Occidentali's Karma

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Drapeau de l'Italie Occidentali's Karma
Description de cette image, également commentée ci-après
Chanson de Francesco Gabbani
extrait de l'album Magellano
Sortie
Durée 3:37
Langue Italien
Genre Electropop
Auteur
Compositeur
Producteur Luca Chiaravalli
Label BMG Rights Management
Classement

Drapeau de l'Italie Italie (FIMI): 1re[1]

Drapeau de la Belgique Belgique (Ultratop)[2]

Drapeau de la France France (SNEP): 110e[3]

Drapeau de la Suisse Suisse (Schweizer Hitparade): 25e[4]

Drapeau de l'Autriche Autriche (Ö3 Austria Top 40): 57e[5]

Drapeau de l'Espagne Espagne (Promusicae): 14e[6]

Drapeau de la Suède Suède (Sverigetopplistan): 87e[7]

Singles de Francesco Gabbani

Chansons du Festival de Sanremo et chansons représentant l'Italie au Concours Eurovision de la chanson

Occidentali's Karma (en français « Le karma des Occidentaux ») est la chanson de Francesco Gabbani qui a remporté le festival de Sanremo 2017 et qui a représenté l'Italie au Concours Eurovision de la chanson 2017 à Kiev, en Ukraine[8].

L'Italie étant un membre du Big Five, elle est directement qualifiée pour la finale le .

La chanson est également un single disponible en téléchargement depuis le , certifié quintuple disque de platine par la FIMI en Italie[9], et qui fait partie du nouvel album de Francesco Gabbani intitulé Magellano, dont la sortie a été annoncée le [10],[11].

Description[modifier | modifier le code]

Les paroles de la chanson se réfèrent à la tragédie Hamlet de William Shakespeare, soulignant la fracture dans la société moderne entre la nécessité d’intériorité et l’importance de l’apparence. Elles font également référence à l’aphorisme de la philosophie grecque Panta rhei (Panta rei en italien) attribué à Héraclite, et aux cultures orientales au travers de Bouddha et du Nirvana. De plus Francesco Gabbani qualifie la culture de l’internet comme « coca dei popoli / oppio dei poveri » (littéralement « coca des peuples / opium des pauvres »), reprenant Karl Marx qui qualifiait au XIXe siècle la religion d’ « opium du peuple »[12],[13].

« Lezioni di Nirvana / c'è il Buddha in fila indiana / per tutti un'ora d’aria, di gloria. / La folla grida un mantra / l'evoluzione inciampa / la scimmia nuda balla / Occidentali's Karma. (Leçons de Nirvâna / il y a le Bouddha en file indienne / pour tous une heure d'air, de gloire. / La foule crie un mantra / l'évolution trébuche / le singe nu danse / Karma des Occidentaux.) Refrain »

L'auteur du texte, Fabio Ilacqua, né à Varèse, mais originaire du Mezzogiorno, a expliqué le sens des paroles, assez ésotériques, dans une interview donnée au Corriere della Sera le 13 février 2017. Ainsi, après avoir également écrit Amen en 2016, le précédent succès de Francesco Gabbani au Festival de Sanremo, il admet que son texte n'est pas évident et que le titre est un « néologisme ». Gabbani lui avait envoyé une base sur laquelle il chantonnait dans un semblant d'anglais et il a cherché à en comprendre la morale, la culture de l'homme occidental et vers où amène ce que sème l'Occident. « Cyniquement, [Ilacqua] dirait que la direction n'est pas la bonne. » « Le singe nu », qui fait aussi partie de la chorégraphie, avec un homme déguisé en gorille, vient d'une lecture de l'essai éponyme de l'éthologue Desmond Morris qui lui a aussi rappelé une poésie de Salvatore Quasimodo, « Uomo del mio tempo che dice sei ancora l'uomo della pietra ». Les instincts des cavernes sont toujours présents dans l'homme moderne, et cela représente aussi l'athéisme de l'auteur[12],[14].

Initialement le titre de la chanson était Occidentalis Karma sous sa forme latine, mais Fabio Illacqua a décidé de l’angliciser en Occidentali’s Karma pour sa présentation[12].

Succès[modifier | modifier le code]

Une semaine après avoir été publié, le single Occidentali's Karma est certifié disque d'or en Italie, après s'être écoulé à plus 25 000 exemplaires. La FIMI le certifiera ensuite successivement disque de platine (50 000 exemplaires), double disque de platine (100 000 exemplaires), et enfin triple disque de platine (150 000 exemplaires) deux mois après sa sortie[15]. Le 15 mai 2017, le single obtient un quatrième disque de platine en Italie[16].

Le clip de la chanson quant à lui a été posté sur YouTube le 9 février 2017, et sera visionné le 12 février plus de 4 353 802 fois, établissant le record de vues en un jour pour un artiste italien. Ce même clip dépassera la barre des 50 000 000 vues le 9 avril 2017, celle des 100 000 000 vues le 24 avril 2017[17],[18], et enfin celle des 150 000 000 vues début août 2017[19].

Certifications[modifier | modifier le code]

Année Ventes Certification[15],[20],[21],[16],[9]
2017 25 000 Disque d'or Or Drapeau de l'Italie Italie (FIMI)
2017 50 000 Disque de platine Platine Drapeau de l'Italie Italie (FIMI)
2017 100 000 Disque de platine 2 × Platine Drapeau de l'Italie Italie (FIMI)
2017 150 000 Disque de platine 3 × Platine Drapeau de l'Italie Italie (FIMI)
2017 200 000 Disque de platine 4 × Platine Drapeau de l'Italie Italie (FIMI)
2017 250 000 Disque de platine 5 × Platine Drapeau de l'Italie Italie (FIMI)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) « Classifiche », sur fimi.it (consulté le 1er juillet 2017)
  2. « Francesco Gabbani - Occidentali's Karma », sur ultratop.be (consulté le 1er juillet 2017)
  3. « Le Top de la semaine : Top Singles Téléchargés », sur snepmusique.com (consulté le 1er juillet 2017)
  4. (en) « Francesco Gabbani - Occidentali's Karma », sur swisscharts.com
  5. (de) « Francesco Gabbani - Occidentali's Karma », sur austriancharts.at (consulté le 1er juillet 2017)
  6. (en) « FRANCESCO GABBANI - OCCIDENTALI'S KARMA (SONG) », sur spanishcharts.com (consulté le 1er juillet 2017)
  7. (en) « FRANCESCO GABBANI - OCCIDENTALI'S KARMA (SONG) », sur swedishcharts.com (consulté le 1er juillet 2017)
  8. (en) « Italy: Francesco Gabbani will fly to Kyiv! », sur esctoday.com
  9. a et b (it) « CERTIFICAZIONI FIMI: FRANCESCO GABBANI, ELODIE, THE GIORNALISTI e “L’esercito dei rapper” », sur allmusicitalia.it, (consulté le 3 novembre 2017)
  10. (it) « Francesco Gabbani: il nuovo album si chiamerà “Magellano”! », sur 105.net (consulté le 25 avril 2017)
  11. (it) « Francesco Gabbani: ecco la tracklist di “Magellano” », sur eurofestivalnews.com (consulté le 25 avril 2017)
  12. a b et c (it) « Quella scimmia non è Eraclito », sur repubblica.it (consulté le 25 avril 2017)
  13. (it) « Sanremo 2017, Francesco Gabbani si ispira a Desmond Morris e William Shakespeare per la sua "Occidentali's Karma" », sur huffingtonpost.it (consulté le 25 avril 2017)
  14. (it) « Ecco il segreto di Gabbani, il paroliere contadino che cita Marx (e non ricorda il testo della sua canzone) », sur corriere.it (consulté le 25 avril 2017)
  15. a et b (it) « Certificazioni », sur fimi.it (consulté le 25 avril 2017)
  16. a et b (it) « Quadruplo platino per 'Karma' di Gabbani », sur ansa.it (consulté le 23 mai 2017)
  17. « Italie 2017 : 100 millions de vues pour Francesco Gabbani », sur eurovision-quotidien.com
  18. (it) « Francesco Gabbani: “Occidentali’s Karma” supera 100 milioni di views su YouTube! », sur eurofestivalnews.com (consulté le 24 avril 2017)
  19. (it) « Francesco Gabbani: il video di "Occidentali's Karma" sfonda quota 150 milioni views! », sur 105.net (consulté le 20 août 2017)
  20. (en) « Francesco Gabbani », sur eurovision.tv (consulté le 25 avril 2017)
  21. (en) « Eurovision 2017: triplo disco di platino per Occidentali’s Karma di Francesco Gabbani », sur eurofestivalnews.com (consulté le 25 avril 2017)