Centre commercial Beaugrenelle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Centre commercial Beaugrenelle
upright=100px
Centre Beaugrenelle.jpg
Vue intérieure du centre commercial Beaugrenelle
Type
Emplacement
Ouverture
avril 1979 (ancien centre)
2013 (réouverture nouveau centre)
Visiteurs par an
12 000 000 (prévisions)
Chiffre d'affaires annuel
37 000 000  (prévisions)
Surface commerciale
45 000 m2
Commerces
110
Stationnements
1 100
Gare
(RER)(C) Javel
Métro
Autobus
Site web
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Paris
voir sur la carte de Paris
Red pog.svg

Le centre commercial Beaugrenelle est un centre commercial du 15e arrondissement de Paris, en France, situé au milieu du Front-de-Seine.

Le premier centre commercial, initialement inauguré fin avril 1979, achevant la réalisation du Front-de-Seine, abrite 80 commerces sur 26 000 m2[1], mais il tombe rapidement en décrépitude, sans jamais trouver son public[2], et finit par être démoli à partir de 2009, dans le cadre d'une vaste opération de réaménagement et de revalorisation du quartier.

Il laisse place au nouveau centre commercial, inauguré le 23 octobre 2013 après 4 ans de travaux[3], avec 110 enseignes, un grand magasin, des restaurants et un multiplexe, répartis sur 45 000 m2 de commerces et de loisirs.

Premier centre commercial (1979 - 2007)[modifier | modifier le code]

Historique[modifier | modifier le code]

Le premier centre commercial Beaugrenelle ouvre fin avril 1979[2], avec quatre-vingts commerces réparties sur deux niveaux.

Mais dès sa réalisation, faite un peu précipitamment par les architectes M. Proux et G. Srot, son architecture est critiquée. L'été 1979, le journaliste F. Edelman, dans le journal Le Monde, critique déjà la « nullité de l'ouvrage » : « Parlera-t-on d'architecture à propos de Beaugrenelle ? C'est en tout cas un excellent simulacre : un mastodonte protéiforme[4] ». Plus récemment, l'architecte L. Engrand renchérit : « L'édifice prolifère et développe des volumes déboîtés où se mèlent des toitures en pentes et des références historiques confuses "[5] ».

Alors qu'à son lancement, la direction du centre avait prévu d'attirer tout l'ouest Parisien, dès l'année 1980 il apparait qu'il n'attire que les habitants à proximité[2].

En dissociant les fonctions de circulation et de commerces, il connaît une fréquentation de moins en moins importante, alors que les bâtiments se dégradent. Quasi-déserté au milieu des années 2000, il est finalement détruit pour laisser place à un nouveau projet[6].

Liste des enseignes[modifier | modifier le code]

Liste des enseignes présentes en 2004, à la fermeture du centre:

  • Mode : Barbara, Guppy, Jade Lingerie, Kerrymara, Promod, Sonali, Starco, Célio, L'Ile Linois, SERAP, Pantashop
  • Enfants : S'Junior, La grande récré
  • Chaussures : Eden Shoes, Espace 212, Milano shoes
  • Maroquinerie : France Ray, Thin mode nouveauté, Mode nouveauté
  • Bijouteries : Grain d'or
  • Beauté : Elip
  • Alimentation : Autour du pain, La cave de Jacques vins spiritueux
  • Services : CIC, Cordonnerie, France Télécom, French cleaners Pressing, Midas, Carlson, La Poste, Photo Service, Prunelles Opticiens, Retoucherie Dalyn
  • Restaurants : Bermuda onion, Cafétéria Monoprix, Hong Kong Express, La brasserie, Le bar du Centre, Linois Mandarin, Mc Donald's, Tori ichi
  • Loisirs : Academy Beaugrenelle billard, Aquabeaugrenelle aquariophilie, Cyber récré, Go Sport, Hobby one informatique & internet, La scène discothèque, Librairie Beaugrenelle, Librairie du Front de Seine
  • Cinéma : MK2 Vision (6 salles de cinéma)
  • Décoration : Darty, Fleur à fleur, Itinéraires Accessoires et Mobilier, Olivier Desforges linge de maison, Pier Import cuisines salles de bains, Quadra encadrement

Galerie[modifier | modifier le code]

Le nouveau centre commercial (depuis 2015)[modifier | modifier le code]

Historique[modifier | modifier le code]

Le nouveau centre commercial, annoncé comme le troisième plus grand de Paris, est trois fois plus grand que l'ancien. Ce gigantisme a provoqué l'hostilité de certains riverains[7].

Il entend néanmoins respecter les nouveaux critères de développement durable. Il vise ainsi la double certification environnementale : Haute qualité environnementale et BREEAM[8]. On peut ainsi noter que la plus grande toiture végétalisée de Paris, d'une surface de 7 000 m2 (soit l'équivalent d'un terrain de football), a été inaugurée le 4 avril 2013 au sommet du centre commercial. 800 m2 doivent devenir un jardin partagé[9]. Le nouveau bâtiment comporte à l'extérieur une façade vitrée et s'organise à l'intérieur autour d'un vaste atrium ovale, inondé de lumière grâce à une coupole[6].

Le bâtiment accueille également un mobile de l'artiste Xavier Veilhan[6],[10].

La rénovation du centre commercial Beaugrenelle[11] a été conçue par le cabinet d'architectes Valode et Pistre, pour un coût évalué à 450 millions d'euros par Gecina[9].

L'investissement est porté par la SCI Beaugrenelle, partenariat entre Gecina (75 % du capital), la Foncière Euris, Apsys Group et Paris Orléans. Avant même l'ouverture du centre, Gecina a mis en vente sa participation ; des investisseurs chinois puis Hammerson font part de leur intérêt[12]. Le 20 février 2014, c'est Apsys Group fondé par Maurice Bansay, déjà promoteur et gestionnaire du centre, associé aux sociétés financières Groupe Madar et Financière Saint James qui achètent le centre pour 700 millions d'euros[13].

Le centre commercial a finalement ouvert le 23 octobre 2013 après avoir subi de nombreux retards et reports[14].

Une offre commerciale structurée en 3 pôles[modifier | modifier le code]

  • Le pôle Panoramic : un grand magasin Marks & Spencer, un multiplexe Pathé de 10 salles dont l'intérieur est signé Ora-ïto qui remplace le cinéma Mk2 et 10 établissements de restauration avec vue sur la Seine comme notamment Chipotle, Noura, Quindici, Bermuda Onion entre autres.
  • Le pôle Magnetic : La mode « multi », la décoration, les loisirs et la culture.
  • Le pôle City : Inauguré en 2009, le pôle Express offre la proximité en accès des commerces et services du quotidien de La Poste au magasin de jouets.

Enseignes (2018)[modifier | modifier le code]

[en gras les commerces déjà présents dans l'ancien centre commercial].

  • Mode : Adidas, Agatha Paris, Aigle, American Vintage, Aubade, Ba&sh, Bagadie, Balibaris, Bellerose, Bensimon Concept Store, Berenice, Cabaïa, Café Coton, Cécile & Jeanne, Celio, Claudie Pierlot, Cocobello, Darjeeling, Esprit, Figaret Paris, Fusalp, Guérin Joaillerie, H&M, Hollister, IKKS Women, Jacadi Paris, Kujten, L'Atelier Emma&Chloé, Lacoste, Lévi's, Loding, Louis Pion, Maje, Mango, Minelli, Muji, Pablo, Pandora, Petit Bateau, Rivieras, Sandro, Swarovski, The Kooples, The North Face, Tommy Hilfiger, Uniqlo, Zadig & Voltaire, Zara
  • Beauté : Guerlain, hema, L'Occitane en Provence, Le bar à ongles, Les Collectionneurs, NYX Professional Makeup, Sabon, Sephora
  • Maison : Bensimon Concept Store, BoConcept, Darty, Du Bruit dans la Cuisine, hema, L'Oeil du Jour, Little Extra, Madura, Maisons du Monde, Muji, Nature & Découvertes, Olivier Desforges, Silvera
  • Culture & loisirs : Bose, Devialet, Fnac, La Grande Récré, Nature & Découvertes, The Kase
  • Restaurants : Chipotle, Cojean, DS Café, Eclectic, Exki, Haägen Dazs, IceRoll, Illy Caffè, Indiana Café, Italian Trattoria, Kusmi Tea, La Pâtisserie des Rêves, Ladurée Picnic, MC Donald's, Mr Simms, Noura, Panasia, T&E, Yogurt Factory
  • Cinéma : Pathé 10 salles

Fermeture des grandes enseignes[modifier | modifier le code]

Gallerie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]

  1. Equipement commercial - centre commerciaux - Paris, TERR item, CCIP Paris, 2004
  2. a, b et c Visite à Beaugrenelle, 7 juin 1980, Le Monde
  3. « Le centre commercial Beaugrenelle, nouveau grand magasin parisien - Réalisations », Le Moniteur,‎ (lire en ligne)
  4. Frédéric Edelman, « Autour du Front de Seine », Le Monde,‎
  5. Thomas Clercs et Lionel Engrand, Le Front de Seine 1959-2013, Pavillon de l'Arsenal, (ISBN 978-2-35487-022-5)
  6. a, b et c Alexandra Michot, « « Beaugrenelle, en avant-première ». », Le Figaro,‎ (lire en ligne).
  7. Article des Echos d'aout 2011
  8. Présentation du projet du "Nouveau Beaugrenelle" sur le site de la mairie de Paris
  9. a et b Audrey Garric, « Les « toits verts » se multiplient dans les villes françaises. », Le Monde,‎ (lire en ligne).
  10. - Interview de Xavier Veilhan autour de son mobile suspendue dans l’escalier du Grand Palais lors de l'exposition Dynamo
  11. - Site officiel du centre commercial Beaugrenelle
  12. - Le Monde, présentation du projet un mois avant son ouverture
  13. « Apsys, Groupe Madar et Financière Saint James s’associent pour acquérir Beaugrenelle », sur apsysgroup.com, (consulté le 20 février 2014)
  14. - Suivi d'avancement du chantier, article de janvier 2012 du journal le Figaro
  15. « Liquidation judiciaire Parisian Pub Beaugrenelle », Procedurecollective.fr,‎ (lire en ligne)
  16. « Beaugrenelle, Vélizy, Italie2: ces Fnac et Darty qui disparaissent », Challenges,‎ (lire en ligne)
  17. « Marks et Spencer baisse le rideau, Beaugrenelle perd une locomotive », Le Parisien,‎ (lire en ligne)