8e étape du Tour de France 2012

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Article général Pour un article plus général, voir Tour de France 2012.
Tour de France 2012
8e étape
Cycling (road) pictogram.svg
Tour de France 2012 - Etappe 8.png

Belfort à Porrentruy
Résultats de l’étape
Podium Drapeau : France Thibaut Pinot h 56 min 10 s
(40,014 km/h)
Deuxième Drapeau : Australie Cadel Evans + 26 s
(39,940 km/h)
Troisième Drapeau : France Tony Gallopin + 26 s
Combatif Drapeau : Suède Fredrik Kessiakoff
Classement général à l’issue de l’étape
Jersey yellow.svg M. jaune Drapeau : Royaume-Uni Bradley Wiggins 38 h 17 min 56 s
(41,291 km/h)
Deuxième Drapeau : Australie Cadel Evans + 10 s
(41,288 km/h)
Troisième Drapeau : Italie Vincenzo Nibali + 16 s
(41,286 km/h)
Classements annexes à l’issue de l’étape
Jersey green.svg M. vert Drapeau : Slovaquie Peter Sagan 217 pts
Jersey polkadot.svg M. à pois Drapeau : Suède Fredrik Kessiakoff 21 pts
Jersey white.svg M. blanc Drapeau : Estonie Rein Taaramäe 38 h 20 min 23 s
(41,247 km/h)
Équipes Drapeau : Luxembourg RadioShack-Nissan 114 h 56 min 52 s
(41,272 km/h)
Chronologie
7e étape 8e étape 9e étape

La 8e étape du Tour de France 2012 se déroule le dimanche 8 juillet 2012. Elle part de Belfort et arrive à Porrentruy, en Suisse.

Parcours[modifier | modifier le code]

Le départ de l'étape est donné à Belfort. Le parcours prend la direction du sud et entre dans le Doubs. La route commence à s'élever à partir du quinzième kilomètre. Sept difficultés référencées pour le classement de la montagne s'enchaînent en moins de 150 kilomètres. La première est la côte de Bondeval, au vingtième kilomètre, classée en quatrième, suivie douze kilomètres plus loin de la côte du Passage de la Douleur, en troisième catégorie. Au bas de la descente de cette côte, le peloton passe le Doubs puis aborde la première des quatre ascensions de deuxième catégorie, la côte de Maison-Rouge, qui est la plus longue du jour : 7,9 km à 5 %. Le Tour se dirige ensuite vers l'est et arrive en Suisse, dans le canton du Jura. La côte de Saignelégier emmène une première fois le peloton à plus de 900 mètres d'altitude, au kilomètre 73, après 7,8 km d'ascension à 6,1 %. La cinquième difficulté du jour, la côté de Saulcy commence vingt kilomètres plus loin. Le sprint intermédiaire du jour est situé aux Genevez. Après un court passage dans le canton de Berne, les deux dernières ascensions se succèdent en quinze kilomètres. La côte de la Caquerelle, classée en deuxième catégorie, est longue de 4,3 km et présente une pente moyenne de 7,6 %. La dernière ascension est celle menant au col de la Croix. Classée en première catégorie, elle est longue de 3,7 km avec une pente moyenne de 9,2 %. L'arrivée est jugée 16 kilomètres après le col, à Porrentruy[1].

Déroulement de la course[modifier | modifier le code]

Départ des coureurs à Belfort.

Le départ réel est légèrement retardé par la chute de Matthew Lloyd (Lampre-ISD) dans la portion neutralisée. Des attaques fusent dès le km 5, seul Jens Voigt (RadioShack-Nissan) parvient à s'extraire du peloton dans la côte de Bondenval. Le contenu du groupe de ses poursuivants change plusieurs fois au gré des attaques. Il passe seul en tête au sommet de la côte du Passage de la Douleur mais il finit par réintégrer le peloton au km 39.

Les attaques reprennent et un groupe d'échappés d'une vingtaine de coureurs se forme. Jens Voigt s'échappe de ce groupe en compagnie de Steven Kruijswijk (Rabobank), les deux hommes sont repris par le groupe au dernier kilomètre de la côte de Maison-Rouge. Blel Kadri (AG2R La Mondiale) attaque et passe seul en tête de cette côte (km 50) mais il est rapidement repris par le groupe de tête. Une chute à l'arrière du peloton, au kilomètre 56, met à terre Alejandro Valverde (Movistar) et Samuel Sánchez (Euskaltel-Euskadi) et retarde Thomas Voeckler (Europcar). Sánchez est contraint d'abandonner la course en raison d'une blessure à l'épaule et d'une fracture de la main.

Jérémy Roy (FDJ-BigMat) s'extrait du groupe. Il est rejoint par Fredrik Kessiakoff (Astana) au sommet de la côte de Saignelégier, puis par Kruijkswijk et Kevin De Weert (Omega Pharma-Quick Step) dans la côte de Saulcy. Dans cette côte, Kessiakoff part pour un long raid solitaire, il aborde la côte de Caquerelle avec min 45 s d'avance sur le groupe de poursuivants qui comprend encore Tony Gallopin (RadioShack-Nissan), Christophe Kern (Europcar), Dominik Nerz (Liquigas-Cannondale), Blel Kadri, David Moncoutié (Cofidis), Johnny Hoogerland (Vacansoleil-DCM), Thibaut Pinot et Jérémy Roy (FDJ-BigMat), Steven Kruijswijk, Bauke Mollema et Laurens ten Dam (Rabobank), Chris Anker Sørensen (Saxo Bank-Tinkoff Bank), Robert Kišerlovski (Astana) et Kevin De Weert.

Au sommet de la côte de La Caquerelle, seuls Gallopin et Pinot ont pu limiter l'écart à min avec Kessiakoff tandis que le peloton pointe à min 25 s. Dans la montée du col de la Croix, Pinot décroche Gallopin, il rattrape et dépasse Kessiakoff à 300 m du sommet. Pinot bascule dans la descente vers Porrentruy avec une dizaine de secondes d'avance, Kessiakoff tente de revenir dans la descente mais il est fatigué par sa longue échappée solitaire et manque de peu de chuter dans un virage.

Derrière, dans la montée du col de la Croix, les accélérations des deux membres de l'équipe Lotto-Belisol Jelle Vanendert et Jurgen Van den Broeck essorent le peloton qui est bientôt réduit à 9 coureurs seulement : Vincenzo Nibali (Liquigas-Cannondale), Christopher Froome et Bradley Wiggins (Sky), Cadel Evans (BMC Racing), Fränk Schleck, Maxime Monfort et Haimar Zubeldia (RadioShack-Nissan), Denis Menchov (Katusha) et Van den Broeck. Pinot parvient à maintenir un écart avec ses poursuivants et remporte l'étape en solitaire avec 26 secondes d'avance à Porrentruy. Van den Broeck et Evans tentent de gagner du temps sur Wiggins mais sans succès. Evans remporte le sprint pour la 2e place devant Gallopin et Wiggins qui conserve le maillot jaune.

Résultats[modifier | modifier le code]

Classement de l'étape[modifier | modifier le code]

Classement de la 8e étape
  Coureur Pays Équipe Temps
Premier Thibaut Pinot Drapeau de la France France FDJ-BigMat en h 56 min 10 s
2e Cadel Evans Drapeau de l'Australie Australie BMC Racing + 26 s
3e Tony Gallopin Drapeau de la France France RadioShack-Nissan + 26 s
4e Bradley Wiggins Jersey yellow.svg Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Sky Jersey yellow number.svg + 26 s
5e Vincenzo Nibali Drapeau de l'Italie Italie Liquigas-Cannondale + 26 s
6e Jurgen Van den Broeck Drapeau de la Belgique Belgique Lotto-Belisol + 26 s
7e Christopher Froome Jersey polkadot.svg Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Sky Jersey yellow number.svg + 26 s
8e Denis Menchov Drapeau de la Russie Russie Katusha + 26 s
9e Haimar Zubeldia Drapeau de l'Espagne Espagne RadioShack-Nissan + 26 s
10e Fränk Schleck Drapeau du Luxembourg Luxembourg RadioShack-Nissan + 26 s

Points attribués[modifier | modifier le code]

Cols et côtes[modifier | modifier le code]

Côte de Bondeval (Km 20)
4e catégorie
  Coureur Pays Équipe Point(s)
Premier Jens Voigt Drapeau de l'Allemagne Allemagne RadioShack-Nissan 1
Côte du Passage de la Douleur (Km 32)
3e catégorie
  Coureur Pays Équipe Point(s)
Premier Jens Voigt Drapeau de l'Allemagne Allemagne RadioShack-Nissan 2
2e Chris Anker Sørensen Drapeau du Danemark Danemark Saxo Bank-Tinkoff Bank 1
Côte de Maison-Rouge (Km 50)
2e catégorie
  Coureur Pays Équipe Point(s)
Premier Blel Kadri Drapeau de la France France AG2R La Mondiale 5
2e David Moncoutié Drapeau de la France France Cofidis 3
3e Chris Anker Sørensen Drapeau du Danemark Danemark Saxo Bank-Tinkoff Bank 2
4e Jens Voigt Drapeau de l'Allemagne Allemagne RadioShack-Nissan 1
Côte de Saignelégier (Km 73)
2e catégorie
  Coureur Pays Équipe Point(s)
Premier Jérémy Roy Drapeau de la France France FDJ-BigMat 5
2e Fredrik Kessiakoff Drapeau de la Suède Suède Astana 3
3e Johnny Hoogerland Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Vacansoleil-DCM 2
4e Laurens ten Dam Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Rabobank 1
Côte de Saulcy (Km 97)
2e catégorie
  Coureur Pays Équipe Point(s)
Premier Fredrik Kessiakoff Drapeau de la Suède Suède Astana 5
2e Thibaut Pinot Drapeau de la France France FDJ-BigMat 3
3e Christophe Kern Drapeau de la France France Europcar 2
4e Steven Kruijswijk Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Rabobank 1
Côte de la Caquerelle (Km 130,5)
2e catégorie
  Coureur Pays Équipe Point(s)
Premier Fredrik Kessiakoff Drapeau de la Suède Suède Astana 5
2e Thibaut Pinot Drapeau de la France France FDJ-BigMat 3
3e Tony Gallopin Drapeau de la France France RadioShack-Nissan 2
4e Chris Anker Sørensen Drapeau du Danemark Danemark Saxo Bank-Tinkoff Bank 1
Col de la Croix (Km 141,5)
1re catégorie
  Coureur Pays Équipe Point(s)
Premier Thibaut Pinot Drapeau de la France France FDJ-BigMat 10
2e Fredrik Kessiakoff Drapeau de la Suède Suède Astana 8
3e Tony Gallopin Drapeau de la France France RadioShack-Nissan 6
4e Jurgen Van den Broeck Drapeau de la Belgique Belgique Lotto-Belisol 4
5e Cadel Evans Drapeau de l'Australie Australie BMC Racing 2
6e Vincenzo Nibali Drapeau de l'Italie Italie Liquigas-Cannondale 1

Classements à l'issue de l'étape[modifier | modifier le code]

Classement général[modifier | modifier le code]

Classement général
  Coureur Pays Équipe Temps
Premier Bradley Wiggins Jersey yellow.svg Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Sky en 38 h 17 min 56 s
2e Cadel Evans Drapeau de l'Australie Australie BMC Racing + 10 s
3e Vincenzo Nibali Drapeau de l'Italie Italie Liquigas-Cannondale + 16 s
4e Denis Menchov Drapeau de la Russie Russie Katusha + 54 s
5e Haimar Zubeldia Drapeau de l'Espagne Espagne RadioShack-Nissan Jersey yellow number.svg + 59 s
6e Christopher Froome Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Sky + min 32 s
7e Maxime Monfort Drapeau de la Belgique Belgique RadioShack-Nissan Jersey yellow number.svg + min 8 s
8e Jurgen Van den Broeck Drapeau de la Belgique Belgique Lotto-Belisol + min 11 s
9e Nicolas Roche Drapeau de l'Irlande Irlande AG2R La Mondiale + min 21 s
10e Rein Taaramäe Jersey white.svg Drapeau de l'Estonie Estonie Cofidis + min 27 s

Classement par points[modifier | modifier le code]

Classement par points
  Coureur Pays Équipe Points
Premier Peter Sagan Jersey green.svg Drapeau de la Slovaquie Slovaquie Liquigas-Cannondale 217 points
2e Matthew Goss Drapeau de l'Australie Australie Orica-GreenEDGE 185 pts
3e André Greipel Drapeau de l'Allemagne Allemagne Lotto-Belisol 172 pts

Classement du meilleur grimpeur[modifier | modifier le code]

Classement du meilleur grimpeur
  Coureur Pays Équipe Points
Premier Fredrik Kessiakoff Jersey polkadot.svg Drapeau de la Suède Suède Astana 21 points
2e Christopher Froome Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Sky 20 pts
3e Cadel Evans Drapeau de l'Australie Australie BMC Racing 18 pts

Classement du meilleur jeune[modifier | modifier le code]

Classement général du meilleur jeune
  Coureur Pays Équipe Temps
Premier Rein Taaramäe Jersey white.svg Drapeau de l'Estonie Estonie Cofidis en 38 h 20 min 23 s
2e Tony Gallopin Drapeau de la France France RadioShack-Nissan Jersey yellow number.svg + 46 s
3e Thibaut Pinot Drapeau de la France France FDJ-BigMat + min 14 s

Classement par équipes[modifier | modifier le code]

Classement par équipes
  Équipe Pays Temps
Première RadioShack-Nissan Jersey yellow number.svg Drapeau du Luxembourg Luxembourg en 114 h 56 min 52 s
2e Sky Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni + min 51 s
3e Liquigas-Cannondale Drapeau de l'Italie Italie + 10 min 6 s

Abandons[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Etape 8 - Tour de France 2012 », sur letour.fr (consulté le 8 juillet 2012)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :