Khaled Korbi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un footballeur image illustrant tunisien
Cet article est une ébauche concernant un footballeur tunisien.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Khaled Korbi
Khaled Korbi, Tunisia.jpg
Korbi portant le maillot de la sélection nationale
Biographie
Nom Khaled Korbi
Nationalité Drapeau : Tunisie Tunisien
Naissance (30 ans)
Lieu La Manouba, Tunisie
Taille 1,83 m (6 0)
Période pro. 2004-2016
Poste Milieu défensif relayeur
Pied fort Droit
Parcours junior
Saisons Club
1994-1997 Drapeau : Tunisie JS Manouba
1997-2004 Drapeau : Tunisie Stade tunisien
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
2004-2008 Drapeau : Tunisie Stade tunisien 70 (4)
2008-2012 Drapeau : Tunisie ES Tunis 110 (2)
2012 Drapeau : Qatar Al-Sailiya SC 11 (0)
2013 Drapeau : Qatar Al-Wakrah SC 4 (0)
2013-2014 Drapeau : Tunisie Club africain 22 (0)
2015 Drapeau : Maroc Raja de Casablanca 0 (0)
2015-2016 Drapeau : Tunisie Stade tunisien 14 (0)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe 0M.0(B.)
2009-2016 Drapeau : Tunisie Tunisie 26 (2)
2011 Drapeau : Tunisie Tunisie A' 6 (1)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 27 mai 2015

Khaled Korbi (خالد القربي), né le 16 décembre 1985 à La Manouba, est un footballeur tunisien évoluant au poste de milieu défensif.

Biographie[modifier | modifier le code]

Clubs[modifier | modifier le code]

Korbi commence à jouer au football dès son plus jeune âge. À huit ans, son père — lui-même ancien joueur dans divers clubs — l'inscrit à la Jeunesse sportive de La Manouba où il évolue, en parallèle à ses études, jusqu'à la catégorie cadet B (première année).

Il fait ses preuves et finit par attirer l'attention du Stade tunisien qui le recrute pour jouer dans l'équipe des cadets A. Au terme de la saison 1997-1998, son équipe remporte la coupe. Le 16 décembre 2008, le jour de ses 23 ans, il affirme vouloir rejoindre l'EST. Quelques jours après, il signe un contrat de trois ans avec ce club, six mois avant l'expiration de son engagement avec le Stade tunisien. Avec cette équipe, il remporte en janvier 2009 son premier titre avec la coupe nord-africaine des vainqueurs de coupe.

Le 6 juin 2012, Korbi rejoint Al-Sailiya SC en signant un contrat de deux ans avec le club. Le 22 décembre, il parvient à un accord mutuel avec le club pour résilier son contrat ; il est transféré le 23 février 2013 à Al-Wakrah SC. Revenu en Tunisie à la fin de la saison, il rejoint le 10 juillet le Club africain. Le 13 septembre 2014, il résilie son contrat avec ce club.

Le 15 mai 2015, il signe un contrat de deux ans avec le Raja de Casablanca. Fin août 2015, la direction du Raja de Casablanca décide de se séparer du joueur à la suite d'un accord trouvé entre les deux parties pour rompre le contrat. En effet, Korbi est mécontent de la décision de l’entraîneur Ruud Krol de ne pas le faire jouer durant les dernières rencontres officielles alors que Krol est insatisfait de ses performances. Il retourne finalement au Stade tunisien.

Le 27 mai 2016, il est suspendu à vie avec deux de ses coéquipiers par la Fédération tunisienne de football suite à l'agression sur le gardien Youssef Trabelsi de l'Avenir sportif de La Marsa à la fin du match ayant eu lieu le 22 mai[1]. Il est condamné dans la foulée à six mois de prison avec sursis[2].

Équipe nationale[modifier | modifier le code]

En 2000, il est sélectionné au sein de l'équipe nationale des cadets puis, l'année suivante au sein de l'équipe nationale des juniors.

En 2006, il est sélectionné au sein de l'équipe olympique de football de Tunisie puis est présélectionné en 2008 au sein de la sélection nationale. Il joue sa première titularisation lors d'un match disputé contre le Soudan le 28 mai 2009. Il est appelé à jouer pour la CAN 2010 ; il est titularisé à cette occasion et devient l'un des piliers de la jeune équipe malgré l'élimination précoce de celle-ci au premier tour.

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

En sélection[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « FTF : trois joueurs stadistes radiés à vie, le Stade tunisien privés de la quasi totalité de ses titulaires », sur kawarji.com,‎ (consulté le 27 mai 2016)
  2. « Affaire Youssef Trabelsi : 6 mois de prison avec sursis pour cinq joueurs du Stade Tunisien », sur webdo.tn,‎ (consulté le 1er juin 2016)

Lien externe[modifier | modifier le code]