Datsun 240Z

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Datsun 240Z
Datsun 240Z
Nissan 240Z

Marque Drapeau du Japon Datsun
Années de production 1969 - 1973
Moteur et transmission
Transmission Propulsion
Boîte de vitesses Manuelle 5 vitesses
Poids et performances
Poids à vide 1045 kg
Chronologie des modèles
Nissan 260Z Suivant

La Datsun 240Z (Fairlady Z au Japon) est une automobile construite par la firme Datsun au Japon, de l'année 1969 à 1973.

Histoire[modifier | modifier le code]

Moteur de Nissan FairladyZ S30 2.4L de 1971 (L6 de 130CV).

En 1969, la société nipponne lance la 240Z, un modèle doté d'un six cylindres en ligne de 2.4 litres et de 150 chevaux, c'est-à-dire la puissance d'une Porsche pour moins de la moitié de son prix.

Lui succèderont les versions 260Z, puis 280Z.

Palmarès[modifier | modifier le code]

La Nissan FairladyZ S30 de E. Herrmann, vainqueur du Safari 1971.

Elle a notamment gagné le Rallye Safari en 1971, alors inscrit en Championnat international des marques, avec Edgar Herrmann, récidivant en 1973 avec Shekhar Mehta cette-fois, désormais en Championnat du monde des rallyes (pilote 2e de l'épreuve en 1971 avec le même modèle, qu'il conduisit durant trois saisons). Rauno Aaltonen lui offrit un autre podium international en 1972, au Monte-Carlo.

Au Portugal, António Carlos Oliveira remporta plusieurs épreuves du championnat national en 1972 et 1973 avec elle, dont celles des Camélias en 1972 et du Targa en 1973[1].

Elle fut aussi pilotée par le français Alain Génestier en 1976, alors 8e du Rallye Bandama.

Notes et références[modifier | modifier le code]