Saint-Laurent (Creuse)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Saint-Laurent
Saint-Laurent (Creuse)
Carte postale du château de Cros.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Creuse
Arrondissement Guéret
Intercommunalité Communauté d'agglomération du Grand Guéret
Maire
Mandat
Alain Clédière
2020-2026
Code postal 23000
Code commune 23206
Démographie
Gentilé Saint-Laurentais
Population
municipale
694 hab. (2018 en augmentation de 2,97 % par rapport à 2013)
Densité 54 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 10′ 02″ nord, 1° 57′ 47″ est
Altitude Min. 310 m
Max. 469 ou 470 m
Superficie 12,93 km2
Unité urbaine Commune rurale
Aire d'attraction Guéret
(commune de la couronne)
Élections
Départementales Canton de Guéret-1
Législatives Deuxième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Nouvelle-Aquitaine
Voir sur la carte administrative de Nouvelle-Aquitaine
City locator 14.svg
Saint-Laurent
Géolocalisation sur la carte : Creuse
Voir sur la carte topographique de la Creuse
City locator 14.svg
Saint-Laurent
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Laurent
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Laurent

Saint-Laurent est une commune française située dans le département de la Creuse, en région Nouvelle-Aquitaine.

Géographie[modifier | modifier le code]

Généralités[modifier | modifier le code]

Le ruisseau de Cherpont au lieu-dit Bordessoule.

Dans la moitié nord du département de la Creuse, la commune de Saint-Laurent s'étend sur 12,93 km2. Elle est bordée au nord et à l'est sur huit kilomètres par la Creuse et est arrosée par un de ses affluents, le Cherpont (ou ruisseau de Cherpont).

L'altitude minimale avec 310 mètres se trouve localisée à l'extrême nord, là où la Creuse quitte le territoire communal et sert de limite entre celles d'Ajain et de Sainte-Feyre. L'altitude maximale avec 469 ou 470 mètres[Note 1] est située au sud, près du lieu-dit l'Assiette[1].

À l'intersection des routes départementales (RD) 3 et 4, le bourg de Saint-Laurent est situé, en distances orthodromiques, sept kilomètres à l'est du centre-ville de Guéret, la préfecture.

Le territoire communal est également desservi au sud-est par la RD 18. Les principales voies d'accès routières sont au nord-ouest la route nationale 145 (axe Guéret-Montluçon) par l'échangeur no 47 Guéret-Est, et au sud la RD 942 (axe Guéret-Aubusson) depuis les communes de Sainte-Feyre et La Saunière.

À l'extrême sud de la commune passe la ligne ferroviaire de Montluçon à Saint-Sulpice-Laurière dont les gares les plus proches sont celles de Guéret au nord-ouest et de Busseau-sur-Creuse au sud-est.

L'aérodrome de Guéret - Saint-Laurent est situé dans le nord du territoire communal.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Carte de Saint-Laurent et des communes avoisinantes.

Saint-Laurent est limitrophe de cinq autres communes.

Communes limitrophes de Saint-Laurent
Ajain
Sainte-Feyre Saint-Laurent Pionnat
La Saunière Mazeirat

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Typologie[modifier | modifier le code]

Saint-Laurent est une commune rurale, car elle fait partie des communes peu ou très peu denses, au sens de la grille communale de densité de l'Insee[Note 2],[2],[3],[4].

Par ailleurs la commune fait partie de l'aire d'attraction de Guéret, dont elle est une commune de la couronne[Note 3]. Cette aire, qui regroupe 72 communes, est catégorisée dans les aires de moins de 50 000 habitants[5],[6].

Histoire[modifier | modifier le code]

Cette commune a été appelée quelquefois Saint-Laurens-des-Eaux ou de la Chapelle[réf. nécessaire], et faisait partie de l'ancien archiprêtré d'Anzême[réf. nécessaire]. Au XIIe siècle Saint-Laurent apparaît sous le nom latin Sancti-Laurencii puis pendant la Révolution, elle s'appela « la Chaleur » ou « Laurent-sur-Creuse »[réf. nécessaire]. Une voie antique reliant Ahun à Aigurande traverse la commune[réf. nécessaire].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Intercommunalité[modifier | modifier le code]

Saint-Laurent fait partie de la communauté d'agglomération du Grand Guéret.

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Le bâtiment de la mairie-école en 2020.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
         
mars 2001
(réélu en mai 2020)
En cours Alain Clédière DVG Professeur des écoles

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[7]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[8].

En 2018, la commune comptait 694 habitants[Note 4], en augmentation de 2,97 % par rapport à 2013 (Creuse : −2,79 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
550518526593629653674700726
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
682686663681651644613639661
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
636639640556536530526497410
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
426462425493478539614626668
2017 2018 - - - - - - -
691694-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[9] puis Insee à partir de 2006[10].)
Histogramme de l'évolution démographique

Saint-Laurent a une population jeune. Seulement 22 % des actifs travaillent dans la commune, car en grande majorité, ils exercent leurs professions au chef-lieu.

Manifestations culturelles et festivités[modifier | modifier le code]

La commune fait partie de l'« Association des Saint-Laurent de France ».

Organisée par l'Association FRJEP, la manifestation « les Vieilles roues en fête » se déroule tous les ans début août, lors du week-end de la Saint-Laurent. Elle propose une exposition de matériels agricoles anciens avec une démonstration de vieux métiers, comme le battage et le sciage avec comme force motrice les moteurs de tracteurs et les transmissions par courroies. La machine à fabriquer les cordes manuellement est à voir, comme le défilé de voitures anciennes et des tracteurs du début de siècle dernier. Un vide-greniers et une foire à la brocante sont également de la partie, dans une ambiance musicale dispensée par la fanfare locale.

Chaque année, cette même association organise un rallye afin de découvrir les lieux touristiques du département de la Creuse. Cet événement se déroule en général fin mai-début juin.

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Photothèque[modifier | modifier le code]

message galerie Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Deux valeurs différentes pour l'IGN, 469 mètres sur la carte et 470 sur son ancien site.
  2. Selon le zonage des communes rurales et urbaines publié en novembre 2020, en application de la nouvelle définition de la ruralité validée le en comité interministériel des ruralités.
  3. La notion d'aire d'attraction des villes a remplacé en octobre 2020 l'ancienne notion d'aire urbaine, pour permettre des comparaisons cohérentes avec les autres pays de l'Union européenne.
  4. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2021, millésimée 2018, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2020, date de référence statistique : 1er janvier 2018.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « 469 » sur Géoportail (consulté le 2 octobre 2020)..
  2. « Typologie urbain / rural », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le 25 mars 2021).
  3. « Commune rurale-définition », sur le site de l’Insee (consulté le 25 mars 2021).
  4. « Comprendre la grille de densité », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le 25 mars 2021).
  5. « Base des aires d'attraction des villes 2020. », sur insee.fr, (consulté le 25 mars 2021).
  6. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc et Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur insee.fr, (consulté le 25 mars 2021).
  7. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  8. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  9. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  10. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018.
  11. Église Saint-Laurent, Observatoire du patrimoine religieux, consulté le 2 octobre 2020.