Sebastian Giovinco

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sebastian Giovinco
Image illustrative de l'article Sebastian Giovinco
Giovinco sous les couleurs de Toronto.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Canada Toronto FC
Numéro 10
Biographie
Nationalité Drapeau : Italie Italie
Naissance (30 ans)
Lieu Turin (Italie)
Taille 1,63 m (5 4)
Poste Milieu offensif / Attaquant
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
2006-2011 Drapeau : Italie Juventus FC 049 0(4)
2007-2008 Drapeau : Italie Empoli FC 037 0(6)
2010-2012 Drapeau : Italie Parme FC 070 (23)
2012-2015 Drapeau : Italie Juventus FC 083 (16)
2015- Drapeau : Canada Toronto FC 096 (61)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe 0M.0(B.)
2003-2004 Drapeau : Italie Italie -17 ans 007 0(1)
2005 Drapeau : Italie Italie -18 ans 004 0(0)
2006 Drapeau : Italie Italie -19 ans 001 0(1)
2006-2007 Drapeau : Italie Italie -20 ans 004 0(0)
2007-2009 Drapeau : Italie Italie espoirs 020 0(1)
2008 Drapeau : Italie Italie olympique 010 0(3)
2011- Drapeau : Italie Italie 023 0(1)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 10 septembre 2017

Sebastian Giovinco, né le à Turin, est un footballeur international italien qui évolue au poste de milieu ou d'attaquant au Toronto FC.

Vif, rapide et possédant des qualités de dribbleur, il possède en plus une vision de jeu qui lui permet de distribuer de bons ballons. Il est aussi très bon tireur de coup francs, prenant pour exemple Alessandro Del Piero. En Italie, il est surnommé Formica Atomica (« la fourmi atomique »).

Biographie[modifier | modifier le code]

Sebastian Giovinco commence à tâter le cuir sur les petits terrains de la Riber à Borgo Melano (Beinasco). Il commence sa carrière sportive avec la Juventus, avec laquelle il passera dans toutes les catégories de jeunes, gagnant même le championnat Primavera de la saison 2005/2006 en recevant le prix du Guerin Sportivo comme meilleur joueur de la phase finale.

Lors de la saison 2006/2007, Giovinco continue à être un titulaire indiscutable dans la formation Primavera de la Juventus en gagnant avec ses coéquipiers la Supercoupe Primavera et la Coupe d'Italie Primavera. Le 12 mai, pour couronner ses efforts, l'entraîneur Didier Deschamps lui offre sa première apparition avec l'équipe première en Serie B pendant le match Juventus-Bologne, en remplaçant Raffaele Palladino à la 76e, et Giovinco rend la monnaie de la pièce à son entraîneur en adressant une passe décisive à David Trezeguet pour le but du 3-1 qui conclura le match.

Le 21 juin 2007 il est prêté à l'Empoli F.C..

Sa première apparition en Serie A survient le 26 août 2007 au cours du match entre la Fiorentina et l'Empoli F.C. (score final 3-1 en faveur de l'équipe hôte), quand Luigi Cagni le fait rentrer à la dernière demi-heure à la place de Luca Antonini.

Premier but dans l'élite le 30 septembre 2007 : il marque le second but de son équipe contre Palerme (3-1). Quelques matchs plus tard il marque, d'un coup franc magistral, à la 92e le but du 2-2 contre l'AS Roma. Avec le changement d'entraîneur (Malesani remplaçant Cagni), Giovinco devient titulaire et ponctuera même la première apparition sur le banc de son nouvel entraîneur par une superbe prestation en Coupe d'Italie contre la Juventus, club auquel il appartient.

Tous les supporters Juventini attendent le retour du jeune prodige, il a même été sujet à un sondage sur un site de supporters de la Vielle dame, à propos du capitanat après la retraite de Del Piero. Il arrive 3e derrière Gianluigi Buffon et Giorgio Chiellini, respectivement premier et second, ce qui met en évidence l'amour que les supporters lui portent déjà.

En mai 2008, Giovinco et les espoirs italiens remportent le Tournoi International Espoirs de Toulon en battant en finale le Chili (1-0). Avec notamment deux buts contre la Côte d'Ivoire et des prestations toujours décisives, Giovinco est élu meilleur joueur du tournoi.

Le 26 mai 2008, il effectue son retour officiel à la Juventus.

Le 6 décembre de la même année, Giovinco marque son premier but officiel sous les couleurs de la Juventus lors du match Lecce - Juventus, à l'heure de jeu il obtient un coup franc, qu'il se charge lui-même de transformer en but.

Après avoir fait une rentrée remarquée contre Chelsea en Ligue des champions, Giovinco est titulaire face à Bologne le 14 mars 2009. Il réalise une partie exemplaire, et inscrit le 2e but turinois alors que le score était d'un but partout (score final 4-1), d'un extérieur du pied droit imparable pour le gardien de Bologne.

Malheureusement, malgré un talent indéniable, et le manque criant de créativité dans le jeu de la Juventus, il n'est utilisé que parcimonieusement par Claudio Ranieri puis Ciro Ferrara.

De ce fait, il est prêté à Parme pour la saison 2010-2011, avec option d'achat sur la moitié du joueur. Giovinco se fait tout de suite remarquer sous ses nouvelles couleurs. Après une passe décisive lors de la première journée pour le Bulgare Valeri Bojinov, Giovinco inscrit son premier but de la saison à Catane lors de la seconde rencontre de championnat n'empêchant toutefois pas la défaite de son équipe, battue 2 buts à 1.Il terminera la saison 2011/2012 à Parme avec 15 réalisations et 11 passes décisive en 36 matches.

Du haut de ses 1,62 m, il sera grâce à sa sélection dans le groupe de l'Italie, le joueur le plus petit à participer à l'Euro 2012.

Sebastian Giovinco sous les couleurs de la Juventus de Turin lors de la saison 2012-2013.

Le 19 juin 2012, la Juventus rachète pour 12 millions d'euros la moitié de la propriété du joueur détenue par Parme. De fait, le Piémontais refait son retour dans le groupe turinois deux ans après son départ en prêt. Il inscrit son premier but le 2 septembre face à l'Udinese ainsi que son deuxième dans le même match (Udinese 1-4 Juventus) lors de la 2e journée de Serie A.

Le 12 décembre 2012 (soit le 12/12/12), Giovinco, avec son no 12 sur le dos, inscrit son 12e but au club à la 12e minute de la seconde période face à Cagliari, et ce à 22h12. Le 09 janvier 2013 face au Milan AC, il inscrit un superbe coup franc qui permet à la Juventus Football Club d'egaliser (Juventus 2-1 Milan).

Le 19 janvier 2015, il signe avec le Toronto FC, club de Major League Soccer. Dans un premier temps, il est décidé qu'il ne rejoigne le Canada qu'en juillet, au terme de la saison de Serie A[1]. Finalement, les dirigeants de la Juventus conviennent d'une rupture de contrat à l'amiable et laissent Giovinco rejoindre dès février son nouveau club où il devient un des footballeurs italiens le mieux payé au monde[2]. En effet, il y signe un contrat de quatre années, rémunéré 6 millions d'euros chacune et devient le deuxième joueur le mieux payé du championnat nord-américain derrière Kaka (Orlando City)[3].

Équipe nationale[modifier | modifier le code]

Giovinco a joué dans toutes les catégories jeunes de la sélection italienne, dès les moins de 16 ans jusqu'au moins de 21 ans.

Il fait sa première apparition avec l'équipe Espoir entraîné par Pierluigi Casiraghi, jouant titulaire dans le match contre l'Albanie (premier match des qualifications pour le championnat d'Europe Espoir 2009) terminant 4-0 en faveur des « azzurrini ». Depuis Giovinco, portant le numéro 10, n'a manqué aucun match des espoirs, étant un des joueurs clés avec notamment Giuseppe Rossi, l'attaquant du Villarreal.

Le dimanche 6 février 2011, Giovinco reçoit sa toute première convocation en équipe A pour affronter l'Allemagne en match amical le mercredi suivant, sous les ordres de Cesare Prandelli.

Le jeudi 20 juin 2013, Giovinco inscrit son premier but sous les couleurs de le Nazionale contre le Japon lors de la coupe des confédérations au Brésil.

Caractéristiques techniques[modifier | modifier le code]

Giovinco est considéré comme l'un des plus grands espoirs du football italien. Il fut d'ailleurs approché, alors qu'il était prêté à Empoli, par le FC Barcelone. Prêté a l'Empoli FC durant la saison 2007-2008, il appartient au club de la Juventus Football Club où il est considéré comme l'héritier d'Alessandro Del Piero.

Petit joueur de 1,64 m, doté d'une technique exceptionnelle et très fine, c'est un joueur très polyvalent, il peut tout aussi bien évoluer comme milieu offensif axial, le rôle qu'il préfère, ou bien comme ailier ou attaquant de pointe. Très agile, il possède également une exceptionnelle vision de jeu ainsi qu'une accélération et une vitesse balle au pied déconcertante qui lui permet de réaliser des gestes techniques foudroyants (il réalise, notamment, à merveille les passements de jambe et la virgule).

En outre, il a aussi une grande capacité dans l'exécution des coups de pied arrêtés. À 20 ans, le jeune piémontais pourrait paraître très limité physiquement (59 kg) mais sa technique, son agilité « maradonienne » et sa vision de jeu, suffisent à faire oublier ce « petit » détail. De même Fabio Capello, alors entraîneur de la Juventus à cette époque, l'utilisait fréquemment dans les petits matchs entre « Bianconeri ».

Giovinco, déjà très aimé des supporters de la Juventus, a hérité d'un surnom, la Formica atomica (« la fourmi atomique ») en raison de sa petite taille et de son explosivité.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Ce tableau présente les statistiques de Sebastian Giovinco[4].

Statistiques de Sebastian Giovinco au 11 juin 2017[5]
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
Plays-off Drapeau : Italie Italie Total
Division M B Pd M B Pd M B Pd C M B Pd M B Pd M B Pd M B Pd
2006-2007 Drapeau de l'Italie Juventus FC Serie B 3 0 2 - - - - - - - - - - - - - - - - 3 0 2
2008-2009 Drapeau de l'Italie Juventus FC Serie A 19 2 5 3 1 0 - - - C1 5 0 2 - - - - - - 27 3 7
2009-2010 Drapeau de l'Italie Juventus FC Serie A 15 1 1 - - - - - - C1 4 0 0 - - - - - - 19 1 1
Sous-total 37 3 8 3 1 0 - - - - 9 0 2 - - - - - - 49 4 10
2007-2008 Drapeau de l'Italie Empoli FC (prêt) Serie A 35 6 4 1 0 0 - - - C3 1 0 0 - - - - - - 37 6 4
Sous-total 35 6 4 1 0 0 - - - - 1 0 0 - - - - - - 37 6 4
2010-2011 Drapeau de l'Italie Parme FC Serie A 30 7 3 2 0 0 - - - - - - - - - - 4 0 1 36 7 4
2011-2012 Drapeau de l'Italie Parme FC Serie A 36 15 11 2 1 1 - - - - - - - - - - 6 0 0 44 16 12
Sous-total 66 22 14 4 1 1 - - - - - - - - - - 10 0 1 80 23 16
2012-2013 Drapeau de l'Italie Juventus FC Serie A 31 7 6 3 2 0 1 0 0 C3 7 2 0 - - - 7 1 0 49 12 6
2013-2014 Drapeau de l'Italie Juventus FC Serie A 17 2 1 2 1 2 - - - C1+C3 4+7 0 0+3 - - - - - - 30 3 6
2014-2015 Drapeau de l'Italie Juventus FC Serie A 7 0 0 1 2 0 - - - C1 3 0 0 - - - 4 0 1 15 2 1
Sous-total 55 9 7 6 5 2 1 0 0 - 21 2 3 - - - 11 1 1 94 17 13
2015 Drapeau du Canada Toronto FC MLS 33 22 16 1 1 1 - - - - - - - 1 0 0 2 0 0 37 23 17
2016 Drapeau du Canada Toronto FC MLS 28 17 14 3 1 0 - - - - - - - 6 4 2 - - - 37 22 16
2017 Drapeau du Canada Toronto FC MLS 10 6 1 1 1 0 - - - - - - - 0 0 0 - - - 11 7 1
Sous-total 71 45 31 5 3 1 - - - - - - - 7 4 2 2 0 0 85 52 34
Total sur la carrière 264 85 64 19 10 4 1 0 0 - 31 2 5 7 4 2 23 1 2 345 102 77

Buts en sélection[modifier | modifier le code]

Le tableau suivant liste les résultats de tous les buts inscrits par Sebastian Giovinco avec l'Italie.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Juventus[modifier | modifier le code]

Toronto[modifier | modifier le code]

Championnat canadien  :

Équipe nationale[modifier | modifier le code]

Drapeau : Italie Équipe d'Italie

Drapeau : Italie Équipe d'Italie espoirs

Distinctions individuelles[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Giovinco, c'est officiel », sur lequipe.fr,
  2. « Giovinco bazarde l'Italie pour Toronto », sur SoFoot.com,
  3. « Giovinco à Toronto, c'est officiel » (consulté le 26 mars 2015)
  4. (en) « Sebastian Giovinco », sur enbsports.blogspot.fr (consulté le 18 mars 2016)
  5. « Statistiques de Sebastian Giovinco », sur footballdatabase.eu