Wilaya de Aïn Defla

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

36° 19′ 00″ N 2° 10′ 00″ E / 36.3167, 2.16667

Wilaya d'Aïn-Defla (44)
Région de Miliana.
Région de Miliana.
Localisation de la Wilaya d'Aïn-Defla
Localisation de la Wilaya d'Aïn-Defla
Administration
Pays Drapeau de l'Algérie Algérie
Chef-lieu Aïn-Defla
Daïras 14
Communes 36
Président d'APW Mohamed Nadjem
2012-2017
Wali Hadjiri Derfouf[1]
Code wilaya 44
Wilaya depuis 1984
Démographie
Population 766 013 hab. (2008[2])
Densité 156 hab./km2
Rang 19e
Géographie
Superficie 489 700 ha = 4 897 km2
Rang 27e

La wilaya de Aïn Defla (prononcé [ain.def.la ]), (en arabe: ولاية عين الدفلى / en berbère: Aïn Defla / en tifinagh: Adrar in Tifinagh.svg ou ⴰïⵏ ⴷⴻⴼⵍⴰ[3]), est une wilaya (division administrative) algérienne située au nord du pays.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

La wilaya de Ain Defla se situe au centre de l'Algérie à 145 km au sud ouest d'Alger dans une zone relais entre l’Est et l’Ouest du pays[a 1], elle est délimitée[a 2] :

  • au nord, par la wilaya de Tipaza ;
  • à l'est, par la wilaya de Blida ;
  • au sud, par la wilaya de Médéa ;
  • au sud-ouest, par la wilaya de Tissemsilt ;
  • à l'ouest, par la wilaya de Chlef ;
Wilayas limitrophes de la wilaya de Aïn Defla
Wilaya de Tipaza
Wilaya de Chlef wilaya de Aïn Defla Wilaya de Blida
Wilaya de Médéa
Wilaya de Tissemsilt

Relief[modifier | modifier le code]

La wilaya de Ain Defla est une wilaya montagneuse qui fait partie intégrante de la région du Tell, elle est formée par le massif de la Dahra au nord qui culmine au mont Zaccar (1 550 m) au nord de Miliana, par l'Ouarsenis au sud et la vallée de Chellif entre les deux massifs[a 1].

Climat[modifier | modifier le code]

Le climat de la wilaya de Aïn Defla est de type méditerranéen semi-aride, avec un caractère de continentalité très marqué. La pluviométrie varie entre 500 à 600 mm/an[4].

Organisation de la wilaya[modifier | modifier le code]

Walis[modifier | modifier le code]

Walis dans cette wilaya.
Directeur Début Fin
1er Hadj Khelifa Aïssaoui 4 avril 1984[5] 13 mai 1984[6]
2e Mahmoud Si Youcef 13 mai 1984 20 septembre 1987[7]
3e Chérif Abderrahmane Méziane 20 septembre 1987 29 juillet 1990[8]
4e 29 juillet 1990[9] 21 août 1991[10]
5e 21 août 1991 15 avril 1994[11]
6e 15 avril 1994 22 août 1999[12]
7e Ahmed Adli 22 août 1999[13] 17 août 2004[14]
8e 17 août 2004 7 mai 2008[15]
9e Abdelkader Kadi 7 mai 2008[15] 30 septembre 2010[16]
10e Hadjri Derfouf 30 septembre 2010[17] 2015 (en cours)

Daïras[modifier | modifier le code]

La wilaya de Aïn Defla compte quatorze daïras :

Article détaillé : Daïras de la wilaya d'Aïn Defla.

Communes[modifier | modifier le code]

La wilaya de Aïn Defla compte trente-six communes :

Ressources hydriques[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

La pertinence de cette section est remise en cause, considérez son contenu avec précaution. En discuter ?

Cette wilaya recèle des centaines de sources d'eau naturelle.

Oueds[modifier | modifier le code]

La pertinence de cette section est remise en cause, considérez son contenu avec précaution. En discuter ?

Cette wilaya abrite des dizaines d'oueds.

Barrages[modifier | modifier le code]

Cette wilaya comprend les barrages suivants:

  • Barrage de Sidi M’hamed Bentaiba[18].
  • Barrage de Ouled Mellouk[19].
  • Barrage de Ghrib[20].
  • Barrage de Derder[21].
  • Barrage de Harezza[22].

Ces barrages font partie des 65 barrages opérationnels en Algérie[23] alors que 30 autres sont en cours de réalisation en 2015[24].

Santé[modifier | modifier le code]

Le secteur de la santé dans cette wilaya est administré par une Direction de la Santé et de la Population (DSP) faisant partie des 48 DSPs Wilayales en Algérie.

Cette DSP prend en charge les hôpitaux et autres structures sanitaires, ainsi que le personnel de la santé, dans les deux secteurs public et privé.

Les structures hospitalières dans cette wilaya font partie des hôpitaux en Algérie qui sont rattachés au Ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière en Algérie[25].

Cette DSP gère les établissements hospitaliers suivants:

  • Hôpital Hamou Makour.
  • Hôpital de Khemis Miliana.
  • Hôpital de Miliana.
  • Hôpital d'El Attaf.

Directeurs de la santé[modifier | modifier le code]

La pertinence de cette section est remise en cause, considérez son contenu avec précaution. En discuter ?
Directeurs de la santé et de la population dans cette wilaya.
Directeur Début Fin
1er
2e Merouane Benaouali 1er septembre 2004[26]
3e Azzeddine Chabane 1er septembre 2004[27]
4e
5e
6e Tayeb Mekki 16 septembre 2014[28]
7e

Population et démographie[modifier | modifier le code]

Origine de la population[modifier | modifier le code]

Les plus grandes villes de la wilaya sont Khemis Miliana, Aïn Defla et Miliana, la population d'origine zénète a connu de nombreux brassages: Romains, Turcs, Andalous et Arabes. L'arabe algérien est la principale langue parlée, les dialectes berbères subsistent dans le Dahra et dans quelques villages de l'Ouarsenis.

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

En 2008, la population de la wilaya de Aïn Defla était de 766 013 habitants contre 536 205 en 1987. 8 communes dépassaient alors la barre des 30 000 habitants[29] :

Évolution démographique
1987 1998 2008
536 205 659 182 766 013
(Source : recensement[30])


Commune Population[29] Taux de croissance annuel 2008/1998[29]
Khemis Miliana 84 574 en augmentation   1,3 %
Aïn Defla 65 453 en augmentation   2,3 %
El Attaf 57 737 en augmentation   1,4 %
Miliana 44 201 en augmentation   1,1 %
El Abadia 40 697 en augmentation   2,1 %
Djelida 36 076 en augmentation   1,8 %
El Amra 31 073 en augmentation   1,9 %
Djendel 30 170 en augmentation   1,2 %

Économie[modifier | modifier le code]

L'agriculture est la principale activité des habitants, la wilaya est classée au premier rang national dans la production de la pomme de terre dont elle alimente 30 % du marché national[31]. La superficie agricole représente plus de la moitié de la superficie totale de la wilaya[a 3]. Les forêts sont principalement couvertes de pin d'Alep, chêne vert et thuya[a 4].

La Wilaya de Aïn Defla possède sur son territoire le barrage de Ghrib[32],[33].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Installation des walis » sur le site du ministère de l'Intérieur et des collectivités locales.
  2. « Wilaya d'Illizi : Population résidente des ménages ordinaires et collectifs (MOC) selon la commune de résidence et le sexe et le taux d’accroissement annuel moyen (1998-2008) ». Données du recensement général de la population et de l'habitat de 2008 sur le site de l'ONS.
  3. http://www.lexilogos.com/clavier/tamazight.htm
  4. Présentation de la wilaya d'Aïn Defla, sur le site du ministère Algérien de l'Intérieur et des collectivités locales.
  5. http://www.joradp.dz/JO8499/1984/017/FP398.pdf
  6. http://www.joradp.dz/JO8499/1984/025/FP642.pdf
  7. http://www.joradp.dz/JO8499/1987/040/FP994.pdf
  8. http://www.joradp.dz/JO8499/1990/036/FP1016.pdf
  9. http://www.joradp.dz/JO8499/1990/036/FP1018.pdf
  10. http://www.joradp.dz/FTP/jo-francais/1991/F1991041.pdf
  11. http://www.joradp.dz/FTP/jo-francais/1994/F1994023.pdf
  12. http://www.vitaminedz.com/articlesfiche/1230/1230848.pdf
  13. http://www.joradp.dz/FTP/jo-francais/1999/F1999058.pdf
  14. http://www.joradp.dz/JO2000/2004/065/FP24.pdf
  15. a et b http://www.joradp.dz/JO2000/2008/027/FP13.pdf
  16. http://www.joradp.dz/FTP/jo-francais/2011/F2011002.pdf
  17. http://www.joradp.dz/JO2000/2011/002/FP17.pdf
  18. http://www.djazairess.com/fr/lemaghreb/3310
  19. http://www.djazairess.com/fr/elwatan/353949
  20. http://www.semide.dz/fr/news/news_item.asp?NewsID=2111800
  21. http://www.reflexiondz.net/AIN-DEFLA-Plus-de-185-millions-de-m3-d-eau-emmagasines-dans-les-barrages_a26560.html
  22. http://www.algerie1.com/info-des-regions/ain-defla-93-millions-de-m3-deau-des-barrages-attribues-aux-agriculteurs/
  23. http://www.aps.dz/economie/16069-le-taux-de-remplissage-des-barrages-d%C3%A9passe-les-72-minist%C3%A8re
  24. http://www.liberte-algerie.com/actualite/plus-de-5-milliards-de-m3-deau-des-barrages-deverses-en-mer-219053
  25. http://www.sante.dz
  26. http://www.joradp.dz/FTP/jo-francais/2004/F2004068.pdf
  27. http://www.joradp.dz/JO2000/2004/068/FP15.pdf
  28. http://www.joradp.dz/FTP/jo-francais/2014/F2014060.pdf
  29. a, b et c [PDF]Recensement 2008 de la population algérienne, wilaya de Aïn Defla, sur le site de l'ONS.
  30. (en) Population de la wilaya de Aïn Defla (World Gazetteer)
  31. Algérie: La main-d'œuvre se fait rare dans l'agriculture, La Tribune du 5 février 2013
  32. barrage de Ghrib ou barrage du Ghrib
  33. Le barrage de Ghrib
Présentation de la wilaya d'Aïn Defla sur le site de l’ANDI[PDF]
  1. a et b page3
  2. page4
  3. page8
  4. page9

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]