Akamai Technologies

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

42° 21′ 51.5″ N 71° 05′ 20.5″ O / 42.364306, -71.089028 ()

Akamai Technologies, Inc.

Création 1998
Fondateurs Tom Leighton
Daniel Lewin
Siège social Drapeau des États-Unis Cambridge, Massachusetts (États-Unis)
Activité Internet
Produits Content delivery network
Effectif 3 400 (2012)[1]
Site web akamai.com
Chiffre d’affaires $1,37 milliard (2012)

Akamai Technologies (NASDAQ : AKAM) est une société américaine spécialisée dans la mise à disposition de serveurs de cache pour les entreprises. La mise en cache de contenu Web permet une économie de débit Internet, économie particulièrement intéressante pour les sites à très fort trafic. Le siège social d'Akamai se trouve à Cambridge dans le Massachusetts, et sa filiale européenne est basée à Paris.

Historique[modifier | modifier le code]

Akamai est un mot hawaïen signifiant intelligent. La société n'a cependant aucun lien avec Hawaii.

Le réseau informatique d'Akamai est doté d'une architecture de plus de 100 000 serveurs à travers le monde, répartis dans 75 pays différents[2]. Les contenus web stockés en cache sont distribués à l'identique sur chacun de leurs réseaux. Les requêtes provenant des clients de ces réseaux sont alors redirigées non pas vers la source originale mais vers la copie « locale » la plus proche.

De nombreux sites utilisent ces services de cache, depuis des sites de gros médias (le New York Times, Reuters, Libération) à ceux de grandes entreprises du secteur de l'informatique (Microsoft, Apple, Adobe, Logitech, Facebook), en passant par des sites d'e-commerce tels que Voyages-sncf.com, le site des Galeries Lafayette, les télévisions comme France 2, TF1 ou encore le site AlloCiné[réf. nécessaire].

La société a été fondée par un jeune diplômé du MIT, Daniel Lewin. Passager de l'un des avions qui s'écrasa sur les tours du World Trade Center lors des attentats du 11 septembre 2001, il y trouva la mort à l'âge de 31 ans.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]