Obusier D-30 de 122 mm

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

D-30
Image illustrative de l’article Obusier D-30 de 122 mm
D-30 serbe
Présentation
Pays d'origine Union soviétique
Type Obusier
Batailles Guerre froide, plusieurs conflits régionaux
Période d'utilisation 1963 présent


L'obusier D-30 de 122 mm est une arme entrée en service dans l'Union des républiques socialistes soviétiques dans les années 1960. C'est une pièce d'artillerie de campagne considérée comme robuste et utilisable dans des conditions difficiles.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

L'obus standard de 122 mm à une masse de 22 kg dont 4,4 d'explosif[1]

Sa portée maximale est de 15,4 kilomètres, ou 21 kilomètres en utilisant des munitions RAP.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le calibre 122 mm (à l'origine 48 lignes) a été adopté par la Russie au début du XXe siècle, et fut très utilisé par l'URSS durant la Seconde Guerre mondiale. Le développement du D-30 commence dans les années 1950, dans le but de remplacer l'obusier 122 mm M1938 ainsi que les canons de 76 mm des régiment motorisés.

Le D-30 a été conçu par l'usine d'artillerie numéro 9 d'Ekaterinburg (anciennement Sverdlovsk), dirigé par Fëdor Fëdorovich Petrov (1902–1978), qui avait déjà créé le M-30 de génération précédente, ou encore le 152 mm towed gun-howitzer M1955 (D-20).

Même s'il n'est plus fabriqué dans les pays de l'ex-URSS, il est toujours produit, et utilisé dans les forces armées de 60 pays.

Plusieurs pays dont la Chine et le Pérou l'ont installé sur des véhicules blindés ou des camions[2].

D-30 Finnois en tir direct lors d'un exercice.

Utilisateurs[modifier | modifier le code]

Utilisateurs actuels en bleu, historiques en rouge.

Utilisateurs actuels[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Chris Bellamy, Red God of War: Soviet Artillery and Rocket Forces, Brassey's Defence Publishers, 1986, (ISBN 0-08-031200-4)