Wilaya d'El Tarf

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une wilaya algérienne
Cet article est une ébauche concernant une wilaya algérienne.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Wilaya d'El Tarf (36)
Plaine d'El Tarf
Plaine d'El Tarf
Localisation de la Wilaya d'El Tarf
Localisation de la Wilaya d'El Tarf
Administration
Pays Drapeau de l'Algérie Algérie
Chef-lieu El Taref
Daïras 7
Communes 24
Wali Mohamed Lebka[1]
Code wilaya 36
Wilaya depuis 1984
Démographie
Population 408 414 hab. (2008[2])
Densité 122 hab./km2
Rang 36e
Géographie
Superficie 333 900 ha = 3 339 km2
Rang 35e

La wilaya d'El Tarf (prononcé [el.tarf] Prononciation du titre dans sa version originale Écouter), (en arabe: ولاية الطارف / en berbère: El Tarf / en tifinagh: ⴻⵍ ⵜⴰⵔⴼ[3]), est une subdivision administrative algérienne ayant pour chef-lieu la ville éponyme située au nord-est du pays.

Géographie[modifier | modifier le code]

La wilaya d'El Tarf est située à l'extrême nord-est de l'Algérie à la frontière tunisienne. Elle est délimitée :

La wilaya d'El Tarf se situe en grande partie dans la kroumirie, au nord des Monts de la Medjerda et du "Bec de Canard", territoire tunisien s'enfonçant dans le territoire algérien et base arrière de l'ALN.

Organisation de la Wilaya[modifier | modifier le code]

Walis[modifier | modifier le code]

Le poste de wali de la wilaya d'El Tarf a été occupé par plusieurs personnalités politiques nationales depuis sa création le par la loi no 84-09 qui réorganise le territoire algérien en portant le nombre de wilayas de trente et une à quarante-huit.

Walis dans la wilaya d'El Tarf.
Wali Début Fin Wilaya de naissance
1 Mohamed El Andaloussi
2 Mokhtar Hamdadou
3 29 juillet 1990
4 29 juillet 1990 21 août 1991
5 21 août 1991
6 Boudjemaâ Rouibah
7 Slimane Zaouche
8 Djillali Arar
9
10 Hacène Kanoune
11 Ahmed Maâbed
12 Mohamed Lebka 2015 (en cours)

Histoire[modifier | modifier le code]

Ressources hydriques[modifier | modifier le code]

Barrages[modifier | modifier le code]

Cette wilaya comprend les barrages suivants:

  • Barrage de Boukhroufa[4].
  • Barrage de Chaffia[5].
  • Barrage de Meksa[6].
  • Barrage de Bougous[7].

Ces barrages font partie des 65 barrages opérationnels en Algérie[8] alors que 30 autres sont en cours de réalisation en 2015[9].

Institut national de recherche forestière[modifier | modifier le code]

Cette wilaya abrite une station de recherche et d'expérimentation rattachée à l'Institut national de recherche forestière.

Santé[modifier | modifier le code]

  • Hôpital d'El Tarf.
  • Hôpital d'El Kala.
  • Hôpital de Bouhadjar.
  • hopital el amir abdelkader besbes

Tourisme et agriculture[modifier | modifier le code]

En Algérie, la wilaya d’El-Tarf est caractérisée par deux principales vocations, le tourisme et l’agriculture. Elle dispose d’un peu plus de 72 000 hectares. Le rendement, selon les moyens de travail engagés, varie entre les 15 à 20 quintaux par hectare pour les céréales, les conditions climatiques y jouent, entre autres, un rôle prépondérant. Pour cette année [10], l’on s’attend, selon des ingénieurs, à une moisson plus importante bien que la wilaya d’El-Tarf ne soit pas à vocation céréalière. La vocation touristique apparaît à travers la diversité de ses nombreuses et indéniables potentialités, ainsi que les sites historiques et archéologiques résultant du passage de plusieurs civilisations, les stigmates sont encore présents en plusieurs lieux et contrées de la wilaya. Elle recèle des atouts certains, uniques en Algérie et rares à travers le monde.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

La bibliographie partielle ci-dessous permet d'élargir et d'approfondir les connaissances sur le contenu de cet article.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :