Uniqlo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

UNIQLO
logo de Uniqlo

Création Voir et modifier les données sur Wikidata
Dates clés Fondation en 1949 à Ube, Japon
Fondateurs Tadashi YanaiVoir et modifier les données sur Wikidata
Forme juridique Kabushiki kaisha/

Société par actions

Siège social Tokyo, Drapeau du Japon Japon
Direction Tadashi Yanai, président
Takahiro Wakabayashi, vice-président
Actionnaires Fast RetailingVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité Habillement
Produits Vêtements
Accessoires de mode
Société mère Drapeau : Japon Fast Retailing
Sociétés sœurs Comptoir des Cotonniers
Effectif 30 000 (2008)
Site web www.uniqlo.com

Chiffre d’affaires 1 380 milliards de yens, soit 11,59 milliards de dollars (2013-2014)[1]

UNIQLO Co., Ltd. (株式会社ユニクロ, Kabushiki kaisha Yunikuro?) est une entreprise japonaise de conception, de confection et de distribution de vêtements.

Description[modifier | modifier le code]

Uniqlo est une filiale de la société japonaise Fast Retailing. En 1984, Tadashi Yanai ouvre à Hiroshima le premier point de vente de Unique Clothing Warehouse, Uniqlo (et non Uniclo comme il était prévu, à cause d'une erreur de transcription administrative)[2].

Elle détient la première place en ventes et en profits des magasins d'habillement du Japon. En 2007, elle possède près de 750 boutiques dans le monde, dont une en France[3]. Fin 2014, elle possède 853 magasins au Japon et près de 700 à l'étranger[4], contre 851 au Japon et 347 à l'étranger en novembre 2012[5].

Uniqlo en France[modifier | modifier le code]

En 2018, Uniqlo possède 25 magasins en France. Les premières boutiques ouvrent dans le centre commercial des Quatre Temps à la Défense, près de l'Opéra Garnier (9e arrondissement de Paris), dans les centres commerciaux So Ouest à Levallois-Perret et Beaugrenelle (15e arrondissement de Paris), dans les quartiers du Marais (4e arrondissement de Paris) et de Montparnasse (6e arrondissement de Paris) ainsi qu'au centre commercial Belle Épine. Les premières boutiques situées en dehors d'Île-de-France ouvrent à Marseille dans le centre commercial des Terrasses du Port[6] au printemps 2014 et à Strasbourg en novembre de la même année. Une autre boutique ouvre le 22 octobre 2015 à Cagnes-sur-Mer au centre commercial Polygone Riviera[7]. En 2016, Uniqlo ouvre cinq nouvelles boutiques : Bordeaux, Paris (Marché Saint-Germain), Toulouse-Blagnac, Nice Cap 3000, et Rosny 2. En 2017, des boutiques ouvrent à Lille dans le centre commercial Euralille[8], Montpellier, Bordeaux-Lac, Val d'Europe, Lyon, au Printemps Nation à Paris et à Metz dans le centre commercial Muse. En 2018 s'ajoutent les boutiques de Passy Plaza à Paris, Parly 2, Carré Sénart puis au centre-ville de Rennes qui en fait la première boutique du grand ouest.

Historique[modifier | modifier le code]

Après l'ouverture de son premier magasin en France à La Défense le [9], elle ouvre le un magasin de 2 150 m2 dans le 9e à Paris. En 2009, UNIQLO dispose déjà de deux autres magasins géants à Londres et New York[10]. 800 personnes sont présentes à l'ouverture du magasin du 9e arrondissement, qui attire encore 200 à 300 personnes le 9 octobre[11]. En 2011, la chaine agrandit son magasin de New York situé sur la Cinquième avenue, qui devient avec 3 000 mètres carrés son plus grand magasin au monde, ainsi que son magasin de la Défense, passant de 200 à 2 000 m2[12],[13], dépassé par l'ouverture en mars 2012 d'un magasin de 4 959 m2 dans le quartier de Ginza à Tokyo[14] qui sera dépassé par l'ouverture d'un magasin de 6 600 m2 à Shanghai[14].

De 2009 à 2019, UNIQLO souhaite ouvrir 4 000 magasins dans le monde, dont 3 000 hors du Japon, afin de rivaliser avec Gap, Inditex (Zara) et H&M[10]. 300 magasins devraient ouvrir en Europe, de 2 000 m2, dont cinq à six à Paris[15]. Les quartiers ciblés à Paris sont les Champs-Élysées, la rue de Rivoli, la rue de Rennes et le Forum des Halles[13]. En 2012 et 2013, deux boutiques sont ouvertes en France dans les centres commerciaux So Ouest à Levallois-Perret et Beaugrenelle à Paris. Début 2015, Uniqlo annonce son entrée sur le marché canadien à l'automne 2016 via l'ouverture de deux magasins à Toronto[4].

Au Japon, les ventes de septembre 2012 à aout 2013 gagnent 10,2 % sur un an, et le nombre de clients augmente de 12 %[16]. À l'étranger, les ventes annuelles bondissent de 64 % et le profit d'exploitation de 67 %, grâce à l'ouverture à de magasins en Chine et dans le reste de l'Asie[16]. Entre septembre et novembre 2013, les ventes à l'étranger augmentent de 76,8 % avec 114 milliards de yens (845 millions d'euros)[17].

En 2014, le chiffre d'affaires Europe s'élève à 203 millions d'euros (+131 % par rapport à 2013)[18].

Le , Disney signe un contrat avec Uniqlo pour commercialiser des produits Star Wars, Avengers et La Reine des neiges en Chine où la marque possède de nombreuses boutiques[19],[20],[21].

Collaborations[modifier | modifier le code]

Nicola Formichetti, directeur mode du magazine Vogue Homme Japan, est nommé responsable styliste de l´Uniqlo Designers Innovation Project en 2008[12].

La marque a collaboré pendant trois ans (2009 à 2011) avec la styliste allemande Jil Sander[12],[22]. Comme directrice artistique elle a lancé la ligne +J qui a reçu le Brit Insurance Fashion Award 2011.

L'entreprise a fait appel au groupe de danseur japonais de popping U-Min pour sa promotion en 2006[23].

En 2011, ses nouvelles égéries publicitaires en France sont Ludivine Sagnier et Yuksek[24].

Uniqlo ouvre avec Bic Camera, une des plus grandes chaines de magasins d'électronique au Japon, une boutique commune appelée « Bicqlo » le 27 septembre 2012, sur une surface de 22 000 m2, à la place d'un magasin Bic Camera existant[25]. Bic Camera loue trois étages à Uniqlo sur les huit qui lui appartiennent dans cet immeuble de Shinjuku, dans le but de promouvoir ensemble des produits des deux marques[25],[26].

Uniqlo a collaboré avec Comptoir des Cotonniers pour leur doudoune utilisant la technologie japonaise Premium Light Down de la saison automne-hiver 2012[réf. nécessaire].

Comme équipementier de sport[modifier | modifier le code]

Le 23 mai 2012, l'équipementier japonais signe un contrat de cinq ans avec le joueur de tennis serbe Novak Djokovic, alors numéro un mondial[27]. Le , la marque annonce sur Twitter avoir signé un contrat avec le joueur de tennis suisse Roger Federer, qui devient son nouveau ambassadeur global de la marque pour la somme de 300 millions d'euros sur 10 ans. Roger Federer apparaît habillé par son nouvel équipementier le jour-même pour son premier match du Tournoi de Wimbledon[28],[29].

Conditions de travail[modifier | modifier le code]

Le 18 octobre 2013, le tribunal de Tokyo a reconnu que certaines critiques émises par des journalistes sur les conditions de travail dans les magasins de UNIQLO au Japon (un nombre excessif d'heures supplémentaires) et dans ses usines en Chine (de mauvaises conditions de travail) étaient fondées[30].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Industry Ranking, Fast Retailing, le 1er mai 2015
  2. Ghislain de Montalembert, « Amancio Ortega vs Tadashi Yanai, les poids lourds du prêt-à-porter », Le Figaro Magazine, semaine du 16 septembre 2016, page 32.
  3. Uniqlo, l’empire contre-attaque, Catherine Mallaval, Libération Next, le 14 décembre 2007
  4. a et b Uniqlo part à la conquête du Canada, AFP sur Le Figaro.fr, le 27 janvier 2015
  5. Uniqlo entame sa nouvelle année budgétaire sur les chapeaux de roues, AFP sur Google News, le 10 janvier 2013
  6. « Annonces web, actualité et nouveautés - UNIQLO », sur www.uniqlo.com
  7. « L'enseigne japonaise Uniqlo s'installe au Polygone le 22 octobre », sur archives.nicematin.com
  8. « Après Primark, Uniqlo s'installe à Euralille », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne)
  9. « Uniqlo débarque en France ! », sur tendances-de-mode.com, (consulté le 7 novembre 2013)
  10. a et b « Le géant japonais de l'habillement Uniqlo voit grand à Paris », sur Aujourd'hui le Japon, AFP, (consulté le 25 septembre 2009)
  11. Andrea Graells, « Le gros coup marketing du japonais Uniqlo à Paris », sur Aujourd'hui le Japon, AFP, (consulté le 10 octobre 2009)
  12. a, b et c Virginie Mouzat, « Uniqlo autour du monde », Figaro Madame, le 27 octobre 2011
  13. a et b Uniqlo veut ouvrir de 10 à 20 magasins en France, Le Figaro, le 27 octobre 2011
  14. a et b Shanghai : inauguration du plus grand magasin Uniqlo du monde, Le Monde, 10 avril 2013.
  15. Florentin Collomp, « Les grandes ambitions d'Uniqlo en Europe », Le Figaro, le 8 octobre 2010
  16. a et b Fast Retailing bat des records grâce à la croissance d'Uniqlo, AFP sur Google News, le 10 octobre 2013
  17. Les ventes d'Uniqlo hors du Japon bondissent de 76%, Challenges, le 9 janvier 2014
  18. « Uniqlo se renforce en Europe avec un CA en hausse de 131 pour cent », sur https://fashionunited.fr, (consulté le 28 juin 2015)
  19. (en) Eric Pfanner, Peter Landers, « Uniqlo Aims for Bigger Gains in China », sur The Wall Street Journal, (consulté le 22 février 2016)
  20. (en) Claire Zillman, « Uniqlo aims for bigger China gains with new Disney deal », sur Fortune, (consulté le 22 février 2016)
  21. (en) Eric Pfanner, « Uniqlo aims for China gains with new Disney deal », sur MarketWatch, (consulté le 22 février 2016)
  22. (en) Suzy Menkes, « Jil Sander Bathes in the Glow of Uniqlo », sur nytimes.com, The New York Times, (consulté le 23 septembre 2014)
  23. UNIQLO MIXPLAY, Youtube, le 18 décembre 2006
  24. Uniqlo dévoile ses nouvelles égéries, Flavor Magazine, le 3 octobre 2011
  25. a et b (en) Bic Camera, Uniqlo tie up on Shinjuku store catering to tourists, Asahi Shinbun, le 12 septembre 2012
  26. (ja) ビックロ ユニクロ新宿東口店 フロアガイド, Uniqlo, consulté le 2 octobre 2012
  27. « Avec Novak Djokovic, Uniqlo monte au filet », Le Figaro,
  28. « Roger Federer lâche Nike pour Uniqlo… et un chèque de 300 millions », sur http://www.lepoint.fr, (consulté le 2 juillet 2018)
  29. (en) « Uniqlo announces unique partnership with Roger Federer as global brand ambassador », sur https://www.uniqlo.com, (consulté le 3 juillet 2018)
  30. (en) Uniqlo loses libel case over 'harsh labor' article, book, Kyodo sur The Mainichi, le 19 octobre 2013

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :