Jessica Walter

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Jessica Walter
Description de cette image, également commentée ci-après
Jessica Walter en 2019.
Naissance
New York, État de New York, (États-Unis)
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Décès (à 80 ans)
New York, État de New York, (États-Unis)
Profession Actrice
Films notables Un frisson dans la nuit
Séries notables Love of Life
Saving Grace

Jessica Walter, née le à New York (New York) et morte le dans la même ville, est une actrice américaine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle a obtenu son premier rôle au début des années 1960, dans le feuilleton télévisé Love of Life.

Elle est principalement connue pour son rôle d'Evelyn Draper dans le film Un frisson dans la nuit (1971), dans lequel elle jouait une femme psychotique et attirante espionnant un disc-jockey (interprété par Clint Eastwood). Sa filmographie inclut des titres tels que Lilith, Grand Prix, Le Groupe (The Group), Bye Bye Braverman, ainsi que Number One.

Tous ces films ont été tournés avant 1975 ; depuis, Jessica Walter a poursuivi une carrière davantage axée sur des rôles dans des séries télévisées et téléfilms. Elle a ainsi obtenu un Emmy Award pour son rôle dans la mini-série télévisée Amy Prentiss[1].

Plus récemment, son rôle le plus marquant est celui de Lucille Bluth dans la série télévisée de FOX, Arrested Development[2].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Elle était mariée à l'acteur Ron Leibman.

Mort[modifier | modifier le code]

Elle meurt d'une crise cardiaque le , à l'âge de 80 ans[2],[3].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Jessica Walter - Awards », sur imdb (consulté le 25 septembre 2016)
  2. a et b « Mort de Jessica Walter, grand-mère de la série «Arrested Development» », sur Le Figaro, (consulté le 26 mars 2021)
  3. (en) « Jessica Walter, 'Arrested Development' and 'Archer' Actress, Dies at 80 », sur The Hollywood Reporter, (consulté le 25 mars 2021)

Liens externes[modifier | modifier le code]