Nelly Benedetti

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une actrice image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant une actrice française.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les conventions filmographiques.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Benedetti.
Nelly Benedetti
Nom de naissance Nelly-Andrée-Renée Guillot[1]
Naissance
Paris
Nationalité française
Décès (à 89 ans)
Paris
Profession actrice
Films notables La Peau douce

Nelly Benedetti est une actrice française née le à Paris, où elle est morte le .

Ayant participé à de nombreux doublages, elle est surtout connue pour son rôle dans La Peau douce (1964) de François Truffaut.

Biographie[modifier | modifier le code]

Vie privée[modifier | modifier le code]

Nelly Benedetti épouse le 28 mai 1949 le réalisateur Gérard Herzog. Le couple a deux enfants, Frédéric et Carine, avant de divorcer en 1961, Gérard Herzog se remariant alors avec la chanteuse Marie-Josée Neuville.

Le 31 décembre 1963, elle épouse le comédien Dominique Paturel, de neuf ans son cadet, qu'elle a introduit dans le milieu du doublage en 1954[2].

Théâtre[modifier | modifier le code]

Source : Les Archives du spectacle

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

  • 1981 : Cinéma 16, épisode Une fugue à Venise : Narration
  • 1982 : Commissaire Moulin, épisode Une promenade en forêt : Sylvie Callot

Doublage[modifier | modifier le code]

Note : Les dates inscrites en italique correspondent aux sorties initiales des films dont Nelly Benedetti a assuré le redoublage ou le doublage tardif.

Films[modifier | modifier le code]

Animation[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  1. Les Gens du cinéma.
  2. François Justamand, « Dominique Paturel, comédien », La Gazette du doublage, 19 juillet 2012.
  3. Le film ne fut doublé qu'à l'été 1950 à cause de la Seconde Guerre mondiale. Après une sortie décevante en VO sous-titrée au cinéma le Berlitz le 20 mai, le doublage fut réalisé à l'automne pour une programmation triomphale au Grand Rex à partir du 29 décembre. Source : Archives-programmes du Rex 1950.