Steven Joseph-Monrose

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Monrose.
Steven Joseph-Monrose
Une illustration sous licence libre serait la bienvenue : importer un ficher.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Azerbaïdjan FK Qabala
Numéro 28
Biographie
Nationalité Drapeau : France Française
Naissance (27 ans)
Lieu Bondy (France)
Taille 1,80 m (5 11)
Poste Ailier
Pied fort Droit
Parcours junior
Saisons Club
1999-2003 Drapeau : France AS Bondy
2003-2008 Drapeau : France RC Lens
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
2008-2011 Drapeau : France RC Lens 016 0(0)
2010 Drapeau : France LB Châteauroux 008 0(1)
2011-2012 Drapeau : Belgique KV Courtrai 044 (11)
2012-2015 Drapeau : Belgique KRC Genk 081 0(8)
2015-2017 Drapeau : France Stade brestois 061 0(9)
2017- Drapeau : Azerbaïdjan FK Qabala 06 0(1)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe 0M.0(B.)
2007-2008 Drapeau : France France -18 ans 003 0(1)
2008-2009 Drapeau : France France -19 ans 003 0(0)
2009-2011 Drapeau : France France -20 ans 008 0(6)
2011-2012 Drapeau : France France espoirs 006 0(2)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 22 Août 2017

Steven Joseph-Monrose, né le à Bondy en Seine-Saint-Denis, est un footballeur français. Il occupe actuellement le poste d'attaquant au FK Qabala.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sa formation, entre Bondy et le Nord-Pas-de-Calais[modifier | modifier le code]

Né en région parisienne, Steven Joseph-Monrose commence à jouer au football avec les jeunes du club local, l'AS Bondy. En 2000, il est repéré par des recruteurs du Nord-Pas-de-Calais qui l'invitent puis l'intègrent à leur centre de préformation, situé à Liévin[1]. Très à l'aise techniquement, il n'y reste que trois ans et rejoint le Racing Club de Lens[2], le club principal de la région à cette époque. D'année en année, il monte de catégorie et impressionne ses éducateurs[3], au point d'être appelé en équipe de France des moins de 16 ans par François Blaquart en 2005. Il continue ensuite sa formation, marquée par des débuts précoces en équipe réserve deux ans plus tard, à seulement dix-sept ans. En championnat de France amateur, il inscrit même quelques buts[4]. Cette même année, Joseph-Monrose joue ses premiers matches avec les moins de dix-huit ans français[5], lors du tournoi de Limoges par exemple où il affronte les États-Unis et marque son premier but, le 30 octobre.

Entrée dans le monde professionnel avec le Racing Club de Lens[modifier | modifier le code]

Avant le début de la saison suivante, le jeune lensois signe son premier contrat professionnel, qui le lie au club durant cinq années[6], et commence à s'entraîner avec les pros. Le , il est appelé pour la première fois par le coach Jean-Guy Wallemme[7], suite aux nombreuses blessures qui touchent le groupe lensois en cette période (Boukari, Jemâa, Monnet-Paquet, tous trois attaquants, sont indisponibles). Lens menant au score contre Guingamp, Wallemme décide de lancer Joseph-Monrose en Ligue 2 en le faisant entrer en jeu à la soixante-et-onzième minute, en remplacement de Sidi Keita. Le jeune lensois finit le premier match de sa carrière sur une victoire par un but à zéro. Un mois plus tard, il refait une courte apparition avec les Sang et Or en Coupe de la Ligue, dans l'optique de tirer l'un des tirs au but[8]. À dix minutes du terme de la prolongation, il délivre une passe décisive sur corner au Tunisien Alaeddine Yahia, qui permet à son équipe de se qualifier pour les quarts de finale. Passé dans la catégorie des moins de dix-neuf ans français sous les ordres de Jean Gallice, il est convoqué dans la foulée pour le premier tour qualificatif de l'Euro 2009, disputé au Liechtenstein[9]. Lors du premier match, face à l'équipe hôte le 21 novembre, Joseph-Monrose remplace à neuf minutes de la fin le buteur Hervé Bazile (victoire finale quatre à zéro). Lors du mois de décembre, Joseph-Monrose dispute deux nouvelles rencontres avec Lens, avant de disparaître des écrans de radar, étant pris par la sélection, la réserve et les moins de dix-neuf ans[10].

Le , il est sélectionné pour participer aux Jeux méditerranéens 2009 avec les moins de 20 ans. Pour son premier match dans la compétition, Steven Joseph-Monrose inscrit le deuxième but de son équipe dix minutes après être entré sur le terrain, contre la Turquie. Décisif dans le jeu, il est titularisé lors des trois rencontres suivantes par Luc Rabat. Défaits en demi-finale puis lors du match pour la troisième place, les Bleus finiront ce tournoi à la quatrième place. Le , Joseph-Monrose dispute son premier match en Ligue 1 contre le champion en titre, Bordeaux. À la quatre-vingt-cinquième minute, il remplace Adil Hermach, milieu défensif, son équipe étant menée au score d'un but.

En janvier 2010, il est prêté à Châteauroux pour six mois sans option d'achat. Le 15 janvier, il dispute son premier match avec La Berrichonne face à Sedan, et prend part aux trente-deux dernières minutes.

Le , Jean-Guy Wallemme décide de le titulariser pour la première fois sur le côté gauche pour le déplacement à Lorient.

Le , lors d'un match amical contre le Borussia Dortmund, il entre en deuxième mi-temps et il inscrit le but égalisateur d'une frappe en dessous de la barre transversale à la 90e minute permettant aux Sang et Or d’arracher le nul (2-2).

Le 2 juin 2011, il joue son premier match avec les espoirs contre le Mexique, lors du tournoi de Toulon. Il se montre décisif dès le début de la partie, servant parfaitement Anthony Knockaert pour l'ouverture du score puis redonnant l'avantage à son équipe juste avant la pause[11],[12]. Lors de la rencontre suivante, il récidive en marquant deux nouveaux buts et en délivrant une passe décisive contre la Chine[13]. En demi-finale il inscrit l'unique but contre l'Italie et continue en inscrivant son 5e but en finale contre la Colombie.

Exil en Belgique[modifier | modifier le code]

Le 2 juillet, le Racing Club de Lens officialise son départ vers Courtrai, où il signe un contrat de trois ans[14].

Une première bonne saison à Courtrai lui fait signer un contrat de quatre ans au KRC Genk[15].

Retour en France et départ en Azerbaïdjan[modifier | modifier le code]

Le 30 juillet 2015, il s'engage en faveur du Stade brestois 29 pour une durée de deux ans et endosse le numéro 28[16].

Le 23 Juin 2017 il signe dans le club azéri de FK Qabala

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques de Steven Joseph-Monrose au 22 Août 2017[17],[18]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Compétition(s)
continentale(s)
Total
Division M B M B M B C M B M B
2008-2009 Drapeau de la France RC Lens Ligue 2 3 0 - - 1 0 - - - 4 0
2009-2010 Drapeau de la France RC Lens Ligue 1 2 0 - - - - - - - 2 0
2009-2010 Drapeau de la France LB Châteauroux (prêt) Ligue 2 8 1 - - - - - - - 8 1
2010-2011 Drapeau de la France RC Lens Ligue 1 10 0 - - - - - - - 10 0
2011-2012 Drapeau de la Belgique KV Courtrai Jupiler Pro League 37 8 7 3 - - - - - 44 11
2012-2013 Drapeau de la Belgique KRC Genk Jupiler Pro League 37 5 5 0 - - C3 11 1 53 6
2013-2014 Drapeau de la Belgique KRC Genk Jupiler Pro League 8 1 3 0 - - C3 1 0 12 1
2014-2015 Drapeau de la Belgique KRC Genk Jupiler Pro League 16 1 - - - - - - - 16 1
2015-2016 Drapeau de la France Stade brestois 29 Ligue 2 29 3 2 0 1 0 - - - 32 3
2016-2017 Drapeau de la France Stade brestois 29 Ligue 2 32 6 - - 2 0 - - - 34 6
2017-2018 Drapeau de l'Azerbaïdjan FK Qabala Unibank Premyer Liqası 2 0 - - - - C3 4 1 6 1
Total sur la carrière 192 25 17 3 4 0 - 16 2 229 30

Palmarès[modifier | modifier le code]

Drapeau : France RC Lens
Drapeau : Belgique KRC Genk

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. S. J.-Monrose : « Les jeunes sont aussi capables d’évoluer avec les pros » sur monclub.net, le 28 juillet 2009.
  2. Fiche de Steven Joseph-Monrose sur le site du RC Lens. Consulté le 7 juin 2011.
  3. Lens tiendrait-il son nouveau Sikora ? sur lensois.com, le 1er février 2009.
  4. Statistiques des joueurs de la réserve de Lens - saison 2007-2008 sur stat2foot.com, le 28 mai 2008.
  5. Steven Joseph Monrose en Bleu ! sur lensois.com, le 30 octobre 2007.
  6. Monrose, le grand espoir du RC Lens sur lensois.com, le 9 juin 2008.
  7. Lens avec Keita, Yahia, Rémy et Monrose sur lensois.com, le 12 octobre 2008.
  8. « Monrose était dans les cinq tireurs », lensois.com, le 12 novembre 2008.
  9. « Les joueurs retenus », FFF, le 4 novembre 2008.
  10. « Steven Joseph-Monrose a beaucoup donné » sur lensois.com, le 5 avril 2009.
  11. La France démarre bien sur le site de L'Équipe, le 2 juin 2011.
  12. La France fait le spectacle d’entrée ! sur festival-foot-espoirs.com, le 2 juin 2011.
  13. Net et sans bavure sur le site de L'Équipe, le 4 juin 2011.
  14. Steeven Joseph-Monrose à Courtrai sur le site officiel du RC Lens, le 2 juillet 2011.
  15. Joseph-Monrose à Genk sur lequipe.fr, le 20 juin 2012
  16. Steven Joseph-Monrose, essai transformé ! sur sb29.com, le 30 juillet 2015.
  17. Steven Joseph-Monrose sur le site de la LFP
  18. « Statistiques de Steven Joseph-Monrose », sur footballdatabase.eu

Liens externes[modifier | modifier le code]