Susana Baca

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Susana Baca
Image dans Infobox.
Susana Baca à Santa Cruz en 2010
Fonction
Ministre de la Culture
-
Juan Ossio (en)
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (77 ans)
ChorrillosVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Susana Esther Baca de la ColinaVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Religion
Instrument
Label
Luaka Bop (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Distinction
Latin Grammy Award for Best Folk Album (en) ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Susana Esther Baca de la Colina, née le à Lima au Pérou, est une chanteuse et compositrice péruvienne. Icône de la musique afro péruvienne, elle chante l'histoire méconnue des Africains amenés comme esclaves au Pérou[1]. Elle a également été ministre de la Culture de son pays.

Biographie[modifier | modifier le code]

Née dans le district de Chorrillos à Lima, Susana Baca est la cousine des musiciens Caitro Soto et Ronaldo Campos.

Avec son mari, le musicologue bolivien Ricardo Pereyra, elle collecte les musiques et les chants afro-péruviens et fonde l’Institut Negrocontinuo en 1992.

En 2002, elle remporte le Latin Grammy Award pour son album Lamento Negro.

En 2010, elle collabore dans la chanson Latinoamérica de Calle 13, qui reprend de nombreux thèmes culturels latinoaméricains. Cette chanson obtient deux Latin Grammy Awards l'année suivante.

De juillet à , elle sera brièvement nommée ministre de la Culture du Pérou. Elle déclare à cette occasion : « Je crois que je suis la première ministre noire de l’histoire du Pérou[2]. »

En , elle est élue présidente de la commission pour la Culture de l’Organisation des États américains pour la période 2011-2013.

Discographie[modifier | modifier le code]

  • Color de Rosa Poesía y Canto Negro (1987)
  • Vestida de Vida, Canto Negro de las Américas! (1991)
  • Fuego y Agua (1992)
  • Susana Baca (1997)
  • Eco de Sombras (2000)
  • Lamento Negro (2001)
  • Espíritu Vivo (2002)
  • Lo Mejor de Susana Baca (2004)
  • Travesías (2006)
  • Seis Poemas (2009)
  • Afrodiaspora 2011 (2011)

Références[modifier | modifier le code]

  1. Last Night in Orient- LNO ©, « Susana Baca », sur Last Night in Orient (consulté le 22 mai 2021)
  2. Le Monde du 18 août 2011.

Liens externes[modifier | modifier le code]