Vouzeron

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Vouzeron
Vouzeron
L'église de Vouzeron.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Centre-Val de Loire
Département Cher
Arrondissement Vierzon
Canton Saint-Martin-d'Auxigny
Intercommunalité Communauté de communes Les Villages de la Forêt
Maire
Mandat
Zitony Harket
2014-2020
Code postal 18330
Code commune 18290
Démographie
Population
municipale
553 hab. (2015 en augmentation de 0,55 % par rapport à 2010)
Densité 11 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 15′ 40″ nord, 2° 13′ 22″ est
Altitude Min. 118 m
Max. 190 m
Superficie 52,63 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Vouzeron

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Vouzeron

Vouzeron est une commune française située dans le département du Cher, en région Centre-Val de Loire.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Rose des vents Nançay
Orçay
Neuvy-sur-Barangeon Rose des vents
N
O    Vouzeron    E
S
Saint-Laurent Allogny

Toponymie[modifier | modifier le code]

Cette section peut contenir un travail inédit ou des déclarations non vérifiées (mars 2013). Vous pouvez aider en ajoutant des références ou en supprimant le contenu inédit.

Bas latin Vusero. Vuserus, nom de personne d’origine gauloise, et suffixe de possession latin o-onem.
In villa vocabulo Voseronto, mai 844 (Cartulaire de Vierzon, charte n° 12, p. 111. Charte interpollée au XIe ou au XIIe s.) ; Apud Voseron, terram que juxta cimiterium Voseronis, fin XIe s. (Cartulaire de Vierzon, charte n° 92, p. 224) ; Voseron, 1100 (Archives Départementales du Cher-1 G, archevêché de Bourges) ; Parrochia de Vouserone, 1290 (Archives Départementales du Cher-8 G, chapitre Saint-Étienne de Bourges) ; Vosero, 1396 (Archives Départementales du Cher-4 H, abbaye Saint-Sulpice de Bourges) ; La paroisse de Vousson, 25 janvier 1410 (Archives Départementales du Cher-C 812, fol. 109b) ; Voulzeron, septembre 1446 (Archives Nationales-JJ 178, n° 41, fol. 28) ; Vouzeron, juillet 1488 (Archives Nationales-JJ 219, n° 140, fol. 86) ; Parrochia de Voulseronne, 1529 (Archives Départementales du Cher-8 G, chapitre Saint-Étienne de Bourges) ; La parroisse de Voulzeron sur Baranjon, 1544 (Archives Départementales du Cher-8 G, chapitre de la Sainte-Chapelle de Bourges) ; La parroisse de Vouzeron soubs Baranjon, 1564 (Archives Départementales du Cher-8 G, chapitre de la Sainte-Chapelle de Bourges) ; Vouzeron, 14 novembre 1788 (Archives Départementales du Cher-C 1109, Élection de Bourges) ; Vouzeron, XVIIIe s. (Carte de Cassini).

Histoire[modifier | modifier le code]

Moyen Âge[modifier | modifier le code]

La seigneurie de Vouzeron date de 1356.

Époque moderne[modifier | modifier le code]

Époque contemporaine[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Retirada.

Au moment de l'effondrement de la république espagnole, qui provoque la Retirada, d’importantes arrivées de réfugiés espagnols ont lieu. Entre le 30 janvier et le 9 février 1939, 3 002 réfugiés espagnols fuyant devant les troupes de Franco, arrivent dans le Cher[1],[2]. Ils sont acheminés en quatre convois à la gare de Bourges[3]. Le château de Vouzeron, propriété du syndicat des métallurgistes CGT de la région parisienne, est prêté par le syndicat par solidarité pour héberger ces camarades infortunés[1],[2].

Les réfugiés sont essentiellement des femmes et des enfants, sont soumis à une quarantaine stricte, du fait des risques d’épidémie[4]. Le courrier est limité, le ravitaillement, s'il est peu varié et cuisiné à la française, est cependant assuré[5]. Au printemps et à l'été, les réfugiés sont regroupés au camp de Châteaufer (commune de Bruère-Allichamps)[6].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 mars 2014 Jean-Marie Jouannet    
mars 2014 en cours Zitony Harket SE Retraité
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[7]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[8].

En 2015, la commune comptait 553 habitants[Note 1], en augmentation de 0,55 % par rapport à 2010 (Cher : -0,73 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
7117971 057626713771746728737
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
7778438928388958989671 0511 016
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
996975811705643527528532733
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
536414405394441445551556549
2015 - - - - - - - -
553--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[9] puis Insee à partir de 2006[10].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Le château de Vouzeron, date de la fin du XIXe siècle. Il est construit par Hippolyte Destailleur pour Eugène Albert, maire du village et qui s'est enrichi dans la métallurgie, pour servir de domaine de chasse. Il devient, entre 1951 et 1985, une maison de repos, puis un centre de rééducation avant d'être vendu, en 2003, à un particulier néerlandais[11]. Le château est inscrit au titre des monuments historiques en 1995[12].
  • Maison de la chasse et de la nature.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Jeanine Sodigné-Loustau, « L'accueil des réfugiés civils espagnols de 1936 à 1940. Un exemple : la région Centre », Matériaux pour l'histoire de notre temps. 1996, no 44. p. 43.
  2. a et b Didier Arnold, Les réfugiés de la Guerre d'Espagne dans le Cher. 1936-1946, documents disponibles aux Archives départementales du Cher, Archives départementales du Cher, mis à jour en mars 2013, consulté le 25 mars 2013
  3. Alain Gardant, « L’enfance pendant les deux conflits mondiaux », L’enfance dans le Cher (1830-1945), consulté le 25 mars 2013, p. 3
  4. Jeanine Sodigné-Loustau, op. cit., p. 44.
  5. Jeanine Sodigné-Loustau, op. cit., p. 43-44.
  6. Jeanine Sodigné-Loustau, op. cit., p. 46.
  7. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  8. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  9. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  10. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  11. Vasset B, Le château de Vouzeron, l'ancienne baronnie de Sologne', Le Journal de la Sologne, automne 2010, n° 151, p65-67
  12. « Château », notice no PA00135287, base Mérimée, ministère français de la Culture

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :