Le projet « Alpilles » lié à ce portail

Portail:Alpilles

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher




Bienvenue sur le Portail des Alpilles
125 articles


Blason des Baux de Provence
Blason des Bouches-du-Rhône

Les Alpilles sont un massif montagneux du sud de la France, à l'est du delta du Rhône, dans le département des Bouches-du-Rhône, en Provence.

Ce massif est notamment connu pour son Parc naturel régional des Alpilles, ainsi que pour les communes de Saint-Rémy-de-Provence, Des Baux-de-Provence, ou la littérature d'Alphonse Daudet, et les Lettres de mon moulin.

Panorama Alpilles.jpg





[ modifier ]

Géographie

Situé entre le Delta du Rhône camarguais, à l'ouest, Marseille, au sud est, et le couloir rhodannien, au nord, Les Alpilles s'étalent sur un axe est-ouest de 25 km. La diversité des paysages joue entre plusieurs sommets, séparés de plusieurs plaines :

  • La partie principale du massif, dénommée l'Alpille (aupiho, « Petite Alpe »), s'étire depuis la chapelle Saint-Gabriel de Tarascon jusqu'à la route reliant Aureille à Eygalières
  • Les Opies, à l'est de l'Alpille, comprennent un ensemble de trois parties rocheuses : les crêtes des Opies, le mont Menu et le Défends
  • Les Collines (ou rochers de la Pène) sont un chaînon étroit s'étirant au sud du massif dont elles sont séparées par la route départementale 17 (Arles-Paradou)
  • Les Costières, situées sur la commune de Saint-Martin-de-Crau, sont un plateau qui marque la limite sud du massif. Celui-ci gagne de l'altitude à mesure qu'il progresse vers le nord et s'incline de façon abrupte sur le marais des Baux, au sud des rochers de la Pène
  • Les Chaînons sont un ensemble de sommets de faible altitude (50 mètres environ) entre Aureille et Montmajour caractérisés par les ensembles de vallons qu'ils abritent.
  • Les marais des Baux, entre les Costières et les rochers de la Pène, aux pourtours peuplés dès la Préhistoire, présente une surface plane asséchée au cours du XIXe siècle
  • La plaine de Fontvieille, située au nord et au nord-est de cette commune, doit son existence à la cohabitation du massif avec les alluvions du Rhône. Il s'agit aujourd'hui d'une grande zone de la forme d'un triangle vouée à la culture de la vigne et de l'olivier
  • Les Plaines sont un immense plateau opérant la jonction entre la plaine de Roquemartine et Notre-Dame de Beauregard (commune d'Orgon). Ce plateau est couvert d'une forêt de chênes verts touffue
  • La plaine des Baux, au pied du village des Baux,
  • La plaine d'Eygalières
  • La plaine de Saint-Rémy-de-Provence marque la limite nord du massif.
[ modifier ]

Patrimoine

L'ancienneté de l'implantation humaine dans le massif permet la présence d'un patrimoine bâti assez varié et divers. L'Oppidum des Caisses de Jean-Jean est l'un des plus ancien site patrimonial, remontant à la préhistoire. De l'antiquité, il est resté des sites comme Glanum, ou les voies aurélienne et domitienne. L'époque médiévale a laissé des traces à travers le Château des Baux, Abbaye Saint-Michel de Frigolet.

Dans le Parc naturel régional des Alpilles, certains sites naturel sont également reconnus importances patrimoniales, par la présence, notamment, d'une faune exceptionnelle, comme la Grotte des fées aux Baux-de-Provence, ou le Tunnel d'Orgon.

[ modifier ]

Arts & Culture

chambre de Vincent Van Gogh, à Saint-Rémy-de-Provence

Plusieurs disciplines artistiques ramènent aux Alpilles. Le plus représentatif est apporté par Vincent Van Gogh, présent à Saint-Rémy-de-Provence, au prieuré de Saint-Paul-de-Mausole, alors centre psychiatrique. Il aura peint une partie de ses œuvres, dans cet établissement. Autre art représenté est la littérature, avec les ouvrages d'Alphonse Daudet, Frédéric Mistral, Charloun Rieu, Marie Mauron. La sculpture est représenté par Louis Jou. Plusieurs acteurs ont habités (ou habitent encore) les Alpilles.

[ modifier ]

Galerie d'images

[ modifier ]

Lumière sur...

La Chèvre d'or, illustration de La chèvre d'or de Paul Arène

La chèvre d’or est un animal fabuleux qui possède un pelage, des cornes et sabots d’or. Gardienne de trésors légendaires, son mythe est lié à l’occupation sarrasine, partielle ou temporaire, de la Provence au cours de haut Moyen Age. Homonymie aidant, on retrouve sa présence dans le massif de l'Esterel, proche de celui des Maures, où elle est gardienne des trésors laissés sur place par les Sarrasins du Fraxinet. Dans ce secteur de la Provence orientale la légende la rattache à la fée Estérelle.


[ modifier ]

Principales communes

Délimité en 1965 par une inscription à l’inventaire des sites remarquables, le périmètre des Alpilles englobe 15 communes :

Les Baux-de-Provence
Saint-Rémy-de-Provence
Vue sur Orgon
[ modifier ]

Histoire

Les Alpilles ont une longue Histoire : Les premières traces de présences humaines remontent à la préhistoire, avec l'implantation de plusieurs oppida. La conquête romaine n'a pas oubliée ce massif, idéalement placé entre Massalia et Arelate, et traversé par deux voies romaines de premier plan. Le moyen-âge a surtout été marqué par la présence de la famille des Baux, notamment en coflit avec les Catalans, lors des Guerres baussenques, de 1144 à 1162.

[ modifier ]

Faune

De nombreuses espèces aviaires nichent dans les Alpilles. On trouve sur le massif près de 250 espèces d'oiseaux, dont 25 espèces d'intérêt communautaire. La plus réputée est l'aigle de Bonelli, espèce protégée, mais on trouve également le vautour percnoptère, le faucon crécerellette et le hibou grand-duc. Les rochers abritent une espèce de lézard emblématique des Alpilles, le lézard ocellé, lui aussi considéré comme menacé et protégé.

[ modifier ]

Flore

D'importantes populations de conifères sont présentes dans le massif avec entre autres le pins d'Alep et le pins sylvestre. On trouve également le Genêt de Villars.

Plusieurs espèces végétales sont protégées sur le territoire du massif, comme la nivéole d’été (Leucojum aestivum) ou l'hélianthème à feuilles de Marum (Helianthemum lavandulaefolium).

[ modifier ]

Économie

vigne et oliviers des Baux

L'économie des Alpilles est essentiellement tournée vers l'agriculture, et le tourisme. La vallée des Baux est riche pour sa viticulture et son oléïculture. L'Huile d'olive de la vallée des Baux-de-Provence a une AOC. Le vin est représenté par Alpilles (IGP) et Les-baux-de-provence (AOC).


[ modifier ]

Participer

Il existe de nombreuses manières d'aider à améliorer cette encyclopédie.

  • Corriger les articles existants
  • Créer de nouveaux articles
  • Illustrer les articles

soit directement sur ceux-ci, soit par le biais du
Projet Alpilles