Abdelkader Ben Hassen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Abdelkader Ben Hassen
Image illustrative de l’article Abdelkader Ben Hassen
Biographie
Nationalité Drapeau : Tunisie Tunisien
Naissance (49 ans)
Lieu Tunis, Tunisie
Taille 1,72 m (5 8)
Période pro. 1987-2002
Poste Attaquant
Parcours junior
Saisons Club
1978-1987 Drapeau de la Tunisie CO Transports
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
1987-1992 Drapeau : Tunisie CO Transports73 (26)
1992-1993 Drapeau : Tunisie CA Bizerte23 (19)
1993-1994 Drapeau : Arabie saoudite Al-Ahli SC (Djeddah)0? 0(?)
1994-1997 Drapeau : Tunisie ES Tunis69 (20)
1997-1998 Drapeau : Tunisie CA Bizerte21 (15)
1999-2002 Drapeau : Tunisie CO Transports71 (24)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1993-1998Drapeau : Tunisie Tunisie 10 0(5)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 19 juillet 2017

Abdelkader Ben Hassen ou Abdelkader Belhassen (arabe : عبد القادر بلحسن), né le 24 septembre 1969 à Tunis, est un footballeur international tunisien évoluant au poste d'attaquant et devenu par la suite entraîneur.

Il est sélectionné pour la première fois en équipe nationale le 17 mars 1993, lors d'un match amical contre la Suisse. Durant sa carrière, il dispute dix matchs avec celle-ci, marquant un total de cinq buts[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Ayant fait son apprentissage au sein du Club olympique des transports, il se distingue par son sens du but et sa rapidité. Le public le surnomme au début Tahamata, en référence au footballeur néerlandais Simon Tahamata. Il s'impose au sein de son club et devient la coqueluche du public.

La rétrogradation de son club en 1992 précipite son transfert au Club athlétique bizertin où il termine meilleur buteur du championnat à égalité avec Malitoli. Il est alors surnommé le « Romário tunisien ». Petit de taille, il se distingue par son efficacité, sa vivacité et la qualité de la percussion sur les côtés[2].

Ben Hassen est transféré en Arabie saoudite où il joue pendant une saison au Al-Ahli de Djeddah puis signe à l'EST où il joue pendant trois saisons sans pour autant s'imposer face à la concurrence de Malitoli puis de Sami Laaroussi et Mohamed El Badraoui. On lui préfère par la suite Zied Tlemçani, de retour à l'EST, et on le prête au Club athlétique bizertin, où il termine encore comme meilleur buteur du championnat à égalité avec Tlemçani. Il décide ensuite de retourner à son club d'origine jusqu'à la fin de sa carrière.

Il embrasse ensuite la carrière d'entraîneur avec des résultats relatifs jusqu'ici.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Carrière d'entraîneur[modifier | modifier le code]

Il a notamment entraîné les cadets du Club olympique des transports et l'équipe nationale cadette du Bahreïn[3] ainsi que :

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Ben Hassen, Abdelkader », sur national-football-teams.com (consulté le 19 juillet 2017)
  2. « Tarak Gharbi : L'Espérance est la dernière à mourir », La Presse de Tunisie, 11 novembre 2011
  3. (ar) « Abdelkader Belhassen à Al Chourouk », Al Chourouk, 20 décembre 2009
  4. (ar) « Abdelkader Belhassen entraîne un club de troisième division en Arabie saoudite », Attounissia, 8 septembre 2013