L'Ami Caouette

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
L'Ami Caouette

Single de Serge Gainsbourg
Face B Le Cadavre exquis
Sortie [1]
Enregistré 4 au 6 juin 1975[2]
Drapeau : Royaume-Uni Studio 92, Londres
Durée 3:06
Genre Chanson française, musique pop
Format 45 tours
Auteur-compositeur Serge Gainsbourg
Producteur Philippe Lerichomme[3]
Label Philips

Singles de Serge Gainsbourg

L'Ami Caouette est une chanson de Serge Gainsbourg sortie en single en 1975.

Historique[modifier | modifier le code]

En 1975, Serge Gainsbourg vient sortir de trois échecs commerciaux consécutifs avec les albums Histoire de Melody Nelson (1971), Vu de l'extérieur (1973) et Rock Around the Bunker (1975) et a connu un succès d'estime avec le single Je suis venu te dire que je m'en vais (1973). Pour se refaire, Gainsbourg produit un titre amusant susceptible de passer en radio[4]. Pour cela, il puise dans son stock de chansons inédites et ressort Mon ami Caouette, sollicitude en deux vers et plaisanterie télévisée de 1966 interprétée en duo par Jean-Pierre Cassel et Sacha Distel lors d'un Sacha Show[1], sous forme de sketch[3].

Gainsbourg réécrit et arrange le titre sur un rythme de biguine antillaise[4]. Il l'enregistre à Londres en deux jours début juin 1975 sous la direction de Jean-Pierre Sabar et produit par Philippe Lerichomme[4],[3], qui vont devenir des collaborateurs réguliers dans la carrière du chanteur. À noter la présence dans les chœurs de Jean Schultheis[4],[5], ainsi que celle de Sabar[6].

Sans être un raz de marée, L'Ami Caouette est diffusé à la radio, permettant à Gainsbourg de passer à la télévision, et arrive à se vendre en single[3], entrant les trente meilleures places du hit-parade[3] en [7], devenant ainsi le premier tube de l'été de l'artiste[8], se vendant à plus de 61 000 exemplaires entre le 24 août au 19 octobre 1975, période durant lequel il s'est classé[9]. Il s'agit à l'époque de la plus meilleure vente de single de Gainsbourg en solo depuis L'Eau à la bouche en 1960.

Le succès de L'Ami Caouette se confirme dans les cours de récré où les enfants la reprennent[6], mais ce tube ne comble guère Gainsbourg[3], qui voit une chanson légère triompher au profit de ses œuvres plus abouties. Gainsbourg admettra dans sa dernière interview réalisée le qu'il s'agit d'« une connerie monumentale » [10].

Le 45 tours n'est pas diffusé à la radio montréalaise en raison d'un politicien sévissant là-bas, Réal Caouette[7].

Classement[modifier | modifier le code]

Classement (1975) Meilleure
place
Drapeau de la France France (IFOP)[11] 25

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Serge Gainsbourg - L'Ami Caouette », sur Discogs (consulté le 4 août 2017)
  2. Site consacré à Gainsbourg (consulté le 24 août 2017)
  3. a, b, c, d, e et f Extraits du livre Gainsbourg en dix leçons de Bertrand DiCale (consulté le 4 août 2017)
  4. a, b, c et d Extraits du livre L'Intégrale Gainsbourg de Gilles Verlant et Loic Picaud (consulté le 4 août 2017)
  5. https://www.mistergainsbarre.com/1975-serge-compose-pour-dani-et-lolita-go-home-pour-jane-birkin/
  6. a et b Extrait du Petit Lecoeuvre illustré (consulté le 4 août 2017)
  7. a et b https://web.archive.org/web/20050109024638/http://sergegainsbourg.artistes.universalmusic.fr/800/periodes/contenu/6/vue/f1bis.html
  8. Stéphane Jarno, « “Petits” arrangements avec Gainsbourg : les hommes de l’ombre », sur Télérama, 18 octobre 2008 (m-à-j le 21 octobre 2008) (consulté le 4 août 2017)
  9. http://chartssinglestop40france.blogspot.fr/
  10. Ludovic Perrin : Gainsbarre: Les secrets de toutes ses chansons 1971-1991, p. 146. Hors Collection, 2012 (ISBN 978-2-258-09413-0)
  11. « Classement et ventes singles du 12 octobre 1975 » (consulté le 2 août 2017)