David Gigliotti

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

2018 Athlético de Marseille
David Gigliotti
Image illustrative de l’article David Gigliotti
Situation actuelle
Équipe Drapeau : France FC Istres
Numéro 7
Biographie
Nationalité Drapeau : France Français
Drapeau : Argentine Argentin
Naissance (36 ans)
Martigues (France)
Taille 1,78 m (5 10)
Période pro. 2005
Poste Attaquant
Parcours junior
Années Club
2001-2004 Drapeau : France AS Monaco
Parcours senior1
AnnéesClub 0M.0(B.)
2004-2007 Drapeau : France AS Monaco 037 0(7)
2006-2007 Drapeau : France ES Troyes AC 030 0(9)
2007-2010 Drapeau : France AS Saint-Étienne 039 0(5)
2010 Drapeau : France Le Havre AC 009 0(0)
2010-2011 Drapeau : France Nîmes Olympique 032 0(8)
2011-2012 Drapeau : France AC Arles-Avignon 005 0(0)
2012-2013 Drapeau : France AC Ajaccio 003 0(0)
2014-2016 Drapeau : France Marseille Consolat 066 (16)
2016 Drapeau : France Marignane Gignac FC 004 0(4)
2016 Drapeau : France Sporting Toulon 002 0(0)
2017-2018Drapeau : France Athlético Marseille023 0(7)
2018-Drapeau : France FC Istres012 0(7)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
Drapeau : France France -18 ans 005 0(3)
2004-2006 Drapeau : France France espoirs 012 0(6)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).
Dernière mise à jour : 31 janvier 2018

David Gigliotti, né le à Martigues, est un footballeur français d'origine argentine qui évolue au FC Istres.

Il compte quelques sélections en équipe de France espoirs de football. Son frère Guillaume Gigliotti est défenseur et joue à Ascoli en Italie.

Biographie[modifier | modifier le code]

David Gigliotti a des origines argentines de par un parent, son père Armando débarque en Europe par la Grèce et fut joueur au SM Caen alors en 3e division. C'est une annonce dans le journal France Football qui attira Armando Gigliotti en Normandie au milieu des années 1970. Son fils David fréquentera bien plus tard le centre de formation de l'AS Monaco.

David Gigliotti a inscrit de nombreux buts en équipes jeunes, notamment lors de la saison 2003-2004 où il a marqué 33 buts avec l'équipe des 18 ans.

Il joue son premier match en Ligue 1 le contre le FC Nantes puis il inscrit son premier but contre l'OGC Nice le , un but particulièrement beau : centre de Javier Saviola, retourné acrobatique de Gigliotti, dans le petit filet de Damien Grégorini. Il signe son premier contrat professionnel à l'ASMFC en . Avec les Bleuets il remporte à deux reprises le Tournoi de Toulon en 2005 et 2006. Il termine meilleur buteur lors de la deuxième édition.

Il est prêté à Troyes pour la saison 2006-2007 où il joue son premier match à Troyes contre Toulouse. Il est de nouveau l'auteur d'un magnifique retourné face à l'OGC Nice pour son premier but inscrit avec l'ESTAC, il finit meilleur buteur de la saison du club aubois avec 9 réalisations et 10 passes décisives au même titre que Yann Lachuer. Le club est relégué à l'issue de la saison.

De retour à Monaco, il est finalement transféré à l'AS Saint-Étienne.

Après des débuts difficiles avec l'équipe du Forez, il marque son premier but contre le RC Lens lors de la 13e journée. Il réitère la journée suivante contre Le Mans en marquant un pénalty.

Mais le , il est transféré au Havre pour renforcer l'attaque havraise avec un contrat de 6 mois. Non conservé, il est alors libre de tout contrat.

En , il signe un contrat de deux ans en faveur du Nîmes Olympique, en Ligue 2[1].

À l'été 2011, une rumeur l'annonce en partance pour Arles-Avignon, et les journalistes l’aperçoivent à plusieurs reprises dans les tribunes du Parc des Sports. Fin août, l'ACA et le Nîmes Olympique parviennent à trouver un accord, et David Gigliotti signe à l'ACA[2].

En , il signe un contrat de 18 mois avec l'AC Ajaccio. Peu en vue en Corse durant la durée de son contrat (3 matchs de L1), il connait une période de chômage de six mois avant de rebondir en CFA avec Marseille Consolat qu'il aide à monter à l'échelon supérieur.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Nîmes : Arrivée de David Gigliotti (Le Havre) », foot-national.com, (consulté le )
  2. Gigliotti arrive, www.arles-avignon.com.

Liens externes[modifier | modifier le code]