Cette page est semi-protégée.

Aymen Abdennour

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Ayman Nour.
Aymen Abdennour
AymenAbdennour cropped.JPG
Aymen Abdennour à l'entraînement du Toulouse FC
Situation actuelle
Équipe Drapeau : France AS Monaco
Numéro 5
Biographie
Nationalité Drapeau : Tunisie Tunisien
Naissance (26 ans)
Lieu Sousse (Tunisie)
Taille 1,87 m (6 2)
Période pro. 2007-
Poste Défenseur central/Arrière gauche
Pied fort Gauche
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
2007-2011 Drapeau : Tunisie Étoile du Sahel 90 (12)
2009-2010 Drapeau : Allemagne Werder Brême 08 0(0)
2011-2014 Drapeau : France Toulouse FC 82 0(3)
2014- Drapeau : France AS Monaco 32 0(1)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe 0M.0(B.)
2009-2011 Drapeau : Tunisie Tunisie U-23 10 0(1)
2009- Drapeau : Tunisie Tunisie 44 0(1)[1]
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 24 mai 2015

Aymen Abdennour (أيمن عبد النور), né le 6 août 1989 à Sousse en Tunisie, est un footballeur tunisien évoluant à l'AS Monaco, en Ligue 1 française. Il mesure 1,87 m pour 84 kg.

Carrière

En club

Aymen Abdennour avec l'AS Monaco

Abdennour commence sa carrière en 2008 au sein du club tunisien de l'Étoile sportive du Sahel. Bien qu'il soit l'un des joueurs les plus jeunes de son équipe, Abdennour devient l'un des joueurs préférés des supporters. Il joue régulièrement au poste d'arrière-gauche, même s'il affectionne le poste d'ailier gauche. Durant la saison 2008-2009, il marque cinq buts pour son club, qui manque toutefois le titre et termine troisième du championnat.

Le 14 janvier 2010, il signe un accord de prêt de six mois avec le Werder Brême jusqu'à la fin de la saison 2009-2010 ; le Werder a ensuite l'option de le faire signer de façon définitive[2],[3]. Cependant, Abdennour revient finalement à l'Étoile sportive du Sahel en juin 2010.

Le 8 juin 2011, il révèle qu'il jouera pour le Toulouse FC en 2011-2012, après avoir signé un contrat de quatre ans. L'indemnité de transfert est de 450 000 euros, plus 10 % lors de la revente du joueur[4]. L'équipe toulousaine réalise un bon début de saison en Ligue 1, le journal L'Équipe précisant qu'Abdennour n'est pas étranger à la réussite toulousaine[5]. Il inscrit son premier but sous les couleurs violettes face au FC Sochaux, le 26 février 2012, sur un corner.

Ses excellentes performances avec Toulouse, en début d'année 2012, lui valent d'être nominé parmi les trois meilleurs joueurs de Ligue 1 en compagnie d'Eden Hazard, Younès Belhanda et Olivier Giroud. De nombreux clubs européens de premier rang, dont Arsenal, songeraient à le recruter pour le prochain mercato[6]. Finalement, malgré une offre de l'ordre de douze millions d'euros en provenance du FK Spartak Moscou[7], Abdennour entame une deuxième saison en Ligue 1, allant même jusqu’à prolonger son contrat avec Toulouse. Il réédite ses performances lors de la saison 2012-2013, durant laquelle plusieurs grands noms d'Europe le supervisent au cours de ses apparitions sur le terrain. C'est notamment le cas du FC Barcelone qui l'invite à assister au match retour de la Ligue des champions de l'UEFA l'opposant au Milan AC[8], de ce même Milan AC[9], du Real Madrid[10], de Liverpool[11], de la Juventus de Turin[12], ou encore du FK Anji Makhatchkala en Russie, qui se montre également intéressé[13].

Le 31 janvier 2014, dans les dernières minutes du mercato hivernal, Abdennour est transféré à l'AS Monaco dans le cadre d'un prêt avec une option d'achat[14], levée en fin de saison par le club de la Principauté[15]. Le 9 décembre 2014, il marque son premier but avec l'AS Monaco lors du dernier match de la phase de groupes de la Ligue des champions contre le Zénith Saint-Pétersbourg. Le 3 mai 2015, il dispute son centième match de Ligue 1, face à son ancien club, Toulouse.

En sélection nationale

Ses performances domestiques lui valent une convocation par l'entraîneur Humberto Coelho pour jouer au sein de l'équipe nationale. Il a été auparavant capitaine de l'équipe de Tunisie des moins de 21 ans[16].

Il participe à la CAN en janvier 2012[17], au sein des Aigles de Carthage, et joue les quatre matchs comme titulaire.

Palmarès

En club

En sélection

Statistiques

Statistiques d'Aymen Abdennour au 24 mai 2015[18]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Compétition(s)
continentale(s)
Drapeau : Tunisie Tunisie Total
Division M B M B M B C M B M B M B
2007-2008 Drapeau de la Tunisie Étoile du Sahel Ligue 1 11 0 4 0 - - C1+C2 7 1 - - 22 1
2008-2009 Drapeau de la Tunisie Étoile du Sahel Ligue 1 18 5 3 0 - - C1 10 1 2 0 33 6
2009-2010 Drapeau de la Tunisie Étoile du Sahel Ligue 1 12 1 1 0 - - - - - 1 0 14 1
2010-2011 Drapeau de la Tunisie Étoile du Sahel Ligue 1 20 4 2 0 - - C2 2 0 2 1 26 5
Sous-total 61 10 10 0 - - - 19 2 5 1 95 13
2009-2010 Drapeau de l'Allemagne Werder Brême (prêt) Bundesliga 6 0 0 0 - - C3 2 0 1 0 9 0
Sous-total 6 0 0 0 - - - 2 0 1 0 9 0
2011-2012 Drapeau de la France Toulouse FC Ligue 1 32 2 0 0 0 0 - - - 10 0 42 2
2012-2013 Drapeau de la France Toulouse FC Ligue 1 30 1 1 0 2 0 - - - 13 0 46 1
2013-2014 Drapeau de la France Toulouse FC Ligue 1 15 0 0 0 2 0 - - - 2 0 19 0
Sous-total 77 3 1 0 4 0 - - - 25 0 107 3
2013-2014 Drapeau de la France AS Monaco (prêt) Ligue 1 6 0 0 0 0 0 - - - 2 0 8 0
2014-2015 Drapeau de la France AS Monaco Ligue 1 18 0 1 0 1 0 C1 6 1 11 0 37 1
2015-2016 Drapeau de la France AS Monaco Ligue 1 0 0 0 0 0 0 C1 0 0 0 0 0 0
Sous-total 24 0 1 0 1 0 - 6 1 13 0 45 1
Total sur la carrière 168 13 12 0 5 0 - 27 3 44 1 256 17

Buts en sélection

Date Lieu Adversaire Score Résultat Compétition
1. 5 juin 2011 Drapeau : Tunisie Stade olympique de Sousse, Sousse Drapeau : Tchad Tchad 2-0 5 - 0 Éliminatoires CAN 2012

Références

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. « Statistiques de Aymen Abdennour », sur national-football-teams.com
  2. « Abdennour prêté au Werder Brême », sur etoile-du-sahel.com,‎
  3. « Werder Bremen leiht Abdennour aus - Kaufoption besteht », sur transfermarkt.de,‎
  4. Patrick Desprez, « TFC : Abdennour pour remplacer Cetto », sur ladepeche.fr,‎
  5. Kévin Laborde, « Abdennour s'émancipe à Toulouse », sur lequipe.fr,‎
  6. Ignazio Genuardi, « Arsenal fait les yeux doux au Toulousain Aymen Abdennour », sur mercato365.com,‎
  7. « Spartak Moscou : offre refusée pour Abdennour », sur mercato365.com,‎
  8. « FC Barcelone : Abdennour invité en Ligue des Champions », sur mercato365.com,‎ 1er mars 2013
  9. « Le Milan AC est venu voir Capoue et Abdennour », sur lesviolets.com,‎
  10. « Mercato : après le Barça, le Real sur Abdennour », sur lesviolets.com,‎
  11. « Toulouse : Liverpool sur Abdennour ? », sur mercato365.com,‎
  12. (it) « Calciomercato Juventus: news e trattative del 27 maggio 2013 (Vermaelen, Bonaventura, Abdennour) », sur juvemania.it,‎
  13. « Anzhi Makhachkala : Abdennour sur la short-list », sur mercato365.com,‎
  14. « Aymen Abdennour nouveau renfort défensif », sur asm-fc.com,‎
  15. « Abdennour définitivement à Monaco », sur lequipe.fr,‎ 1er juillet 2014
  16. (de) « Werder Bremen testet Tunesier Abdennour », sur ran.de,‎
  17. France Football, no 3428, 20 décembre 2011, p. 12
  18. Statistiques de Aymen Abdennour sur footballdatabase.eu

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Aymen Abdennour » (voir la liste des auteurs).