Sekou Cissé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cissé.
Sekou Cissé
Sekou Cissé.jpg
Cissé à l'entraînement avec le Feyenoord.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : France Gazélec Ajaccio
Numéro -
Biographie
Nom Sekou Cissé
Nationalité Drapeau : Côte d'Ivoire Ivoirien
Naissance (31 ans)
Lieu Dabou (Côte d'Ivoire)
Taille 1,84 m (6 0)
Période pro. 2004 -
Poste Attaquant
Parcours junior
Saisons Club
Drapeau : Côte d'Ivoire FC Bibó
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
2004-2009 Drapeau : Pays-Bas Roda JC 160 (27)
2009-2013 Drapeau : Pays-Bas Feyenoord Rotterdam 072 (17)
2014-2016 Drapeau : Belgique KRC Genk 052 0(9)
2015-2016 Drapeau : France FC Sochaux 031 0(9)
2016 Drapeau : France Gazélec Ajaccio
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe 0M.0(B.)
2008 Drapeau : Côte d'Ivoire Côte d'Ivoire olympique 004 0(2)
2008-2009 Drapeau : Côte d'Ivoire Côte d’Ivoire 012 0(3)[1]
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 5 juillet 2016

Sekou Cissé, né le 23 mai 1985 à Dabou, est un footballeur international ivoirien. Il évolue au poste d'attaquant au Gazélec Ajaccio.

Biographie[modifier | modifier le code]

Roda JC[modifier | modifier le code]

Formé dans son pays natal, il rejoint l'Europe en 2004 quand il s'engage avec le Roda JC qui évolue en Eredivise, la première division au Pays-Bas. Il joue régulièrement dès la première saison et participe à vingt-cinq rencontres.

La saison suivante, il participe à son premier match européen lors du 3e tour de la Coupe Intertoto. Il prend une place plus importante et gagne du temps de jeu. Le club termine à la 8e place et se qualifie pour jouer un match de barrage pour une éventuel qualification en Coupe UEFA mais ils sont éliminés dès le premier match face au SC Heerenveen.

Lors de la saison 2006-2007, il joue trente-et-une rencontres pour cinq buts et le club termine à la 6e place mais ne réussi pas à se qualifier en Coupe UEFA, de nouveau éliminé lors des barrages de qualifications.

Pour sa quatrième saison au club, il joue trente matchs pour cinq buts. Ces performances sont récompensé par plusieurs sélections en équipe de Côte d'Ivoire. Avec son club, il termine 9e mais perd de nouveau lors des barrages de qualifications pour la Coupe UEFA mais après une belle épopée en Coupe de Belgique, le club atteint la finale mais s'incline contre le Feyenoord Rotterdam deux buts à zéro.

Après une dernière saison difficile pour le club contrairement à lui qui marque onze buts en trente-huit matchs et une place qui les oblige à passer par des barrages pour finalement ce maintenir, il décide de quitter le club.

Feyernoord Rotterdam[modifier | modifier le code]

En 2009, il rejoint le Feyenoord Rotterdam[2]. Il joue régulièrement dès la première saison en prenant part à vingt-sept rencontres. Le club termine 4e et s'incline en finale de la Coupe de Belgique face à l'Ajax Amsterdam.

La saison suivante, il ne prend part qu'à trois matchs dont le premier de sa carrière en Coupe UEFA.

Il joue plus régulièrement lors de la saison 2011-2012. Malgré une blessure qui le prive des terrains plus d'un mois[3], il prend part vingt-cinq matchs et marque huit buts. Le club termine vice-champion des Pays-Bas derrière l'Ajax Amsterdam.

Lors de sa quatrième saison au club,le club termine sur le podium, mais il joue beaucoup tout comme le début de la saison suivante. Le 3 janvier 2014, il est finalement libéré de son contrat par Feyenoord.

KRC Genk[modifier | modifier le code]

Dix jours plus tard, après un essai concluant, il signe au KRC Genk[4]. Il prend part à vingt rencontres lors de la fin de saison et termine 6e en championnat.

La saison suivante, il devient titulaire et prend part à trente rencontres pour sept buts et termine champion de Belgique après avoir terminer derrière le Club Bruges lors de la saison régulière, mais remporté les plays-off ensuite.

Le 31 Août 2015, il est prêté au FC Sochaux-Montbéliard[5] qui évolue en Ligue 2 pour une saison avec option d'achat. il joue trente-et-une rencontres et marque neuf buts. Le club est maintenu lors de la dernière journée de championnat malgré un belle épopée en Coupe de France qui s’arrête face à l'Olympique de Marseille lors des demis-finale.

Gazélec Ajaccio[modifier | modifier le code]

Lors de l'été 2016, il signe pour deux saisons en faveur du Gazélec Ajaccio tout juste relégué en Ligue 2[6].

En Sélection[modifier | modifier le code]

Avec l'équipe de Côte d'Ivoire olympique, il participe aux Jeux olympiques de 2008 et atteint les quarts de finale. Il est ensuite sélectionné avec l'équipe de Côte d'Ivoire pour la première fois en 2008 et joue son premier match en sélection face au Mozambique et marque le seul but de la rencontre. Il est ensuite régulièrement appelé et marque un doublé contre le Botswana. Il compte onze sélections pour trois buts entre 2008 et 2009.

Palmarès[modifier | modifier le code]

En Club[modifier | modifier le code]

Il est finaliste de la Coupe de Belgique en 2008 avec le Roda JC puis en 2010 avec le Feyenoord Rotterdam. Il est également vice-champion des Pays-Bas en 2012.

Il est champion de Belgique en 2015 avec le KRC Genk.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fiche de Sekou Cissé sur national-football-teams.com
  2. S. Cissé à Rotterdam sur francefootball.fr
  3. « Sékou Cissé, fin de calvaire », sur sport-ivoire.ci,‎
  4. Sekou Cissé à Genk, www.toutlemondesenfoot.fr, 14 janvier 2014.
  5. Fabien FCSM, « Sekou Cissé est officiellement sochalien », sur -- (consulté le 1er septembre 2015)
  6. « Sekou Cissé au Gazélec », sur lequipe.fr,‎