Émetteur de Mulhouse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Photo prise depuis la Tour du Belvédère à Mulhouse

L'Émetteur de télévision de Mulhouse (aussi dénommé Émetteur du Belvédère), est situé sur les collines du Rebberg à Mulhouse.

Cet émetteur d'une hauteur de 194 m a été rénové en 1997 (à l'identique de l'ancienne tour). Il a pour base un tripode. TDF, propriétaire du site, avait souhaité porter la hauteur de cet émetteur à 220/250 m mais face au mécontentement des riverains, le projet a été abandonné.

Il remplace un émetteur installé au milieu des années 1950 d'une hauteur initiale de 165 m, qui a été portée ensuite à 187 m ; il avait aussi pour base un tripode. L'usage du tripode a été rendu nécessaire, car les émetteurs se trouvent en zone résidentielle urbanisée et ce type de base ne nécessite qu'une faible emprise au sol, contrairement aux mâts haubanés. Le nom de Belvédère, donné à l'origine vers 1955 par la Télévision française d'autrefois, puis TDF, se réfère à une autre tour située à quelques centaines de mètres, rénovée en 2006, qui offre un panorama unique sur le Sud-Alsace.

L'émetteur se situe à une altitude de 345 m. Son potentiel de diffusion est de près d'un million de personnes dans les départements du Haut-Rhin (pilote Colmar), du Bas-Rhin/sud et du Territoire de Belfort (pilote Belfort) + Suisse (Bâle) et Allemagne (Bade). Services : télévision et radio FM.

Télévision[modifier | modifier le code]

Analogique[modifier | modifier le code]

Diffusion analogique avant l'arrêt définitif du

Numéro Chaîne Canal/Polarisation Gamme d'ondes Puissance
1 TF1 27H UHF 780 kW
2 France 2 21H UHF 780 kW
3 France 3 Alsace 24H UHF 780 kW
4 Canal+ 5H VHF 83 kW
5 France 5/Arte 40V UHF 0,3 kW[1]
6 M6 50V UHF 0,3 kW[1]

Source : "Liste des anciens émetteurs de télévision français" (fichier PDF)

Numérique[modifier | modifier le code]

Plan CSA en date du , UHF polarisation horizontale[2],[3] :

Puissance PAR maximale 39 kW. Puissance minimale 3,8 kW, soit -10 dB dans 2 azimuts sensibles différents sur R 1, 3 et 4, mais généralement limitée à -6 dB (12,3 kW) vers le S-O. La hauteur des antennes pour les canaux TNT est de 487 m.

Multiplex, canal Chaînes
R1 - 100kW - C24 H (498 MHz) France 2, France 3 Alsace, France 5, LCP, France Ô, Alsace20
R2 - 100kW - C27 H (522 MHz) D8, France 4, BFM TV, I-Télé, D17, Gulli
R3 - 100kW - C54 H (738 MHz) Canal+, Canal+ Sport, Canal+ Cinéma, Planète+
R4 - 100kW - C37 H (602 MHz) M6, W9, NT1, Paris Première, Arte HD
R5 - ???KW - C53 H (730 MHz) TF1 HD, France 2 HD, M6 HD
R6 - 100kW - C21 H (474 MHz) TF1, Arte, TMC, NRJ 12, LCI
R7 - ???KW - C41 H HD1, L'Equipe 21, RMC Découverte
R8 - ...KW - C50 H 6ter, Numéro 23, Chérie 25

Initialement prévue le , la mise en service du R5 concernant la TNT HD a été retardée au dans l'attente d'une décision du CSA, afin d'inverser les canaux des multiplexes R1 et R5. En effet, avant cette date, le R1 était diffusé sur le canal 53, mais des difficultés de réception dans certaines zones en direction de Bâle (concernant environ 2 500 foyers) ont contraint les autorités à préférer une meilleure diffusion du R1 sur le canal 24. La réception de la HD pour ces foyers du sud de l'Alsace, dont le canal 53 est difficile à réceptionner, est prévue en 2012 avec la mise en service de la HD sur des émetteurs secondaires[4].

D'après le quotidien L'Alsace, les canaux 21, 24, 27, 37 ont été recyclés ou réutilisés, avec les canaux 50 et 53. Les canaux 55, 65 et 66 sont arrêtés début 2010 lors du passage au tout numérique. Le site de Colmar Agglomération (67 000 personnes) utilise depuis les canaux 21, 24, 27, 50, 37, 54, 55 et modifiés 29, 32, 35, 54, 57. Pour mémoire, en analogique, les canaux sont les suivants : 30V et 36V R 5 et 6. Le site de Belfort agglomération se compose de deux sites d'émission locaux : l'émetteur de la Forêt de l'Arsot et l'émetteur des Glacis. Certaines fréquences sont les mêmes que celles de Mulhouse.

Depuis le 5 avril 2016, les multiplexes ont été réorganisés (les R5 et R8 ont disparu) en raison du passage de la TNT française à la norme MPEG-4. La chaîne LCI est passée en clair et France Info est apparue le 1er septembre 2016.

Multiplex Chaînes Canal Puissance (PAR) Diffuseur
R1 France 2, France 3 Haut-Rhin, France 4, France Ô, France Info, Alsace20 24H 100 kW TDF
R2 C8, BFM TV, CNews, CStar, Gulli 27H 100 kW Towercast
R3 Canal+, LCI, Paris Première, Canal+Sport, Canal+Cinéma, Planète+ 54H 100 kW Towercast
R4 France 5, M6, Arte, W9, 6ter 37H 100 kW Towercast
R6 TF1, TMC, NT1, NRJ 12, LCP-Public Sénat 21H 100 kW Towercast
R7 HD1, La chaîne L'Équipe, Numéro 23, RMC Découverte, Chérie 25 50H 100 kW Towercast

Source : Emetteurs TNT dans le Haut-Rhin sur le forum de tvnt.net (consulté le 7 avril 2017).

Radio FM[modifier | modifier le code]

A part Cerise FM (88.2 FM), l'émetteur du Belvédère émet toutes les radios, publiques comme privées, de Mulhouse. Les radios publiques ont une plus large couverture que les radios privées, elles couvrent en plus de la cité mulhousienne, Colmar, Belfort, Montbéliard, une partie de la frontière allemande ainsi qu'une partie suisse dont Bâle.

Fréquence Radio Catégorie Puissance
88.6 France Culture Radio publique 100 kW
91.2 RTL2 Mulhouse C 1 kW
91.6 France Musique Radio publique 100 kW
92.2 Fun Radio D 1 kW
93.1 RMC E 1 kW
94.8 Europe 1 E 1 kW
95.3 Phare FM A 400 W
95.7 France Inter Radio publique 100 kW
98.1 Radio ECN B 1 kW
98.6 Flor FM B 1 kW
99.4 Nostalgie Mulhouse C 1 kW
99.8 Virgin Radio Alsace C 1 kW
100.5 Skyrock D 1 kW
102.1 NRJ Mulhouse C 1 kW
102.6 France Bleu Alsace Radio publique 100 kW
104.6 Radio Dreyeckland B 1 kW
105.5 France Info Radio publique 100 kW
106.7 Top Music B 500 W
107.1 RTL E 1 kW

Source : "Les radios de Mulhouse" sur annuaireradio.fr (consulté le 7 avril 2017).

Téléphonie mobile[modifier | modifier le code]

Opérateur 2G 3G 4G Faisceau
hertzien
SFR  Oui  Oui  Oui  Oui
Free  Non  Oui  Oui  Oui
Bouygues Télécom  Oui  Oui  Oui  Oui
Orange  Oui  Oui  Non  Non

Source : Situation géographique du site sur cartoradio.fr (consulté le 7 avril 2017).

Autres réseaux[modifier | modifier le code]

Source : Situation géographique du site sur cartoradio.fr (consulté le 7 avril 2017).

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]