Youssef Msakni

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Msakni.
Youssef Msakni
Youssef Msakni 2015b.jpg
Youssef Msakni en 2015
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Qatar Lekhwiya SC
Numéro 28
Biographie
Nationalité Drapeau : Tunisie Tunisien
Naissance (25 ans)
Lieu Tunis (Tunisie)
Taille 1,79 m (5 10)
Période pro. 2008-
Poste Milieu offensif/attaquant/ailier gauche
Pied fort Droit
Parcours junior
Saisons Club
2003-2007 Drapeau : Tunisie Stade tunisien
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
2007-2008 Drapeau : Tunisie Stade tunisien 029 0(8)
2008-2013 Drapeau : Tunisie ES Tunis 152 (49)
2013- Drapeau : Qatar Lekhwiya SC 109 (52)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe 0M.0(B.)
2006-2007 Drapeau : Tunisie Tunisie -17 ans 013 0(4)
2009 Drapeau : Tunisie Tunisie -20 ans 003 0(0)
2009-2011 Drapeau : Tunisie Tunisie -23 ans 004 0(1)
2011 Drapeau : Tunisie Tunisie A' 006 0(1)
2010- Drapeau : Tunisie Tunisie 035 0(5)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 13 juillet 2016

Youssef Msakni ou Youssef Msekni (يوسف المساكني), né le 28 octobre 1990 à Tunis, est un footballeur tunisien qui évolue au poste de milieu offensif. Il se fait connaître à l'occasion de la coupe du monde de football des moins de 17 ans 2007.

Il mesure 1,79 m pour 73 kg. Il est le frère du footballeur Iheb Msakni.

Biographie[modifier | modifier le code]

Espérance de Tunis[modifier | modifier le code]

Formé au Stade tunisien, il évolue à compter de juillet 2008 dans le club de l'Espérance sportive de Tunis.

Il dispute son premier match avec les Sangs et Or le 26 juillet 2009, à l'occasion de la première journée du championnat de Tunisie de football, contre l'Olympique de Béja. Il entre sur le terrain à la 79e minute de jeu en remplacement d'Henri Bienvenu Ntsama. Deux semaines plus tard, le 8 août, Msakni marque son premier but en championnat lors de son troisième match, contre l'Avenir sportif de Kasserine, à la 54e minute de jeu (victoire 4-0).

Le 12 novembre 2011, il remporte la Ligue des champions de la CAF, terminant deuxième meilleur buteur de la compétition avec cinq buts, juste derrière Fabrice Ondama, l'attaquant du Wydad Casablanca, auteur de six buts.

Le 30 septembre 2012, il remporte le championnat pour la quatrième fois, décrochant le titre de meilleur buteur du championnat de Tunisie de football avec 17 buts[1]. D'après le classement du site Goal.com (en), Youssef Msakni est le 48e meilleur footballeur de la saison 2012, tous pays confondus, grâce notamment aux performances réalisées sous les couleurs de son club ou de la sélection nationale[2]. Durant le mercato, il est courtisé par de nombreux clubs français, notamment le Paris Saint-Germain, le Lille OSC, l'AS Monaco et le FC Lorient, mais son choix se porte finalement sur le Lekhwiya SC qui est considéré comme un tremplin pour sa carrière[3].

Le 17 novembre, il dispute son dernier match avec les Sangs et Or mais aussi sa deuxième finale de la Ligue des champions de la CAF contre Al Ahly ; Msakni et ses coéquipiers s'inclinent sur un score de 2-1.

Lekhwiya[modifier | modifier le code]

À compter du 1er janvier 2013, Msakni rejoint le club qatari du Lekhwiya SC pour une période de quatre ans et demi ; le montant global du transfert est de 23 millions de dinars (11,5 millions d'euros)[4], soit un record pour un joueur évoluant en Afrique[5]. Le 10 février, il ouvre son compteur en inscrivant un but de la tête à la 28e minute, son équipe s'imposant 4-0 contre l'Al-Wakrah SC[6].

Le 26 février, Msakni se montre décisif en Ligue des champions de l'AFC grâce à un coup-franc à la 33e minute, permettant à son équipe de s'imposer 2-1[7].

En mars 2013, Msakni est convoité par quatre clubs anglais : Newcastle United, Arsenal, Everton et Tottenham, cet intérêt croissant poussant les dirigeants du club qatari à revoir la clause libératoire du joueur en augmentant son prix[8].

Le 4 mai, il remporte la Coupe Crown Prince de Qatar contre l'Al Sadd Sports Club (3-2) et contribue activement au sacre en inscrivant le troisième but de son équipe.

Auteur d'un début de saison 2013-2014 compliqué, pendant lequel il inscrit malgré tout sept buts en douze matchs de championnat, les médias qataris évoquent son départ dès le mercato d'hiver vers le Chakhtar Donetsk, champion ukrainien en titre et candidat à la Ligue Europa[9].

Le début de campagne asiatique démarre le 8 février 2014 pour Msakni et ses coéquipiers : ils s'opposent à cette occasion aux Bahreïnis d'Al Hidd Club dans le cadre du deuxième tour préliminaire de la Ligue des champions de l'AFC ; ils remportent le match sur le score de deux buts à un, avec notamment une passe décisive de l'attaquant tunisien[10]. Une semaine plus tard, le Lekhwiya SC dispute le troisième tour préliminaire de cette même compétition contre un club koweïtien, le Koweït SC, où évoluent notamment deux de ses coéquipiers en sélection, Issam Jemâa et Chedi Hammemi. Msakni est le grand artisan de la victoire de son club en inscrivant un but et délivrant deux passes décisives pour une victoire sur un score de quatre buts à un[11]. Cette victoire permet au club qatari d'accéder aux stade des poules de la compétition.

Équipe nationale[modifier | modifier le code]

Le 14 décembre 2009, il reçoit sa première convocation en sélection nationale de la part du sélectionneur Faouzi Benzarti, pour un match amical contre la Gambie, en vue de la préparation à la CAN 2010, le 9 janvier 2010 au stade olympique d'El Menzah. Il fait son entrée sur le terrain à la 35e minute de jeu à la suite de la blessure d'Oussama Darragi.

Le 25 février 2011, il remporte le CHAN avec la Tunisie sur une victoire (3-0) contre l'Angola ; il est l'auteur d'un seul but durant cette compétition, face à l’Angola mais cette fois en phase de poules.

CAN 2010[modifier | modifier le code]

Msakni dispute sa première coupe d'Afrique des nations (CAN) à seulement 19 ans et se trouve une place de titulaire dans l'effectif de Benzarti. Lors du premier match, contre la Zambie, il délivre une passe décisive à Zouhaier Dhaouadi, lui offrant le but de l'égalisation. Il fait partie des titulaires lors du match contre le Gabon et se fait remplacer à la 67e minute de jeu par Chaouki Ben Saada. Cependant, il ne participe pas à l'élimination de son équipe face au Cameroun en déclarant forfait à la suite de quelques douleurs au genou gauche[12].

CAN 2012[modifier | modifier le code]

Lors du premier match du groupe C, contre le Maroc, il marque à la 75e minute de jeu en éliminant deux adversaires, les dribblant les uns après les autres avant de décocher une frappe croisée du droit, ce qui permet à la Tunisie de remporter ce match (2-1). Lors du second match contre le Niger, il ouvre le score à la quatrième minute de jeu en passant en revue trois adversaires avant d'entrer dans la surface et de marquer du pied droit ; la Tunisie s'impose sur un score de 2-1 et se qualifie pour le deuxième tour de la CAN. Le troisième match est difficile pour les Tunisiens qui s'inclinent contre le Gabon sur un score de 1-0. Les quarts de finale opposent la Tunisie au Ghana, tenu en échec sur un score nul jusqu'aux prolongations ; la Tunisie se fait éliminer de la compétition.

CAN 2013[modifier | modifier le code]

À la suite d'une qualification difficile à la CAN 2013, Msakni fait partie du groupe parti en Afrique du Sud. Le 22 janvier, lors du premier match du groupe D, contre l'Algérie, il marque à la 90e minute de jeu en décochant une frappe enroulée de 25 mètres qui se loge dans la lucarne de Raïs M'Bolhi, ce qui permet aux Tunisiens de remporter le match 1-0 ; il est élu comme l'homme du match[13] et l'auteur du plus beau but de la compétition[14]. Une nouvelle fois titulaire lors du deuxième match, Msakni et ses coéquipiers s'inclinent sur un score de 3-0 contre la Côte d'Ivoire. Lors du dernier match de phase de poules, la Tunisie se fait tenir en échec par le Togo sur le score de 1-1 et termine troisième du groupe D.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques de Youssef Msakni au 13 juillet 2016 [15],[16],[17]
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Compétition(s)
continentale(s)
Supercoupe continentale Coupe du monde des clubs Drapeau : Tunisie Tunisie Total
Division M B M B C M B M B M B M B M B
2007-2008 Drapeau de la Tunisie Stade tunisien 1 29 8 - - - - - - - - - - - 29 8
Sous-total 29 8 - - - - - - - - - - - 29 8
2008-2009 Drapeau de la Tunisie ES Tunis 1 19 4 3 2 LCA+UNAF 8+4 0+0 - - - - - - 34 6
2009-2010 Drapeau de la Tunisie ES Tunis 1 22 6 1 0 C1 13 0 - - - - 4 0 40 6
2010-2011 Drapeau de la Tunisie ES Tunis 1 24 10 5 1 C1 11 5 - - 2 0 2 0 44 16
2011-2012 Drapeau de la Tunisie ES Tunis 1 28 17 - - C1 10 4 1 0 - - 6 2 45 23
2012-2013 Drapeau de la Tunisie ES Tunis 1 1 0 0 0 - - - - - - - 3 1 4 1
Sous-total 94 37 9 3 - 46 9 1 0 2 0 15 3 167 52
2012-2013 Drapeau du Qatar Lekhwiya SC 1 7 4 4 2 C1 9 4 - - - - 7 1 27 11
2013-2014 Drapeau du Qatar Lekhwiya SC 1 22 12 8 1 C1 8 1 - - - - 2 0 40 14
2014-2015 Drapeau du Qatar Lekhwiya SC 1 17 7 2 2 C1 9 5 - - - - 7 0 35 14
2015-2016 Drapeau du Qatar Lekhwiya SC 1 23 14 0 0 C1 6 0 - - - - 4 1 33 15
Sous-total 69 37 14 5 - 32 10 - - - - 20 2 135 54
Total sur la carrière 192 82 23 8 - 78 19 1 0 2 0 35 5 331 114

Buts internationaux[modifier | modifier le code]

Liste des buts de Youssef Msakni en équipe de Tunisie[18]
Date Lieu Adversaire Score Résultat Compétition
1 23/01/2012 Stade d'Angondjé, Libreville, Gabon Drapeau du Maroc Maroc 2-0 2-1 CAN 2012
2 27/01/2012 Stade d'Angondjé, Libreville, Gabon Drapeau du Niger Niger 1-0 2-1 CAN 2012
3 08/09/2012 Brookfields National Stadium, Freetown, Sierra Leone Drapeau de Sierra Leone Sierra Leone 1-2 2-2 Qualifications à la CAN 2013
4 22/01/2013 Stade Royal Bafokeng, Rustenburg, Afrique du Sud Drapeau de l'Algérie Algérie 0-0 1-0 CAN 2013
5 25/03/2016 Stade Mustapha Ben Jannet, Monastir, Tunisie Drapeau du Togo Togo 0-0 1-0 Élim. CAN 2017

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Espérance sportive de Tunis[modifier | modifier le code]

Lekhwiya SC[modifier | modifier le code]

En sélection[modifier | modifier le code]

Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Tunisie : Y. Msakni meilleur buteur », sur sport365.fr,‎ (consulté le 10 octobre 2015)
  2. « 48. Youssef Msakni », sur goal.com.fr,‎ (consulté le 10 octobre 2015)
  3. « Youssef Msakni, le Qatar avant le PSG ? », sur mercato365.com,‎ (consulté le 10 octobre 2015)
  4. « Youssef Msakni dans un club qatari pour ... 23 millions de dinars ! », sur leaders.com.tn,‎ (consulté le 10 octobre 2015)
  5. « Tunisie. Youssef Msakni le footballeur le plus cher d’Afrique », sur kapitalis.com,‎ (consulté le 10 octobre 2015)
  6. « Youssef Msakni : premier match premier but », sur infosfoot.net,‎ (consulté le 10 octobre 2015)
  7. « Youssef Msakni décisif en ligue des champions de l’AFC », sur mosaiquefm.net,‎ (consulté le 10 octobre 2015)
  8. « Tunisie : Youssef Msakni convoité par des clubs européens », sur fr.starafrica.com,‎ (consulté le 10 octobre 2015)
  9. Mickael Charlot, « Mercato – Msakni vers le Shakhtar Donetsk ? », sur actuafoot.fr,‎ (consulté le 10 octobre 2015)
  10. « Lekhwiya vs. Al Hidd », sur fr.soccerway.com,‎ (consulté le 10 octobre 2015)
  11. « Lekhwiya vs. Al Kuwait », sur fr.soccerway.com,‎ (consulté le 10 octobre 2015)
  12. « Msakni forfait aussi », sur archive.mosaiquefm.net,‎ (consulté le 10 octobre 2015)
  13. Isidore Akouete, « Tunisie-Algérie : Youssef Msakni, l'homme du match », sur africatopsports.com,‎ (consulté le 10 octobre 2015)
  14. « CAN 2013 : Msakni primé », sur topnet.tn,‎ (consulté le 10 octobre 2015)
  15. « Msakni, Youssef », sur national-football-teams.com (consulté le 30 juin 2016)
  16. « Y. Msakni », sur fr.soccerway.com (consulté le 30 juin 2016)
  17. Fiche de Youssef Msakni sur footballdatabase.eu
  18. « Buts de Youssef Msakni en sélection », sur footballdatabase.eu (consulté le 10 octobre 2015)
  19. « Récompense : Youssef Msakni élu meilleur joueur tunisien 2012 », sur notreafrik.com,‎ (consulté le 10 octobre 2015)

Liens externes[modifier | modifier le code]