La Horse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
La Horse
Description de l'image La Horse - Logo.jpg.

Réalisation Pierre Granier-Deferre
Scénario Pascal Jardin
Pierre Granier-Deferre
d'après le roman de Michel Lambesc
Acteurs principaux
Sociétés de production SNC
Gafer
Romana Films
Roxy film
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Drame
Durée 77 minutes
Sortie 1970


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

La Horse est un film français réalisé par Pierre Granier-Deferre en 1969 et sorti en salles en février 1970.

En argot, le terme « horse » désigne l'héroïne.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Auguste Maroilleur (Jean Gabin), riche fermier normand, dirige de main de fer sa famille et son exploitation. Bien-Phu (André Weber), ainsi surnommé du fait d'être un vétéran de la guerre d'Indochine, est un employé de la ferme d'Auguste Maroilleur. Dans les terrains de chasse d'Auguste, Bien-Phu découvre qu'une tonne (espace enterré où des chasseurs se positionnent pour l'affût des gibiers d'eau) est fréquentée par quelqu'un qui s'en sert pour y cacher de l'héroïne. Après une partie de chasse, à l'intérieur même du cabanon d'affût, Bien-Phu dévoile cette information à Auguste, son patron, en lui montrant où l'héroïne est cachée. Ainsi, Auguste Maroilleur comprend que son petit-fils Henri (Marc Porel), barman au Havre sur un bateau, appartient à un réseau de trafiquants de drogue. Plus tard, dans la ferme, et devant le regard impuissant d'Henri, Auguste détruit l'héroïne sans hésitation. Le gang réagit immédiatement en détruisant un hangar, en tuant du bétail et en violant sa petite-fille. Auguste n'est pas homme à plier face aux intimidations ; il fait tout pour faire comprendre à sa famille qu'elle doit garder son calme, ne pas céder aux pressions, ni aux menaces de représailles, et renoncer à faire appel aux gendarmes. La guerre engagée coûte la vie à cinq truands et cette fois la police intervient. Auguste continue de faire front et il tient tête aux interrogatoires et à son petit-fils qu'il a mis à l'écart. Le gang est finalement anéanti et l'affaire est classée par la police et par le juge d'instruction. Henri travaillera à la ferme et l'équilibre du clan sera préservé.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Analyse[modifier | modifier le code]

La Horse est une sorte de transposition précise de certaines péripéties de l'affaire Dominici croisée avec l'ambiance du Goupi Mains Rouges de Jacques Becker en 1943 mais gommant les aspects sordides du premier et la sourde et continuelle angoisse du second. Subtil et malin, ce film plus complexe qu'il n'y paraît fut vomi par la critique... et adoré du public ! L'interrogatoire du grand-père et du petit-fils par le juge d'instruction (Pierre Dux) est à lui seul un régal. La musique signée de deux très grands noms (Serge Gainsbourg et Jean-Claude Vannier) est aussi un élément essentiel, particulièrement réussi, de l'ambiance de ce film.

Lieux de tournage[1][modifier | modifier le code]

  • Il est évoqué une commune de l'Orne, du nom de « Messais », visible sur le panneau d'entrée du village.

Le film a été tourné :

Autour du film[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Source Mymontreux.ch

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Vidéographie[modifier | modifier le code]

La Horse, M6 vidéo (SND, 2006). DVD + livret

Liens externes[modifier | modifier le code]