2002.

Discographie sélective, avec détails des formations[modifier | modifier le code]

En tant que sideman[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Le morceau Annobon est utilisé dans la bande originale du film Dieu seul me voit (Versailles-Chantiers) (1998) de Bruno Podalydès

Références[modifier | modifier le code]

  1. Jazzman, avril 2004, propos recueillis par Renaud Czarnes