L'Eau à la bouche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
L'Eau à la bouche
Réalisation Jacques Doniol-Valcroze
Scénario Jacques Doniol-Valcroze
Jean-José Richer
Acteurs principaux
Sociétés de production Les Films de la Pléiade
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Comédie romantique
Durée 85 minutes
Sortie 1960


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

L'Eau à la bouche est un film français réalisé par Jacques Doniol-Valcroze, sorti en 1960[1],[2].

Synopsis[modifier | modifier le code]

Un chassé-croisé amoureux entre trois couples durant un weekend dans un magnifique château néo-baroque. Le tout sur fond de la chanson L'eau à la bouche de Serge Gainsbourg.

Tout commence par le décès de la Grand Mère fortunée de Miléna, Séraphine et Jean Paul (le frère de Séraphine). Miléna qui vit depuis quelques mois dans le château accueille ses cousins afin d'assister à l'ouverture du testament. Petit à petit, les couples vont se croiser, se recroiser, se faire et se défaire.

Le premier couple est celui constitué par César le majordome (Michel Galabru) qui poursuit de ses avances Prudence la nouvelle bonne qui lui résiste (Bernadette Laffont). Il la poursuit de ses assiduités notamment dans une scène très drôle dans les escaliers du château. Il finit par lui promettre le mariage puis la nuit venue il la rejoint dans sa chambre.

Milena qui habite le château (Françoise Brion) a eu dans le passé une brève liaison avec le notaire Miguel. Elle reçoit sa cousine Séraphine (Fifine) et son amant Robert qui s'amuse à se faire passer pour son frère Jean-Paul. Robert est l'associé de Jean-Paul depuis 5 ans dans une agence de Photographie de Mode. Miguel annonce à l’ouverture du testament que les petits enfants deviennent propriétaire du château mais que les droits de succession risquent de conduire à sa vente.

Fifine et Robert veulent vivre libres et se permettent des chassés-croisés amoureux.Miguel joue de l'orgue à minuit et séduit Fifine. Miléna joue du piano et séduit Robert qu'elle prend pour Jean-Paul avec la complicité de Fifine. Mais Prudence la bonne a subtilisé la carte de presse de Robert et elle dévoile le mensonge à Miléna par déception après avoir découvert Robert dans le lit de Miléna. Celle ci qui quitte Robert. Après avoir passé la nuit avec Miguel qui promet de revenir dans l’après-midi, Fifine découvre que Robert est tombé amoureux de Miléna. Elle s'enfuie sur le toit du château et tout le monde se met à la chercher de peur qu'elle tente à nouveau de se suicider. Elle est retrouvée par la petite fille de la Cuisinière et quand elle revient c'est pour embrasser son frère Jean-Paul qui vient d'arriver au volant de son Alfa-Roméo. Dans une dernière scène, Robert et Miléna s'avouent leur amour et partent ensemble sur la terrasse. Jean Paul et Fifine partent ensemble. Alors que la petite fille, César et Prudence repartent à leurs occupations. Dans un jeu ou certains gagnent et d'autres perdent, Miguel reste seul.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Le film est entièrement tourné à Céret (Pyrénées-Orientales), essentiellement au château d'Aubiry, à l'exception d'une scène tournée à Perpignan[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « IMDb », sur IMDb (consulté le 1er août 2019)
  2. « L'Eau à la bouche de Jacques Doniol-Valcroze », sur unifrance.org (consulté le 1er août 2019)
  3. Jean-Noël Grando, 100 ans de cinéma en Pyrénées-Orientales : Histoires et secrets de tournages, Perpignan, Mare nostrum, , 197 p. (ISBN 978-2-908476-96-5, notice BnF no FRBNF42318117)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean d'Yvoire, Téléciné, no 89, Paris, Fédération des Loisirs et Culture Cinématographique (FLECC), mai-, (ISSN 0049-3287)
  • Jean-Noël Grando, 100 ans de cinéma en Pyrénées-Orientales : Histoires et secrets de tournages, Perpignan, Mare nostrum, , 197 p. (ISBN 978-2-908476-96-5, notice BnF no FRBNF42318117)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]