7e régiment de hussards

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le 7e Régiment de Hussards est un régiment de cavalerie légère de l'armée française, créé pendant la Révolution.

7e Régiment de Hussards
Image illustrative de l'article 7e régiment de hussards

Période 23 novembre 17921959
Pays Drapeau de la France France
Branche Armée de Terre
Type Régiment de Hussards
Rôle Cavalerie
Garnison En garnison à Niort (79) jusqu'en 1914
Ancienne dénomination Hussards de Lamothe
Devise Présent toujours
Anniversaire Saint-Georges
Guerres Guerres de la Révolution
Guerres de l'Empire
Première Guerre mondiale
Guerre d'Algérie
Batailles Iéna 1806
Heilsberg 1807
La Moskowa1812
Hanau 1813
Saint-Gond 1914
Ypres 1914
Décorations Croix de guerre 1914-1918
une palme
Médaille d'Or de la ville de Milan

Création et différentes dénominations[modifier | modifier le code]

  • 23 novembre 1792 : création du 8e régiment de hussards (ou hussards de Lamothe)
  • 4 juin 1793 : à la suite de la trahison du 4e régiment de hussards, il est renommé 7e régiment de hussards
  • 29 floréal an IV : reçoit la moitié des cavaliers du 13e hussards
  • 1814 : renommé régiment de hussards d'Orléans
  • 1815 : prend le nom de Colonel-général des hussards
  • 1815 : reprend le nom de 7e régiment de hussards pendant les Cent-Jours
  • Novembre 1815 : dissolution
  • 1840 : recréation du 7e régiment de hussards, avec des éléments des 4e, 5e, 6e, 12e régiments de chasseurs à cheval et du 5e régiment de hussards
  • 1928 : dissolution
  • 1956 : recréation du 7e régiment de hussards pendant la guerre d'Algérie
  • 1959 : dissolution

Chefs de corps[modifier | modifier le code]

  • 1840 : colonel de Grouchy
  • 1847 : colonel Grenier
  • 1857 : colonel Fénis de Lacombe
  • 1865 : colonel Chaussée
  • 1872 : colonel prince de Bauffremont
  • 1876 : colonel Des Roys
  • 1876 : colonel Durdilly
  • 1878 : colonel Bruneau
  • 1884 : colonel Massiet
  • 1891 : colonel Mulotte
  • 1894 : colonel de Vergennes
  • 1896 : colonel Buffet
  • 1914 : colonel Lesieur-Desbrières
  • 01/11/1914 : colonel Simon
  • 12/10/1915 - 27/03/1917: Colonel Jouinot-Gambetta
  • 1917 : colonel Langlois
  • 1918 : colonel Clorus
  • 1922 : colonel Madamet

Traditions[modifier | modifier le code]

Historique des garnisons, combats et batailles[modifier | modifier le code]

Ancien Régime[modifier | modifier le code]

Guerres de la Révolution et de l'Empire[modifier | modifier le code]

De 1815 à 1848[modifier | modifier le code]

Second Empire[modifier | modifier le code]

1871 à 1914[modifier | modifier le code]

La garnison du 7e régiment de hussards est fixée à Niort de 1892 à 1919[1].

Première Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Le 7e régiment de hussards est formé à Niort.

1914[modifier | modifier le code]

1915[modifier | modifier le code]

1916[modifier | modifier le code]

1917[modifier | modifier le code]

1918[modifier | modifier le code]

Entre-deux-guerres[modifier | modifier le code]

Seconde Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

De 1945 à nos jours[modifier | modifier le code]

Hommages et distinctions[modifier | modifier le code]

Étendard[modifier | modifier le code]

Il porte, cousues en lettres d'or dans ses plis de son étendard, les inscriptions suivantes[2]:

7e régiment de hussards-drapeau.svg

Décorations[modifier | modifier le code]

Sa cravate est décorée :

De la Croix de guerre 1914-1918 avec une palme et de la Médaille d'or de la Ville de Milan (pour sa participation à la bataille de Solférino).

Autres[modifier | modifier le code]

Une rue de Niort porte le nom de l'unité.

Personnalités ayant servi au 7e de hussards[modifier | modifier le code]

Sources et bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Historique des corps de troupe de l'armée française, Ministère de la Guerre, 1900
  • ANDOLENKO (général), Recueil d'historique de l'arme blindée et de la cavalerie, Paris, Eurimprim, 1968
  • JOUINEAU (André) & MONGIN (Jean-Marie), Les Hussards français, Tome 1, De l'Ancien régime à l'Empire Paris, Éditions Histoire et collection, 2004
  • Historique du 7e régiment de hussards pendant la guerre 1914-1918, Paris, Berger-Levrault, s.d., 40 p.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Un hommage au 7e hussards », La Nouvelle République du Centre-Ouest, publié le 24 juin 2014, consulté le 7 juillet 2014.
  2. Décision n°12350/SGA/DPMA/SHD/DAT du 14 septembre 2007 relative aux inscriptions de noms de batailles sur les drapeaux et étendards des corps de troupe de l'armée de terre, du service de santé des armées et du service des essences des armées, Bulletin officiel des armées, n°27, 9 novembre 2007

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Voir également :

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Le 7e Régiment de Hussards
  • Le 7e hussards est aussi le nom de la plus ancienne communauté française sur le jeu vidéo Napoleonic Wars