Véhicule de transport de troupes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir VTT et APC.

Un véhicule de transport de troupes (VTT) ou APC (en anglais Armoured Personnel Carrier) est un véhicule militaire blindé qui sert à transporter et protéger des fantassins sur terre. Il peut se déplacer sur des chenilles, des roues, ou un mélange des deux dans le cas d'une autochenille ou halftrack.

Un BTR-152 exposé près de Międzyrzecz (2009).

Histoire[modifier | modifier le code]

Avant l'arrivée des VTT, certaines troupes adoptaient des tactiques très dangereuses (troupes soviétiques sur un char BT-7 modèle 1935).
VAB de l'armée française.
Pindad Panser indonésien - Anoa 6X6 APS UN.
Pindad Panser indonésien - Anoa 6X6 APS.

Le premier transport de troupes est peut-être, selon certaines définitions, le char Mark V britannique de la Première Guerre mondiale : il contenait un petit compartiment à passagers. Cependant, le premier VTT spécialisé pour cette tâche était le char Mark IX britannique en 1918.

La première utilisation massive de véhicules de transport de troupes eut lieu pendant la Seconde Guerre mondiale, avec des autochenilles telles que le halftrack M3 des États-Unis et les Sdkfz 250 et 251 allemands, ainsi que des véhicules entièrement chenillés tels que le Bren Carrier britannique et la chenillette Renault française. Ils permettaient à l'infanterie d'accompagner les blindés en mouvement et au combat. Cependant, leur blindage était très inférieur à celui des chars, ce qui rendait les troupes vulnérables. Certaines armées, en particulier allemandes et soviétiques, faisaient aussi transporter de l'infanterie sur le toit de chars d'assaut. Celle-ci est alors très vulnérable à un tir d'armes légères, mais elle était plus à même de protéger le char. L'armée soviétique compensait également ainsi son manque de véhicules de transport.

Une solution à ce problème est apparue durant l’opération Totalize, lorsque le commandant des troupes canadiennes, Guy Simonds, demanda à son atelier mécanique mobile de transformer des canons automoteurs M7 Priest en transport de troupes, en enlevant le canon et en fermant l'ouverture ainsi laissée. Ces chars modifiés, nommés Kangaroo, démontrèrent rapidement la valeur du concept, qui fut adopté ensuite par les Britanniques et les Américains.

Après la guerre, plusieurs VTT spécialisés différents furent développés. Les États-Unis conçurent une série de véhicules chenillés, le plus diffusé étant le M113 qui fut construit à 80 000 exemplaires. L'Union soviétique fit évoluer son BTR-40, conçu pendant la guerre, en une série de VTT à huit roues. Les véhicules de ces deux puissances sont vendus et diffusés dans le monde entier.

En 1967 apparut en URSS le BMP-1, un véhicule de transport de troupes armé d'un canon sans recul de 73 mm et d'un lance-missile. Cet armement plus lourd que celui d'un VTT, couplé à un blindage légèrement plus lourd, en faisait le premier véhicule de combat d'infanterie ou IFV. L'armement de ces véhicules leur permet de soutenir le groupe de combat d'infanterie après l'avoir déposé, bien que leur blindage reste léger.

La fragilité des VTT face à un missile antichar, un lance-roquettes ou une mine antichar fait que dans certaines situations les passagers préfèrent voyager sur le véhicule (au risque d'être vulnérables en cas d'attaques d'armes légères) qu'à l'intérieur (où ils risqueraient de tous périr en cas d'explosion du véhicule). Cette tactique fut déployée en particulier pendant la guerre du Vietnam par les forces américaines et durant la guerre d'Afghanistan par l'armée soviétique.

Technologie[modifier | modifier le code]

Modèles selon le pays[modifier | modifier le code]

Drapeau de l'Algérie Algérie[modifier | modifier le code]

Drapeau de l'Allemagne Allemagne[modifier | modifier le code]

Drapeau du Canada Canada[modifier | modifier le code]

Drapeau des États-Unis États-Unis[modifier | modifier le code]

Drapeau de la Finlande Finlande[modifier | modifier le code]

Drapeau de la France France[modifier | modifier le code]

Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni[modifier | modifier le code]

Intérieur d'un FV432.

Drapeau de la Russie Russie[modifier | modifier le code]

BTR-80, (en russe, Бронетранспортёр - 80)

Drapeau de la Suisse Suisse[modifier | modifier le code]

Émirats arabes unis Émirats arabes unis[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]