Initials B.B. (chanson)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Initials B.B..
Initials B.B.

Chanson de Serge Gainsbourg
extrait de l'album Initials B.B.
Sortie 1968
Enregistré mars-avril 1968
au studio Chappel à Londres
Durée 3:34
Auteur-compositeur Antonín Dvořák, Serge Gainsbourg
Producteur Claude Dejacques
Label Mercury / Universal

Initials B.B. est une chanson française écrite, composée et enregistrée par Serge Gainsbourg entre février et avril 1968.

Origine[modifier | modifier le code]

La chanson est une évocation poétisée de la relation qui a uni Serge Gainsbourg à Brigitte Bardot en 1967. Elle emprunte au premier mouvement de la Symphonie n° 9 dite « Du nouveau monde » de Dvořák pour la musique, et au poème Le Corbeau d'Edgar Allan Poe pour les paroles d'ouverture. Le narrateur y parcourt le roman L'Amour monstre, de Louis Pauwels, que Brigitte Bardot avait conseillé à Serge Gainsbourg en disant : « Lis ça ! Tu pourrais le méditer, c'est un ouvrage tout à fait pour toi ! Il est écrit à coups de fouet : ça claque à chaque page ! ».

L'héroïne y prononce « Almería » : c'est la ville de la rupture définitive entre Serge et Brigitte Bardot[1] : elle part y tourner le film Shalako avec Sean Connery ; Gainsbourg ne la revoit plus jamais après ce départ. « Après notre séparation, il m’écrivit dans la détresse un vibrant hommage : Initials B.B., qui reste la plus belle déclaration d’amour qu’un homme m’ait jamais faite. Derrière ses agressivités qui ont défrayé la chronique, Serge était tendre et vulnérable », a déclaré Brigitte Bardot en 2011, dans une interview à Nice-Matin [2].

Reprises et adaptations[3][modifier | modifier le code]

Adaptation en anglais sous le même titre par Mick Harvey en 1995, aussi repris par The Serge Gainsbourg Expérience en 2011.

Adaptation en allemand sous le titre Mein Zuhaus bist nur du par Peter Alexander en 1981.

Initials B.B. dans la culture populaire[modifier | modifier le code]

  • Initials B.B. est utilisée dans une publicité pour le parfum Shalimar de Guerlain.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Fabien Lecoeuvre, 1001 histoires secrètes de chansons, Editions du Rocher, (ISBN 9782268098487, lire en ligne)
  2. « Gainsbourg: Bardot raconte "sa plus belle déclaration d’amour" », sur archives.nicematin.com (consulté le 2 mai 2018)
  3. « Cover versions of Initials B.B. written by Serge Gainsbourg | SecondHandSongs », sur secondhandsongs.com (consulté le 2 mai 2018)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liste des chansons de Serge Gainsbourg