Émetteur TV de Nordheim-Strasbourg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Vue de l'émetteur

L'émetteur TV de Nordheim-Strasbourg, dit de Strasbourg, est situé à Nordheim, sur la colline du Stephansberg, à 21 km au Nord Ouest de Strasbourg.

Avant la construction de l'émetteur de Nordheim, le premier site de diffusion de la Radiodiffusion-télévision française était situé à la Maison de la Radio, place de Bordeaux dans Strasbourg. Il diffuse alors RTF Télévision en noir et blanc (819 lignes). Ce fut le troisième site en France après Paris et Lille. L'émetteur était destiné à diffuser le programme, qui était acheminé depuis Paris par le réseau hertzien, dans un rayon de 40 km autour de Strasbourg.

  • Appellation : Strasbourg-Nordheim
  • Altitude : 370 m
  • Hauteur pylône : 273 m (avant 130 m)

Historique[modifier | modifier le code]

Les grandes dates :

  • 1963 : début de la construction de l'émetteur de Nordheim.
  • 1965 : mise en service avec un poteau tubulaire de 130 m. Un signal de 50 kW diffuse la première chaîne. Strasbourg arrête d'émettre. Certains programmes de radio de l'ORTF sont diffusés.
  • 1967 : de nouveaux émetteurs sur Nordheim et Mulhouse permettent de diffuser la deuxième chaîne en couleur.
  • 1976 : diffusion en couleur de FR3 et TF1.
  • 1979 : un pylône haubané de plus de 270 m est érigé pour améliorer la diffusion de FR3 en Alsace Bossue.
  • 1985 : diffusion de Canal+ et la radio France Bleu Alsace.
  • 1987 : arrivée de France Info.
  • 1993 : arrivée de l'opérateur Orange.
  • 1996 : construction d'un pylône de 60 m pour accueillir SFR et Bouygues.
  • 2007 : annonce de l'arrivée de la TNT qui sera en fonction en 2010. D'importants investissements sont effectués pour mener à bien l'ingénierie d'installation des paraboles, des antennes, de la tête de réseau, du multiplexage, des émetteurs mais également pour l'énergie et l'infrastucture liés au bâtiment. Les antennes TNT sont installés au sommet du plus haut pylône.

Le pylône de 273 mètres a été construit en 1979. Une tour autoportante se trouve à proximité de ce pylône.

Centre de télédiffusion régionale, situé sur les plissements vosgiens, gérée par Télédiffusion de France, destinée à l'émission des services audio et télévisuels pour le Nord et une partie du Centre-Alsace, principalement le département du Bas-Rhin. Ce site diffuse depuis octobre 2010 les émissions de télévision en numérique (TNT).

Télévision[modifier | modifier le code]

Situation du 30/10/2007 au 2/02/2010[1][modifier | modifier le code]

Diffusion analogique[modifier | modifier le code]

Chaîne Canal Puissance (PAR)
TF1 62H 233 kW
France 2 56H 233 kW
France 3 Alsace 43H 542 kW
Canal+ 10V 20 kW

Les strasbourgeois pouvaient recevoir France 5 (de 03h à 19h), Arte (de 19h à 03h) et M6 grâce à l'émetteur du Port du Rhin (500 W de PAR ; France 5 / Arte : canal 64, M6 : canal 35 ; polarisation verticale).

Diffusion numérique[modifier | modifier le code]

Type point haut. Altitude de rayonnement UHF : 639 m au-dessus du niveau de la mer. Date de mise en service le 30 octobre 2007. les 5 multiplexes étaient organisés comme suit :

Multiplex Canal Puissance
(PAR)
R1 48H 10 kW
R2 47H 10 kW
R3 61H 10 kW
R4 22H 10 kW
R6 51H 10 kW


Situation du 2/02/2010 au 29/09/2010[modifier | modifier le code]

Diffusion analogique[modifier | modifier le code]

  • Fin des émissions de télévision en analogique le en Alsace.

Diffusion numérique[modifier | modifier le code]

Les multiplexes étaient organisés comme suit[2] :

Multiplex Canal Puissance
(PAR)
R1 48H 50 kW
R2 47H 40 kW
R3 43H 45 kW
R4 22H 25 kW
R5 56H 60 kW
R6 51H 45 kW

Émetteurs en réseau iso-fréquence : Wissembourg (Émetteur de l'Eselsberg) + Strasbourg ville.

Situation du 29/09/2010 au 22/10/2013[modifier | modifier le code]

Les multiplexes étaient organisés comme suit :

Multiplex LCN[3] Chaînes Canal Puissance
(PAR)
R1 52 (ou 2)
3
5
13
19
30
France 2 SD
France 3 Alsace
France 5
LCP-Public Sénat
France Ô
Alsace20
48H 50 kW
R2 8
14
15
16
17
18
D8
France 4
BFM TV
I-Télé
D17
Gulli
40H 20 kW
R3 4
42
43
45
Canal+
Canal+Sport
Canal+Cinéma
Planète+
43H 20 kW
R4 56 (ou 6)
7 (ou 57)
9
11
41
M6 SD
Arte HD
W9
NT1
Paris Première
22H 21 kW
R5 1 (ou 51)
2 (ou 52)
6 (ou 56)
TF1 HD
France 2 HD
M6 HD
56H 60 kW
R6 1
57 (ou 7)
10
12
46
48
49
TF1
Arte SD
TMC
NRJ 12
TF6
LCI
Eurosport
25H 21 kW

Situation du 22/10/2013 au 04/04/2016[modifier | modifier le code]

Les multiplexes R2 et R6 sont disponibles sur de nouvelles fréquences, les R7 et R8 réutilisent les anciennes fréquences des R2 et R6. Les multiplexes étaient organisés comme suit à partir du 22 octobre 2013 :

Multiplex LCN[3] Chaînes Canal Puissance
(PAR)
R1 52 (ou 2)
3
5
13
19
30
France 2 SD
France 3 Alsace
France 5
LCP-Public Sénat
France Ô
Alsace20
48H 50 kW
R2 8
14
15
16
17
18
D8
France 4
BFM TV
I-Télé
D17
Gulli
40H 20 kW
R3 4
42
43
45
Canal+
Canal+Sport
Canal+Cinéma
Planète+
43H 20 kW
R4 56 (ou 6)
7 (ou 57)
9
11
41
M6 SD
Arte HD
W9
NT1
Paris Première
22H 21 kW
R5 1 (ou 51)
2 (ou 52)
6 (ou 56)
TF1 HD
France 2 HD
M6 HD
56H 60 kW
R6 1
57 (ou 7)
10
12
46
48
49
TF1
Arte SD
TMC
NRJ 12
TF6
LCI
Eurosport
25H 21 kW
R7 20
21
25
HD1
L'Équipe 21
Chérie 25
51H ?? kW
R8 22
23
24
6ter
Numéro 23
RMC Découverte
47H ?? kW

Situation depuis le 05/04/2016[modifier | modifier le code]

La plupart des chaînes de la TNT française sont passées sous la norme MPEG-4 (Norme Haute définition). Les multiplexes R5 et R8 ainsi que les doublons en SD de TF1, France 2, M6 et Arte ont disparu. La chaîne LCI est passée en clair et la chaîne d'information publique France Info est arrivée le [4].

Les multiplexes étaient organisés comme suit :

Multiplex LCN[3] Chaînes Canal Puissance
(PAR)
Diffuseur
R1 2
3
14
19
27
30
France 2
France 3 Alsace
France 4
France Ô
France Info
Alsace20
48H 50 kW TDF
R2 8
15
16
17
18
C8
BFM TV
CNews
CStar
Gulli
40H 20 kW TDF
R3 4
26
41
42
43
45
Canal+
LCI
Paris Première
Canal+Sport
Canal+Cinéma
Planète+
43H 20 kW TDF
R4 5
6
7
9
22
France 5
M6
Arte
W9
6ter
22H 10 kW OneCast
R6 1
10
11
12
13
TF1
TMC
TFX
NRJ 12
LCP-Public Sénat
25H 20 kW OneCast
R7 20
21
23
24
25
TF1 Séries Films
La chaîne L'Équipe
Numéro 23
RMC Découverte
Chérie 25
51H 20 kW OneCast

Radio FM[5][modifier | modifier le code]

Fréquence Station Puissance
(PAR)
RDS (PS)
87.7 France Culture 50 kW _CULTURE
95.0 France Musique 50 kW MUSIQUE_
97.3 France Inter 50 kW __INTER_
101.4 France Bleu Alsace 50 kW BLEUALSA
104.4 France Info 30 kW __INFO__

De 1930 à aujourd'hui, l'émetteur de Nordheim émit[6] :

  • 1930-1940 : Radio Strasbourg PTT
  • 1945-1949 : RDF Radio Strasbourg
  • 1949-1964 : RTF Radio Strasbourg
  • 1964-1966 : ORTF Radio Alsace
  • 1966-1975 : ORTF Inter Alsace
  • 1975-1982 : FR3 Radio Alsace
  • 1983-2000 : Radio France Alsace
  • 2000-... : France Bleu Alsace

Téléphonie mobile et autres transmissions[7][modifier | modifier le code]

Opérateur 2G 3G 4G FH
Orange  Oui  Oui  Non  Non
SFR  Oui  Oui  Oui  Oui
Bouygues Télécom  Oui  Oui  Oui  Oui
Free  Non  Oui  Oui  Oui

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. "Liste des anciens émetteurs de télévision" (fichier PDF)
  2. csa.fr - Gabarits de rayonnement de l'émetteur de Strasbourg Nordheim au 23/04/2009
  3. a, b et c LCN = Logical Channel Number.
  4. Emetteurs TNT dans le Bas-Rhin sur le forum de tvnt.net (consulté le 10 avril 2017)
  5. Les radios de Nordheim sur annuaireradio.fr (consulté le 10 avril 2017)
  6. 100 ans de radio en Alsace (Site 100 ans de Radio
  7. Situation géographique du site sur cartoradio.fr (consulté le 10 avril 2017)

Lien externe[modifier | modifier le code]