P-40 Bronya

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cet article traite d'un système de radar mobile soviétique. Pour l'avion de la seconde guerre mondiale, voir « Curtiss P-40 Warhawk ».
P-40 Bronya (1S12)
(nom de code OTAN : « Long Track »)
Description de cette image, également commentée ci-après
Un radar P-40 à Park Pobedy, Saratov.
Pays d'origine Drapeau de l'URSS Union soviétique
Mise en opération 1963
Type radar tri-dimensionnel
(Alerte avancée / acquisition de cibles)
Fréquence de 2.2 à 3,3 GHz (UHF)[1]
FRI de 400 à 800 Hz[1]
Largeur de faisceau 1,5°[1]
Longueur d'impulsion ~2 µs[1]
RPM 4~5 tr/min[1]
Portée 370 km (230 mi)
Azimut 360°
Élévation de 2 à 14°
Précision ~300 m[1]
Puissance crête 2 MW

Le P-40 « Bronya » (en russe : « броня », armure) ou 1S12, est un radar tri-dimensionnel UHF, conçu et employé par l'Union soviétique.

Sa désignation OTAN « Long Track », se réfère à son châssis porteur, le camion tracteur d'artillerie AT-T, dont les chenilles sont longues (d'où le nom de « long track »).

Développement[modifier | modifier le code]

Le développement du P-40 commença en 1960 et les essais de l'état furent achevés en 1962. Il fut développé par l'institut de recherches scientifiques GKRE n°208, plus tard connu sous le nom de NIIIP et faisant partie du Ministère de la Radio industrielle (Minradioprom). Ce centre de recherches fut assisté par le bureau de conception OKB-588 pour la conception du prototype[2] (ce bureau sera renommé plus tard LEMZ - Lianozovskiy ElectroMechanical Zavod). En 1963, il fut admis au service actif par les troupes anti-aériennes de l'armée rouge (PVO)[2].

En 1965, le P-40 reçut l'indice GRAU, (équivalent de la DGA française) de « 1S12 », lorsqu'il fut adopté comme radar d'acquisition de cibles pour le système sol-air mobile 2K11 Krug.

Entre 1966 et 1968, le radar fut amélioré, ce qui augmenta sa portée de détection. Plus tard, entre 1969 et 1970, ses capacités de détection furent encore augmentées et sa fiabilité améliorée[2].

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Un radar P-40 sur la base de l'US Air Force Nellis AFB.

Le P-40 fut le tout-premier radar à haute-mobilité à entrer en service au sein des forces anti-aériennes, une division de l'armée rouge alors nouvellement créée[3].

Il utilisait comme base le tracteur d'artillerie AT-T, doté d'un châssis chenillé et d'un moteur V-12 Diesel de 465 ch (342 kW), lui permettant d'atteindre une vitesse de 55 km/h. Il embarquait un équipage de 6 hommes et pesait 35 tonnes. Le radar était alimenté et mis en mouvement par un générateur en 400 Hz entraîné par une turbine à gaz[4].

Le radar utilise une antenne parabolique tronquée à structure ouverte et une source empilée[3]. L'antenne-radar est montée sur le camion utilisé pour le transport, ce qui lui offre une grande mobilité, le radar étant de-plus repliable en roulant. L'azimut était déterminé par un balayage mécanique alors que l'élévation de la cible était déterminée en mesurant à quel endroit du réflecteur d'antenne arrivait l'écho du radar[2]. Le radar ne possédait pas d'antenne secondaire et n'était pas doté de système IFF (Identification Friend or Foe : identification ami ou ennemi).

Utilisateurs[modifier | modifier le code]

Drapeau de l'URSS Union soviétique : le P-40 était utilisé par l'union soviétique depuis 1963 et fut reversé aux états successeurs, lors de la dislocation du bloc soviétique, en 1991.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e et f (en) Search and Acquisition radars (S-band, X-band)
  2. a, b, c et d (ru) « РЛС П-40 "БРОНЯ" », pvo.guns.ru,‎ (consulté le 29 décembre 2008)
  3. a et b (en) « Long Track surveillance radar (Russian Federation), Land-based air defence radars », Jane's Radar and Electronic Warfare Systems, (consulté le 3 janvier 2009)
  4. (en) Christian Wolff, « P- 40 "Long Track" », (consulté le 3 janvier 2009)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • (en) Christian Wolff, « P-40 "Long Track" », Card index of radar sets - Ancient radars, Radartutorial.eu (consulté le 28 juin 2014)