Nouvelle-Calédonie 1re (radio)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Nouvelle-Calédonie 1re

Description de l'image Logo-radio-nouvelle-caledonie.png.
Présentation
Pays Drapeau de la France France (Nouvelle-Calédonie)
Siège social

Nouméa

Tel : (687) 23 99 99
Fax : (687) 23 99 75
Propriétaire France Télévisions
Langue Français
Statut Généraliste locale de service public
Site Web nouvellecaledonie.la1ere.fr/radio/
Historique
Ancien nom Radio Nouméa Amateur (1937-1944)
La Voix de la France dans le Pacifique (1944-1954)
RFOM Radio-Nouméa (1954-1955)
SORAFOM Radio-Nouméa (1955-1959)
R.T.F. Radio-Nouméa (1959-1964)
O.R.T.F. Radio-Nouméa (1964-1975)
FR3 Nouvelle-Calédonie (1975-1982)
RFO Nouvelle-Calédonie (1982-1999)
Radio Nouvelle-Calédonie (1999-2010)
Création
Diffusion
AM 666 kHz et 729 kHz
FM 89.0 / 90.0 Mhz (Nouméa)
91.0 Mhz (Acoua, Koumac, Thio, Yate)
Les fréquences
RDS NOUV 1ERE
Numérique Non Non
Numérique terrestre Non Non
Satellite CanalSat Calédonie
ADSL Partiel
Streaming Nouvelle-Calédonie 1re en direct
Podcasting oui Oui

Nouvelle-Calédonie 1re est une chaîne de radio publique généraliste française de proximité de France Télévisions diffusée dans la collectivité territoriale de Nouvelle-Calédonie.

Historique[modifier | modifier le code]

C'est le qu'a lieu la première diffusion de Radio-Nouméa Amateur, à partir d'un poste émetteur fabriqué par le commerçant, photographe et électricien amateur Charles Gaveau[1]. Elle devient rapidement la radio officielle de la colonie, et est entendue dans toute la Nouvelle-Calédonie, en Nouvelle-Zélande, en Australie, aux Nouvelles-Hébrides, en Nouvelle-Guinée et à Hawaii[2]. Durant la Seconde Guerre mondiale, elle est la voix de la France libre dans la région Asie-Pacifique. Elle est rebaptisée à la Libération la « Voix de la France dans le Pacifique ».

En 1954, elle participe à la création de la Radiodiffusion de la France Outre-Mer (RFOM) puis, l'année suivante, de la Société de radiodiffusion de la France d'outre-mer (SORAFROM), et reprend le nom de Radio-Nouméa. Il s'agit d'une propriété du Territoire d'outre-mer jusqu'à 1959, date à laquelle elle passe sous le giron de la Radiodiffusion-télévision française (R.T.F.) et donc de l'État. Par la suite, Radio-Nouméa appartient à l'Office de radiodiffusion télévision française (O.R.T.F.) à partir de 1964.

À la suite de l'éclatement de l'O.R.T.F. en juillet 1974, les stations régionales de radio de l’Outre-mer français sont intégrées à la nouvelle société nationale de programme France Régions 3 (FR3), au sein de la délégation FR3 DOM-TOM. La chaîne devient FR3-Nouvelle-Calédonie le .

Le , FR3-Nouvelle-Calédonie prend le nom de RFO Nouvelle-Calédonie à la suite de la création de la société nationale de programmes RFO (Radio-Télévision Française d’Outre-Mer) par transfert des activités de FR3 pour l’Outre-mer. Durant les quatorze ans qui vont suivre, RFO Nouvelle-Calédonie va progressivement se doter d’équipements techniques de qualité afin de produire et diffuser de plus en plus d’émissions régionales.

Le , RFO Nouvelle-Calédonie devient Radio Nouvelle-Calédonie (RNC), à la suite de la transformation de RFO en Réseau France Outre-mer.

La loi de réforme de l'audiovisuel n° 2004-669 du intègre la société de programme Réseau France Outre-mer au groupe audiovisuel public France Télévisions, qui devient alors un acteur de la radio publique en France, et dont dépend depuis Radio Nouvelle-Calédonie. Son président, Rémy Pflimlin, annonce le le changement de nom du Réseau France Outre-mer en Réseau Outre-Mer 1re pour s'adapter au lancement de la TNT en Outre-Mer[3]. Toutes les chaînes de radio du réseau changent de nom le lors du démarrage de la TNT et Radio Nouvelle-Calédonie devient ainsi Nouvelle-Calédonie 1re.

Identité visuelle[modifier | modifier le code]

Logos[modifier | modifier le code]

Organisation[modifier | modifier le code]

Nouvelle-Calédonie 1re est l'antenne de radio du pôle média de proximité Nouvelle-Calédonie 1re Radio - Télé - Internet, déclinaison du pôle Outre-Mer 1re de France Télévisions.

Dirigeants[modifier | modifier le code]

Directeurs régionaux :

  • Roger Le Leizour : 1965 - 1977
  • Alain Le Garrec : 1987 - 07/1991
  • Albert-Max Briand : 1991 - 1995
  • Wallès Kotra : 1995 - 1998
  • Alain Le Garrec : 02/1999 - 30/06/2002
  • Gérald Prufer : 01/07/2002 - 08/2004
  • Albert-Max Briand : 08/2004 - 5/01/2005 (par intérim)
  • Benoît Saudeau : 6/01/2005 - 22/09/2008
  • Bernard Joyeux : 23/09/2008 - 28/02/2011
  • Wallès Kotra depuis le 1er mars 2011

Directeur de l'antenne radio :

  • Christiane Poedi depuis le 1er février 2005

Budget[modifier | modifier le code]

Nouvelle-Calédonie 1re dispose d'un budget versé par Outre-Mer 1re et provenant pour plus de 90 % des ressources de la redevance audiovisuelle et des contributions de l’État français allouées à France Télévisions. Il est complété par des ressources publicitaires.

Missions[modifier | modifier le code]

Les missions de Nouvelle-Calédonie 1re sont de produire des programmes de proximité, d'assurer une meilleure représentation de la vie sociale, culturelle, sportive, musicale et économique de l'île dans l'espace mélanésien et à l'international par la coproduction de magazines et par le biais de Radio Ô. Confrontée à la concurrence de quatre radios locales privées, dont deux ayant une orientation politique marquée (anti-indépendantiste pour Radio Rythme Bleu et indépendantiste pour Radio Djiido), elle est chargée de représenter la diversité et la neutralité.

Siège[modifier | modifier le code]

Le siège et les studios de Nouvelle-Calédonie 1re sont situés sur le Mont Coffyn au 1 de la rue Maréchal Leclerc à Nouméa.

Programmes[modifier | modifier le code]

Nouvelle-Calédonie 1re diffuse des émissions locales, mais également produites par la station parisienne d'Outre-Mer 1re (Radio Ô) ou issues de radios métropolitaines, essentiellement du groupe Radio France.

En semaine[modifier | modifier le code]

  • 00 h - 5 h : diffusions musicales.
  • 5 h - 8 h : « MATIN 1re », matinale de la station, avec 3 journaux de 10 minutes (à 6 h, 7 h et 8 h), 4 flashs informations de 3 minutes sur l'actualité locale et régionale, 3 éditions de France Info sur l'information nationale et internationale, et des chroniques de société + INFO ROUTE (POINT QUOTIDIEN sur le trafic routier)
  • 9 h - 11 h  : « Coup double », émission de l'animateur et humoriste local Francky Lewis et Delya avec diffusions musicales, de 9 h à 10 h le "coup d'gueule" et de 10 h à 11 h "les petites annonces", Info-Route avec des interviews réalisées par Philippe BERNARD de personnes rencontrées sur le terrain.
  • 11 h - 13 h (arrêt à 12 h 15 le lundi et vendredi) : « 11 - 13 h », comprenant essentiellement des jeux, "Info-Route", une présentation des titres d'actualité à 11 h, un journal à 12 h.
  • 12 h 15 - 13 h 00 le lundi : "Terre de Sports" le magazine des sports de la Rédaction.
  • 12 h 15 - 13 h le vendredi : « C'est-à-dire », émission politique et de société hebdomadaire de Thierry Rigoureau, avec un gros plan sur l’actualité du Pacifique grâce à un correspondant de la région en direct, une revue de presse, un bloc-notes sur l'actualité culturelle, un invité et un débat d'actualité de 20 minutes.
  • 13 h - 14 h : « Solfège », émission musicale sur les tubes des années 1960 à 1990.
  • 14 h-15 h : Radiostory, émission musicale présentée par Pascal RISO (retour en musique sur les dates qui ont marqué l'histoire de la NC et du monde + Invité fil Rouge chaque jour).
  • 15 h - 17 h : "DIRECT 1re" : Émission présentée par JANICE / Info-Route-Recete de cuisine-L'invité express de 4 minutes - L'humeur de ... Le journal de l'Outre-Mer...
  • 17 h - 21 h « Le Fil Radiô » : émission présentée par ALVIN avec des jeux, des chroniques (revue de presse, ], actualité du Pacifique avec la diffusion du Journal de 4 minutes de Radio Australie, le Radio Service (avis de décès ; messages ou communiqués, et PLAY-LIST ADO, l'émission réservée exclusivement aux ados calédoniens (pendant 45 minutes de 18 h 15 à 19 h 00, un auditeur ou une auditrice dialogue en direct avec ALVIN et parle de sa famille, de ses projets, de ses loisirs, bref de tout ce qui le ou la concerne + Propose sa play-list musicale (4 titres de son choix) + Diffusion du Journal Télé à 19 h 30 en direct et en simultané du lundi au dimanche. 5présentation des titres du JT chaque jour à 19 h 00) + 1 jeu télénovela de 19 h 10 à 19 h 20 (jeu par SMS).
  • 21 h - 00 h du lundi au jeudi : diffusions musicales.
  • 21 h - 00 h le vendredi (rediffusion le samedi de 15 h à 18 h) : « Megatop », classement des 40 titres de musique les plus diffusés dans le monde à partir des play-lists de 1 380 radios réparties dans 115 pays.

Le week-end[modifier | modifier le code]

  • 00h - 6h : diffusions musicales.
  • 6h - 9h : « Bon pied, bon œil », matinale, avec 2 journaux (6h et 7h), 3 flashs de 3 minutes sur l'actualité locale et régionale, 2 éditions de France Info sur l'information nationale et internationale, des chroniques (santé, environnement, manifestations culturelles, décoration, actualité de la BD en outre-mer, services de gardes le week-end), un horoscope, un bulletin météo, un agenda des marées et des jeux.
  • 9h - 10h le samedi : Sélection de l'émission "Service Public" d'Isabelle Giordano.
  • 10h-11h : le samedi : TOP 20 PACIFIQUE présenté par Ian Berville(classement opéré à partir des votes des auditeurs sur le site Internet de l'émission).
  • 10h - 13h le dimanche : « Transat », émission de dédicaces musicales ainsi qu'un journal local à 12h.
  • 11h - 13h le samedi : « 11 - 13h », comprenant essentiellement des jeux, Radio Service, de l'humour, une présentation des titres d'actualité à 11h, un journal à 12h, Rediffusion du magazine "C'est--dire" présenté par Thierry Rigoureau.
  • 13h - 14h : « Le Carrefour de l'Odéon », émission musicale diffusant de la musique classique.
  • 14h - 15h : « Boulibaï Vibration », émission musicale diffusant de la musique reggae.
  • 15h - 18h le samedi : Rediffusion du MEGATOP de Pascal RISO
  • 15h - 17h le dimanche : « Country Music Road », émission musicale de country, diffusée pour la station depuis Nashville AVEC Sally Mc Babe
  • 17h-18h : "Rediffusion "TOP 20 PACIFIQUE" présenté par Ian Berville
  • 18h - 20h : « Info Soir week-end», édition d'information avec le journal local et régional de la rédaction + Titres du journal Télé à 19h00 + Direct Journal Télé à 19h30 (du lundi au dimanche).
  • À partir de 20h00 le samedi et le dimanche : Programmation musicale de nuit avec diffusions de promos d'émissions de la grille...

Diffusion[modifier | modifier le code]

Nouvelle-Calédonie 1re est diffusée sur le réseau hertzien analogique en onde moyenne sur les fréquences 666 kHz et 729 kHz et en FM sur six fréquences (89.0 et 90.0 Mhz à Nouméa, 91.0 Mhz à Acoua, Koumac, Thio et Yaté) couvrant l’ensemble de l'archipel de la Nouvelle-Calédonie.

Elle est aussi accessible par satellite sur CanalSat Calédonie et en streaming sur son site internet.

Elle est également audible en France métropolitaine par ADSL sur Freebox TV et le bouquet TV de SFR.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. P. GODARD, Le mémorial Calédonien, Vol. 4 : 1920-1939, éd. d'Art Calédoniennes, 1979, p. 149
  2. P. O'REILLY, « GAVEAU, Charles », Calédoniens : Repère bio-bibliographique de la Nouvelle-Calédonie, éd. Publications de la Société des Océanistes n°3, Paris, 1953, p. 103-104.
  3. « RFO passe la Première »