Musique péruvienne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les instruments de musique les plus anciens découverts au Pérou ont été trouvés dans la cité de Caral, des instruments à vent faits avec des os de pélicans. Les Andes sont une barrière naturelle qui a permis le développement de danses régionales, dans certaines régions elles sont si nombreuses que chaque village à la sienne, c'est le cas de Cuzco ou Puno. Le folklore a aussi intégré les traditions des immigrants espagnols mais également et particulièrement celles des africains. Le fruit du mélange entre l'Occident et les Andes donne 1300 genres musicaux.

La côte péruvienne[modifier | modifier le code]

La musique de la côte, elle, peut être divisée en 1000 sous-catégories, qui s'influencent et s'entremêlent :

  • La musique d'origine africaine,
  • La musique d'origine coloniale.

La danse nationale est la Marinera, son ancêtre la Zamacueca, la valse péruvienne, dérivée de la valse européenne et le Lando font également partie des danses de la côte.

Il existe aussi un instrument originaire du Pérou comme le cajón, que l'on peut traduire par la caisse, utilisé par les Afro-Péruviens. Il se présente comme une boîte rectangulaire creuse avec un orifice circulaire sur une de ses faces. Le joueur de cajón s'assied dessus et commence à le frapper de façon à obtenir une percussion rapide et rythmée. Il fut introduit dans le flamenco par Paco de Lucía, qui lui-même l'avait reçu de Caitro Soto, musicien de Chabuca Granda.

La montagne péruvienne[modifier | modifier le code]

Le principal genre musical de la montagne est le Huayno, mais on y trouve également :

Il faut faire remarquer le travail d'extrême finesse de la plupart des costumes folkloriques de cette zone, prouvant la maîtrise de l'art textile dans certaines régions.

Amazonie péruvienne[modifier | modifier le code]

Les danses de l'Amazonie sont les suivantes :

  • Le Bombobaile.
  • La Pandilla.
  • Le Sitaracuy.
  • Le Changanacuy.
  • Creole de l'Amazonie péruvienne: La Contamanina, Santa Clotilde, Amanecer Loretano, Guapo Marino, etc.
  • Cumbia de l'Amazonie péruvienne: Juaneco y su Combo - Mujer hilandera, Vacilando con Ayahuasca, Ya se ha muerto mi abuelo, etc.

Musique actuelle[modifier | modifier le code]

Il y a la cumbia péruvienne apparue à la fin des années 1960 (Los destellos, los Mirlos), qui donna lieu à la création de la chicha, le rock péruvien (Los saicos, Mar de Copas, Fragil, Miki Gonzalez), mais également du hip-hop (Pedro Mo), de la salsa et du reggaeton.

Dans les artistes les plus populaires actuellement, il y a le groupe de cumbia/chicha Grupo 5, et le chanteur de rock Pedro Suárez-Vértiz.

Liens externes[modifier | modifier le code]