Caitro Soto

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Caitro Soto, de son vrai nom Pedro Carlos Soto de la Colina, né le , San Luis (province de Cañete), au Pérou et mort le , Lima, (Pérou), est un musicien et compositeur afro-péruvien[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

exemple acoustique

Il est connu pour sa version de la chanson folklorique péruvienne Toro Mata. C'est en 1957, qu'il rencontre la célèbre chanteuse, guitariste, auteure et compositrice afro-péruvienne Chabuca Granda ; cette rencontre a représenté un tournant dans sa carrière, car c'est en l'accompagnant qu'il a connu une renommée internationale. C'est aussi avec son aide que fut créée l'association culturelle Perú Negro[2], l'une des organisations les plus importantes dédiées à la préservation de la musique, de la danse et de la culture afro-péruviennes, située à Lima.

Dans les années 1970, Paco de Lucia apporta le cajón péruvien dans le flamenco après avoir rencontré Caitro Soto[3].

Soto est apparu dans The Motorcycle Diaries comme "Papá Carlito", un résident de la colonie de lépreux à San Pablo, au Pérou. Il y a un livre de Caitro Soto écrit en espagnol avec un disque compact qui l'accompagne, intitulé De cajón : el duende en la música afroperuana, publié par l'éditeur el Comercio à Lima, au Pérou, en 1995[4].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Heidi Feldman, Black Rhythms of Peru: Reviving African Musical Heritage in the Black Pacific, Wesleyan University Press, (ISBN 9780819568151, lire en ligne)
  2. « caitro », sur www.3i.com.pe (consulté le 18 octobre 2017)
  3. « CAJON FRED HISTORIQUE », sur www.cajonfred.com (consulté le 22 septembre 2017)
  4. (en) « De cajón : el duende en la música afroperuana in SearchWorks catalog », sur searchworks.stanford.edu (consulté le 6 octobre 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]