Wilaya de Boumerdès

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la Kabylie image illustrant une wilaya algérienne
Cet article est une ébauche concernant la Kabylie et une wilaya algérienne.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Wilaya de Boumerdès (35)
Chef-lieu de la wilaya de Boumerdès
Chef-lieu de la wilaya de Boumerdès
Localisation de la Wilaya de Boumerdès
Localisation de la Wilaya de Boumerdès
Administration
Pays Drapeau de l'Algérie Algérie
Région Basse Kabylie
Chef-lieu Boumerdès
Daïras 9
Communes 32
Wali Nouria Yamina Zerhouni[1]
Code wilaya 35
Wilaya depuis
Budget 396 millions de DA[2]
Démographie
Population 802 083 hab. (2008[3])
Densité 551 hab./km2
Rang 16e
Géographie
Superficie 145 616 ha = 1 456,16 km2
Rang 45e
Liens
Site web Site officiel

La wilaya de Boumerdès (prononcé [bou.meʁ.das] Prononciation du titre dans sa version originale Écouter), (en arabe: ولاية بومرداس / en berbère: Bumerdas / en tifinagh: ⴱⵓⵎⴻⵔⴷⴰⵙ), est une wilaya algérienne située dans le nord du pays dans la région de Kabylie à l'ouest de Tizi Ouzou.

Géographie[modifier | modifier le code]

La wilaya se situe au nord du pays sur 100 km du littoral à 45 km d'Alger[4]. Elle est délimitée :

Le relief de la wilaya de Boumerdès se divise en plusieurs unités physiques : les plaines et les vallées au nord, les collines et plateaux dans la partie intermédiaire et les montagnes au Sud[5].

La wilaya est parmi les régions les plus arrosées au pays. La pluviométrie annuelle varie entre 500 mm et 1 300 mm par an[5].

Boumerdès est une wilaya côtière du centre du pays (Alger) qui s'étend sur une superficie de 1 456,16 km2 avec 100 km de profil littoral allant du cap de Boudouaou El Bahri à l'Ouest, à la limite Est de la commune d'Afir.

Boumerdès est située à 45 km à l'est de la capitale Alger, à 52 km à l'ouest de Tizi Ouzou, à 25 km au nord de Bouira

Boumerdès est une wilaya à vocation agricole. Elle constitue un carrefour de passage de la capitale dont elle est distante de 45 km vers l'Est du Pays et de Tizi Ouzou par des voies de communication diverses (chemins de fer et autoroute). Son chef-lieu est distant de 35 km de l'aéroport international d'Alger (Aéroport d'Alger - Houari Boumédiène). 

Archéologie[modifier | modifier le code]

La wilaya de Boumerdès représente un trésor archéologique de par la multitude des sites historiques qu'abrite son territoire vaste de 1 456,16 km².

En effet, plusieurs centres de population ont été construits pendant plus de 20 siècles sur ces terrains de moyenne altitude que forme l'actuelle Basse Kabylie dont la ville de Boumerdès est l'actuel chef-lieu.

Le mausolée de Blad Guitoun, dans la commune de Si Mustapha, est un exemple illustratif des sites archéologiques qui étaient encore apparents en Basse Kabylie au début de la colonisation française dès 1837.

Le Bénian ntâa Soumâa, dans la commune de Thénia, est un autre site archéologique qui avait été merveilleusement préservé jusqu'au milieu du XIXe siècle.

Il est à noter que les populations berbères qui ont vécu autour de ces sites archéologiques, avant la colonisation française, ont préservé ce patrimoine culturel et identitaire.

La localisation de ces sites archéologiques sur les rives et les berges de l'oued Isser et de l'oued Sébaou, ainsi que sur la côte méditerranéenne, permet de classer la wilaya de Boumerdès parmi les riches niches archéologiques en Algérie

Durant les siècles passés, les différentes crues et inondations de l'oued Isser et de l'oued Sébaou, entre autres oueds de la Basse Kabylie, ont fait que le débordement de ces cours d'eau ont enseveli les cités numides sous le limon et la boue charriés par les torrents.

En effet, sous une profondeur d'environ 3 mètres sous terre, plusieurs découvertes dans la wilaya de Boumerdès, dont de nombreux vestiges et sites archéologiques, ont été mises au jour en 2009.

Au village de Béni H'mida dans la commune de Leghata, des vestiges d'une statue ont été trouvés aux côtés d'un plat en métal, des reliques de poterie et des ossements humains.

Au village Ouriacha dans la commune de Naciria (Laâziv Zaâmoum), une cruche contenant plus de 900 pièces de monnaie en argent gravées au nom de Bolokine Abderrahmane, a été découverte.

Au village de Titouna de Souk El Had, une pierre polie en forme de coffre, gravée sur sa face de devant avec une scène de ferronnerie, a été également découverte à 3 mètres sous terre lors de travaux de construction, et a déposée au niveau de la direction wilayale de la culture à Boumerdès[6].

Musée archéologique régional[modifier | modifier le code]

Collection exposée dans un musée archéologique.

Le projet de construction d'un musée archéologique régional est en gestation dans la wilaya de Boumerdès.

Ce musée devrait être érigé dans la commune de Si Mustapha (Blad Guitoun) qui présente l'intérêt d'être positionnée à l'intersection des 3 routes nationales RN5, RN12 et RN24.

Ce musée archéologique de la Basse Kabylie sera spécialisé dans l'exposition des objets archéologiques trouvés dans les sites archéologiques locaux.

Les fouilles archéologiques seront ainsi promues et encouragées dans les 32 communes de Boumerdès sous la direction spécialisée d'archéologues et d'historiens.

Ce musée permettra de constituer d'importantes collections d'antiquités numides.

Histoire[modifier | modifier le code]

La wilaya de Boumerdès est créée à la suite de la promulgation de la loi no 84-09 du relative au découpage territorial administratif[4].

La wilaya de Boumerdès a été touchée par le tremblement de terre du .

Organisation de la wilaya[modifier | modifier le code]

Walis[modifier | modifier le code]

Walis dans la wilaya de Boumerdès.
Directeur Début Fin Wilaya de naissance
1 Abdelmalek Sellal 4 avril 1984[7] 13 mai 1984[8] Wilaya de Constantine
2 Hachemi Djiar [8] 20 septembre 1987[9] Wilaya de Batna
3 Youcef Benoudjit [9] 29 juillet 1990[10]
4 Kouider Djebli 29 juillet 1990[11] 21 août 1991[12]
5 Mohamed Laïchoubi 21 août 1991 15 avril 1994[13]
6 Mourad Hidouk 15 avril 1994 22 août 1999[14] Wilaya de Jijel
7 Ali Bedrici 22 août 1999[15] 7 mai 2008[16]
8 Brahim Merad 7 mai 2008[16] 30 septembre 2010[17] Wilaya de Batna
9 Kamel Abbès [18]
10 Nouria Yamina Zerhouni 2015 (en cours) Wilaya de Tlemcen

Daïras de la wilaya de Boumerdès[modifier | modifier le code]

La wilaya de Boumerdès compte 9 daïras.

Daïras de la Wilaya de Boumerdès
Daïra Nombre de communes Communes Superficie
1er Baghlia 3 Baghlia, Sidi Daoud et Taourga. 151,15 km²
2e Bordj Ménaïel 4 Bordj Ménaïel, Zemmouri, Leghata et Djinet. 275,13 km²
3e Boudouaou 5 Boudouaou, Boudouaou El Bahri, El Kharrouba, Bouzegza Keddara et Ouled Hedadj. 183,01 km²
4e Boumerdès 3 Boumerdès, Corso et Tidjelabine. 83,53 km²
5e Dellys 3 Dellys, Afir et Ben Choud. 129,93 km²
6e Isser 4 Issers, Si Mustapha, Timezrit et Chabet El Ameur. 190,31 km²
7e Khemis El Khechna 4 Khemis El Khechna, Ouled Moussa, Larbatache et Hammadi. 189,85 km²
8e Naciria 2 Naciria et Ouled Aïssa. 85,38 km²
9e Thénia 4 Thénia, Souk El Had, Béni Amrane et Ammal. 167,87 km²
Total 32 1 456,16 km²
Article détaillé : Daïras de la wilaya de Boumerdès.

Communes de la wilaya de Boumerdès[modifier | modifier le code]

La wilaya de Boumerdès compte 32 communes.

Communes de la Wilaya de Boumerdès
Français Arabe Amazigh Tifinagh Colonial Code postal avant 1984 Code postal de 1984 à 2008 Code postal après 2008
1er Afir أعفير Afir 15000 35110 35022
2e Ammal عمال Ɛemmal ⵜⵉⵣⵉ ⵏ ⴰⵜⵀ ⴰ̆ⵉⵛⴰ Ammal 10000 35400 35031
3e Baghlia بغلية Leɛzib n Ccix Rébeval 15000 35130 35013
4e Ben Choud بن شود Ben Ccud Ben Choud 15000 35120 35033
5e Béni Amrane بني عمران
  • At Ɛemran
ⵜⵉⵣⵉ ⵏ ⴰⵜⵀ ⴰ̆ⵉⵛⴰ Béni Amrane 10000 35425 35006
6e Bordj Ménaïel برج منايل Burj Mnayel Bordj Ménaïel 15000 35200 35001
7e Boudouaou بودواو Budwaw Alma 16000 35400 35003
8e Boudouaou El Bahri بودواو البحري Alma-Marine 16000 35037
9e Boumerdès بومرداس Bumerdas ⴱⵓⵎⴻⵔⴷⴰⵙ Rocher Noir 16000 35000 35000
10e Bouzegza Keddara بوزقزة قدارة Buzegzaw Qeddara Bouzegza Keddara 16000 35038
11e Chabet El Ameur شعبة العامر Tacaɛbet ⵜⴰⵛⴰⵄⴱⴻⵜ Chabet El Ameur 15000 35220 35008
12e Corso قورصو Qurṣu Corso 16000 35420 35014
13e Dellys دلس Delles Dellys 15000 35100 35004
14e Djinet جنات Jinet Djinet 15000 35210 35024
15e El Kharrouba الخروبة El Kharrouba 16000 35450 35048
16e Hammadi حمادي
  • Ḥammedi
Hammadi 16000 35015
17e Issers يسر Yesser Isserville 15000 35230 35009
18e Khemis El Khechna خميس الخشنة Lexmis n Lxecna Fondouk 16000 35350 35010
19e Larbatache لربعطاش Larbeɛṭac Maréchal-Foch 16000 35370 35017
20e Leghata لقاطة Isserbourg 15000 35280 35026
21e Naciria ناصرية Leɛzib n Zeɛmum Haussonvillers 15000 35250 35018
22e Ouled Aïssa أولاد عيسى At Ɛisa Ouled Aïssa 15000 35050
23e Ouled Hedadj أولاد هداج Wlad Ḥeddaj Ouled Hedadj 16000 35052
24e Ouled Moussa أولاد موسى Wlad Musa Saint-Pierre-Saint-Paul 16000 35440 35011
25e Si Mustapha سي مصطفى Ssi Mesṭafa  Félix-Faure 15000 35270 35028
26e Sidi Daoud سيدي داود Sidi Dawed Abbo 15000 35150 35019
27e Souk El Had سوق الأحد Tizi Naïth Aïcha ⵜⵉⵣⵉ ⵏ ⴰⵜⵀ ⴰ̆ⵉⵛⴰ Souk El Haad 16000 35480 35020
28e Taourga تاورقة Tawerga Horace Vernet 15000 35140 35029
29e Thénia الثنية Tizi n At Ɛica ⵜⵉⵣⵉ ⵏ ⴰⵜⵀ ⴰ̆ⵉⵛⴰ Ménerville 16000 35480 35005
30e Tidjelabine تيجلابين Tijelabin ⵜⵉⵣⵉ ⵏ ⴰⵜⵀ ⴰ̆ⵉⵛⴰ Bellefontaine 16000 35490 35021
31e Timezrit تيمزريت Timezrit Timezrit 15000 35027
32e Zemmouri زموري Zemmuri ⵜⵉⵣⵉ ⵏ ⴰⵜⵀ ⴰ̆ⵉⵛⴰ Courbet 15000 35260 35012

Santé[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2008, la population de la wilaya de Boumerdès était de 802 083 habitants contre 646 870 en 1987. 6 communes dépassaient alors la barre des 40 000 habitants en 2008[22] :

Évolution démographique
1987 1998 2008
646 870 645 497 802 083
(Source : recensement[23])
Commune Population[22] Taux de croissance annuel 2008/1998[22]
Thénia 21 439 en augmentation   1,2 %
Souk El Had 6 693 en augmentation   3,3 %
Béni Amrane 23 621 en augmentation   1,0 %
Ammal 8 505 en augmentation   -0,1 %
Boumerdès 41 685 en augmentation   2,2 %
Corso 20 705 en augmentation   4,8 %
Tidjelabine 18 266 en augmentation   2,8 %
Issers 32 580 en augmentation   1,6 %
Si Mustapha 12 087 en augmentation   3,0 %
Timezrit 9 991 en augmentation   -0,7 %
Chabet El Ameur 33 459 en augmentation   1,0 %
Khemis El Khechna 75 962 en augmentation   2,7 %
Boudouaou 71 238 en augmentation   2,8 %
Bordj Menaïel 64 820 en augmentation   1,9 %
Ouled Moussa 45 770 en augmentation   5,9 %
Hammadi 40 546 en augmentation   3,9 %
en augmentation  

Ressources hydriques[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Cette wilaya recèle des centaines de sources d'eau naturelle:

Oueds[modifier | modifier le code]

Cette wilaya abrite des dizaines d'oueds:

  • Oued Isser.
  • Oued Bergouga.
  • Oued Merdja.
  • Oued Djaouna.
  • Oued Djemâa.
  • Oued Boligdouro.
  • Oued Chéraga.
  • Oued Ménaïel.
  • Oued Boumzar.
  • Oued Larbaa (El Arba).
  • Oued Sébaou.
  • Oued Chender[28].
  • Oued Guettar.
  • Oued Bougdoura.
  • Oued El Hammam[29].
  • Oued Arbia.
  • Oued Bourdine (Oued Méraldène).
  • Oued Douhouche.
  • Oued Merdja.
  • Oued Boumerdès.
  • Oued Tatareg.
  • Oued Boufroun.
  • Oued Corso.
  • Oued Boudouaou.
  • Oued El Hamiz.
  • Oued Arbatache.
  • Oued Réghaïa.

Ces oueds font partie des milliers d'oueds en Algérie.

Barrages[modifier | modifier le code]

La wilaya de Boumerdès comprend les barrages suivants[30]:

Ces barrages font partie de plus de 65 barrages opérationnels en Algérie[37] alors que 30 autres sont en cours de réalisation en 2015[38].

Réservoirs d'eau[modifier | modifier le code]

La wilaya de Boumerdès comprend plus de trois cents (300) réservoirs d'eau dont:

Stations de pompage[modifier | modifier le code]

La wilaya de Boumerdès comprend plus de soixante (60) stations de pompage suivantes[39]:

Forages et puits[modifier | modifier le code]

La wilaya de Boumerdès comprend plus de 224 forages[44].

La wilaya compte aussi plus de 1 296 puits qui servent avec les forages à l’irrigation d’une surface 4 744 hectares[34].

Retenues collinaires[modifier | modifier le code]

La wilaya de Boumerdès comprend plusieurs retenues collinaires.

Bien que cette wilaya compte 45 retenues collinaires, mais rares sont celles qui contiennent de l’eau, puisque 24 d’entre elles sont envasées et embourbées depuis plusieurs années, attendant d'être écurées et permettre ainsi aux fellahs d’irriguer leurs champs.

Stations d'épuration[modifier | modifier le code]

La wilaya de Boumerdès comprend plus de trois (3) stations d'épuration suivantes:

Stations de dessalement d'eau de mer[modifier | modifier le code]

Cette wilaya comprend la station de dessalement d'eau de mer suivante:

La station de dessalement de Djinet est destinée à fournir de l'eau potable aux habitants de la commune de Djinet et de sa région.

C'est une grande installation de dessalement d'eau de mer en Algérie utilisant la technique de l'osmose inverse, et est opérationnelle depuis le .

Forêts[modifier | modifier le code]

La wilaya de Boumerdès abrite plusieurs forêts[45]:

Article détaillé : Liste des forêts en Algérie.

Transports[modifier | modifier le code]

Transport routier[modifier | modifier le code]

Routes[modifier | modifier le code]

La wilaya de Boumerdès est desservie par plusieurs routes nationales:

Transport ferroviaire[modifier | modifier le code]

La wilaya de Boumerdès est dotée de 2 lignes de transport ferroviaire:

Le réseau ferroviaire qui traverse la wilaya de Boumerdès dans sa partie Nord ainsi que dans sa partie Sud-Est est long de 67,5 km et se répartit en trois tronçons[46]:

  • le tronçon à voie double électrifié de 20,5 km reliant Boudouaou à Thenia.
  • le tronçon de 17,20 km reliant Thenia à Ammal sur une seule voie.
  • le tronçon Thenia - Naciria en une seule voie long de 29,5 km. prévu d'être électrifié.

Gares[modifier | modifier le code]

La wilaya de Boumerdès dispose d’un réseau ferroviaire qui prodigue des services de qualité. Il est jalonné par 9 gares ferroviaires qui se présentent d’Ouest en Est comme suit:

Haltes[modifier | modifier le code]

La wilaya de Boumerdès est dotée de 3 haltes ferroviaires:

Transport maritime[modifier | modifier le code]

La wilaya de Boumerdès est dotée de 3 ports maritimes pouvant recevoir des bateaux de voyageurs:

Transport aérien[modifier | modifier le code]

La wilaya de Boumerdès est concernée par le projet national pour le transport sanitaire héliporté.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Installation des walis » sur le site du ministère de l'Intérieur et des collectivités locales.
  2. Budget primitif (2006) - http://www.elwatan.com/spip.php?page=article&id_article=34598
  3. « Population résidente des ménages ordinaires et collectifs selon la wilaya de résidence et le sexe et le taux d’accroissement annuel moyen (1998-2008) ». Données du recensement général de la population et de l'habitat de 2008 sur le site de l'ONS.
  4. a et b Présentation de la wilaya de Boumerdès sur son site .
  5. a et b Présentation de la wilaya de Boumerdès, sur le site du ministère Algérien de l'Intérieur et des collectivités locales.
  6. http://www.djazairess.com/fr/infosoir/98613
  7. http://www.joradp.dz/JO8499/1984/017/FP397.pdf
  8. a et b http://www.joradp.dz/JO8499/1984/025/FP642.pdf
  9. a et b http://www.joradp.dz/JO8499/1987/040/FP994.pdf
  10. http://www.joradp.dz/JO8499/1990/036/FP1016.pdf
  11. http://www.joradp.dz/JO8499/1990/036/FP1018.pdf
  12. http://www.joradp.dz/FTP/jo-francais/1991/F1991041.pdf
  13. http://www.joradp.dz/FTP/jo-francais/1994/F1994023.pdf
  14. http://www.vitaminedz.com/articlesfiche/1230/1230848.pdf
  15. http://www.joradp.dz/FTP/jo-francais/1999/F1999058.pdf
  16. a et b http://www.joradp.dz/JO2000/2008/027/FP13.pdf
  17. http://www.joradp.dz/FTP/jo-francais/2011/F2011002.pdf
  18. http://www.joradp.dz/JO2000/2011/002/FP17.pdf
  19. http://www.algerie360.com/algerie/le-ministre-de-la-sante-inaugure-le-nouvel-hopital-de-thenia-boumerdes/
  20. http://www.djazairess.com/fr/elwatan/153700
  21. http://dellys.forumactif.com/t407-l-hopital-de-dellys-une-reelle-metamorphose
  22. a, b et c [PDF]Recensement 2008 de la population algérienne, wilaya de Boumerdès, sur le site de l'ONS.
  23. (en) Population de la wilaya de Boumerdès (World Gazetteer)
  24. http://www.usthb.dz/fchimie/IMG/pdf/resumecf2313lboukarilakdar.pdf
  25. http://www.elwatan.com/regions/kabylie/boumerdes/thenia-boumerdes-des-carrieres-mal-exploitees-25-03-2015-290706_146.php
  26. http://www.vitaminedz.com/commune-de-naciria-retour-aux-sources-naturelles/Articles_18300_595027_35_1.html
  27. http://www.lemidi-dz.com/index.php?operation=voir_article&id_article=midi_est%40art2%402014-03-26
  28. http://dlibrary.univ-boumerdes.dz:8080/jspui/bitstream/123456789/154/1/Tireche,%20Sihem.pdf
  29. http://arachne.uni-koeln.de/arachne/index.php?view%5blayout%5d=buch_item&search%5bconstraints%5d%5bbuch%5d%5balias%5d=Gsell1911Text&search%5bmatch%5d=exact
  30. http://www.cci-sahel.dz/environnement/env/Monographie.pdf
  31. http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/medit_0025-8296_1964_num_5_2_1118?_Prescripts_Search_tabs1=standard&
  32. http://www.lesoirdalgerie.com/articles/2014/03/24/print-51-154313.php
  33. http://www.djazairess.com/fr/elwatan/156769
  34. a et b https://sites.google.com/site/pastoraldz/agro-actualites/wilayadeboumerdeslemanquedirrigationfreinelagriculture
  35. http://www.algerie1.com/info-des-regions/boumerdes-lancement-des-travaux-dun-barrage-au-courant-de-lannee/
  36. http://archive.org/stream/recueildesnotice32cons/recueildesnotice32cons_djvu.txt
  37. http://www.aps.dz/economie/16069-le-taux-de-remplissage-des-barrages-d%C3%A9passe-les-72-minist%C3%A8re
  38. http://www.liberte-algerie.com/actualite/plus-de-5-milliards-de-m3-deau-des-barrages-deverses-en-mer-219053
  39. http://www.vitaminedz.com/aep-avancee-remarquable-dans-la-wilaya-de-boumerdes/Articles_18300_537560_35_1.html
  40. http://www.djazairess.com/fr/lesoirdalgerie/52284
  41. http://www.djazairess.com/fr/lemidi/1003250302
  42. http://www.djazairess.com/fr/lefinancier/26116
  43. http://www.liberte-algerie.com/centre/une-nouvelle-station-de-pompage-inauguree-a-boudouaou-221775
  44. http://www.vitaminech.com/annuaire/wilaya-de-boumerda-s-le-manque-da-irrigation-freine-la-agri/Photos_15706_132439_35_1.html
  45. http://www.aps.dz/regions/27767-boumerdes-cap-sur-la-valorisation-des-atouts-touristiques-pour-la-cr%C3%A9ation-de-richesses
  46. http://www.andi.dz/PDF/monographies/boumerdes.pdf

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Personnalités[modifier | modifier le code]

Sites archéologiques[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :