Wilaya de Tébessa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

35° 24′ 00″ N 8° 07′ 00″ E / 35.4, 8.11666667

Wilaya de Tébessa (12)
Paysage des Nemencha
Paysage des Nemencha
Localisation de la Wilaya de Tébessa
Localisation de la Wilaya de Tébessa
Administration
Pays Drapeau de l'Algérie Algérie
Chef-lieu Tébessa
Daïras 12
Communes 28
Président d'APW Min Cheria
2007-2012
Wali Mabrouk Baliouz[1]
Code wilaya 12
Wilaya depuis 1974
Démographie
Population 648 703 hab. (2008[2])
Densité 46 hab./km2
Rang 24e
Géographie
Superficie 1 422 700 ha = 14 227 km2
Rang 16e
Liens
Site web http://www.wilaya-tebessa.dz

La wilaya de Tébessa (prononcé [te.be.sa ] Prononciation du titre dans sa version originale Écouter), (en arabe: ولاية تبسة / en berbère: Tébessa / en tifinagh: Tébessa in Tifinagh.svg ou ⵜéⴱⴻⵙⵙⴰ[3]), est une wilaya algérienne située à l'extrême est du Pays.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

La wilaya de Tébessa est située à l'extrême est de l'Algérie, elle est délimitée :

Wilayas limitrophes de la wilayade Tébessa
Souk Ahras
Khenchela, Wilaya d'Oum El Bouaghi wilayade Tébessa Tunisie
El Oued

Relief[modifier | modifier le code]

La wilaya est constituée de plusieurs zones géographiques[4]:

  • au Nord: les monts de Tébessa qui font partie de l'Atlas, les Hauts plateaux et les Hauts plaines.
  • au Sud: le domaine saharien constitué par un plateau saharien.

Climat[modifier | modifier le code]

La wilaya de Tébessa est une zone de transition météorologique, elle se distingue par quatre étages bioclimatiques[4] :

  • le Sub-humide (400 à 500 mm/an), très peu étendu, il est limité aux sommets de quelques reliefs (Djebel Serdies et Djebel Bouroumane);
  • le Semi-aride (300 à 400 mm/an), couvre toute la partie Nord de la wilaya;
  • le Sub-aride (200 à 300 mm/an), couvre les plateaux steppiques;
  • l'aride ou saharien doux (inférieur à 200 mm/an), s'étend au-delà de l'Atlas saharien.

Hydrographie[modifier | modifier le code]

La wilaya de Tébessa chevauche sur deux grands systèmes hydrographiques: le bassin versant de l'Oued Medjerda au Nord et le bassin versant de Oued Melghir, qui couvre la partie sud de la wilaya[4].

Histoire[modifier | modifier le code]

L'antique THEVESTIHEKATOMPYLE (appellation grecque), THEVESTE (appellation romaine), TBESSA (appellation arabe et islamisée), sont les noms portées par la ville de Tébessa à travers l'histoire d'un million d'années. La basilique - Vue Générale- Depuis l'an 146 av J.-C, date de la chute de Carthage, Tébessa, l'antique Théveste, est une importante ville romaine.L'occupation romaine de l'Afrique du Nord en a fait l'une de ses bases.- Elle abritait le quartier général de la IIIe légion romaine d'Auguste à la fin du Ier siècle après J.-C (an 75).- Colonie de près de 30 000 habitants sous Trajan, elle est pillée par les vandales au Ve siècle, puis relevée en 535 par Solomon, un général byzantin de l'empereur Justinien, qui la protégea avec une enceinte. Tébessa est prise par les Berbères en 597, puis par les Arabes en 682. La basilique - Chapelles et Baptistères- Elle est occupée par une petite garnison de janissaires à l'époque turque.- Malgré la fuite de cette dernière après la prise de Constantine (1837), Tébessa, qui faisait partie du Beylic de Constantine, n'est occupée par les Français qu'à partir de 1851.- Durant la guerre de libération, dans un climat de combat et de soif de liberté, les premières images d'un peuple en lutte ont été filmées dans la région de Tébessa (monts d'El Kouif jusqu'à la frontière algéro-tunisienne); Ces images, qui ont fait le tour du monde, allaient conquérir l'esprit de la communauté internationale. Il est donc patent et reconnu que Tébessa est la ville natale du cinéma algérien. 

Organisation de la wilaya[modifier | modifier le code]

Organisation territoriale de la wilaya de Tébessa

Walis[modifier | modifier le code]

Walis dans cette wilaya.
Directeur Début Fin
1er Larbi Tabeti 4 avril 1984[5] 13 mai 1984[6]
2e Chérif Rahmani 13 mai 1984 20 septembre 1987[7]
3e 20 septembre 1987 29 juillet 1990[8]
4e 29 juillet 1990[9] 21 août 1991[10]
5e 21 août 1991 15 avril 1994[11]
6e 15 avril 1994 22 août 1999[12]
7e Larbi Merzoug 22 août 1999[13] 17 août 2004[14]
8e 17 août 2004 7 mai 2008[15]
9e Noureddine Harfouche 7 mai 2008[15] 30 septembre 2010[16]
10e Mabrouk Baliouze 30 septembre 2010[17] 2015 (en cours)

Daïras de la wilaya de Tébessa[modifier | modifier le code]

La wilaya de Tébessa compte 12 daïras.

Article détaillé : Daïras de la wilaya de Tébessa.

Communes de la wilaya de Tébessa[modifier | modifier le code]

La wilaya de Tébessa compte 28 communes.

Article détaillé : Communes de la wilaya de Tébessa.

Ressources hydriques[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

La pertinence de cette section est remise en cause, considérez son contenu avec précaution. En discuter ?

Cette wilaya recèle des centaines de sources d'eau naturelle.

Oueds[modifier | modifier le code]

La pertinence de cette section est remise en cause, considérez son contenu avec précaution. En discuter ?

Cette wilaya abrite des dizaines d'oueds.

Barrages[modifier | modifier le code]

Cette wilaya comprend les barrages suivants:

  • Barrage de Felg[18].
  • Barrage de Saf-Saf El Ouessra[19].
  • Barrage de Aïn Zerga[20].

Ces barrages font partie des 65 barrages opérationnels en Algérie[21] alors que 30 autres sont en cours de réalisation en 2015[22].

Santé[modifier | modifier le code]

Le secteur de la santé dans cette wilaya est administré par une Direction de la Santé et de la Population (DSP) faisant partie des 48 DSPs Wilayales en Algérie.

Cette DSP prend en charge les hôpitaux et autres structures sanitaires, ainsi que le personnel de la santé, dans les deux secteurs public et privé.

Les structures hospitalières dans cette wilaya font partie des hôpitaux en Algérie qui sont rattachés au Ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière en Algérie[23].

Cette DSP gère les établissements hospitaliers suivants:

  • Hôpital Alia Salah de Tébessa.
  • Hôpital Bouguerra Boulares de Tébessa.
  • Hôpital de Morst.
  • Hôpital d'El Aouinet.
  • Hôpital de Bir El Ater.
  • Hôpital de Chréa.
  • Hôpital de Ouenza.


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Installation des walis » sur le site du ministère de l'Intérieur et des collectivités locales.
  2. « Population résidente des ménages ordinaires et collectifs selon la wilaya de résidence et le sexe et le taux d’accroissement annuel moyen (1998-2008) ». Données du recensement général de la population et de l'habitat de 2008 sur le site de l'ONS.
  3. http://www.lexilogos.com/clavier/tamazight.htm
  4. a, b et c Présentation générale de la wilaya de Tébessa, sur le site officiel de la wilaya de Tébessa.
  5. http://www.joradp.dz/JO8499/1984/017/FP398.pdf
  6. http://www.joradp.dz/JO8499/1984/025/FP641.pdf
  7. http://www.joradp.dz/JO8499/1987/040/FP994.pdf
  8. http://www.joradp.dz/JO8499/1990/036/FP1016.pdf
  9. http://www.joradp.dz/JO8499/1990/036/FP1018.pdf
  10. http://www.joradp.dz/FTP/jo-francais/1991/F1991041.pdf
  11. http://www.joradp.dz/FTP/jo-francais/1994/F1994023.pdf
  12. http://www.vitaminedz.com/articlesfiche/1230/1230848.pdf
  13. http://www.joradp.dz/FTP/jo-francais/1999/F1999058.pdf
  14. http://www.joradp.dz/JO2000/2004/065/FP24.pdf
  15. a et b http://www.joradp.dz/JO2000/2008/027/FP13.pdf
  16. http://www.joradp.dz/FTP/jo-francais/2011/F2011002.pdf
  17. http://www.joradp.dz/JO2000/2011/002/FP17.pdf
  18. http://www.djazairess.com/fr/liberte/135907
  19. http://www.djazairess.com/fr/lesoirdalgerie/52747
  20. http://www.djazairess.com/fr/lexpression/110593
  21. http://www.aps.dz/economie/16069-le-taux-de-remplissage-des-barrages-d%C3%A9passe-les-72-minist%C3%A8re
  22. http://www.liberte-algerie.com/actualite/plus-de-5-milliards-de-m3-deau-des-barrages-deverses-en-mer-219053
  23. http://www.sante.dz

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :