Newars

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un groupe ethnique image illustrant le Népal
Cet article est une ébauche concernant un groupe ethnique et le Népal.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Fillettes newar lors d'une cérémonie de mariage Bel[1]

Les Newars (Nepal Bhasa:नेवाः Newa or Newah, Nepal Bhasa ancien : नेवार Newar, नेवाल Newal) sont les premiers habitants de la vallée de Katmandou au Népal. Ils parlent le néwar, également appelé nepālbhāsha, une langue tonale asiatique du groupe tibéto-birman.

Les Newars sont environ 1,2 million d'habitants. Ils sont majoritairement agriculteurs, commerçants et artisans; depuis ces dernières décennies l'industrie prend son essor.

Religion[modifier | modifier le code]

D'après le recensement de 2001, 84,13 % des Newars sont hindous et 15,31 % sont bouddhistes. Il existait une petite communauté musulmane à la fin du XIVe siècle, après que le shah du Bengale Chamssoudine ait fait détruire plusieurs sites dans la vallée de Katmandou, et que la dynastie Malla les a laissé continuer leur culte.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) David N. Gellner, Monk, householder, and Tantric priest : Newar buddhism and its hierarchy of ritual, Cambridge University Press, 1992, 428 p. (ISBN 0-521-38399-4)
  • (en) Niels Gutschow, Architecture of the Newars: a history of building typologies and details in Nepal, Serindia Publications, Chicago, 2011, 3 vol. 1 042 p. (ISBN 978-1-932476-54-5)
  • (en) Mrigendra Lal Singh, Newa : who, where, how many & when?, Nepa Rastriya Party, Kathmandu, 2010, 143 p. (ISBN 978-993-728188-1)
  • Gérard Toffin, Société et religion chez les Néwar du Népal, Éd. du Centre national de la recherche scientifique, Paris, 1984, 668 p. (ISBN 2-222-03468-X) (texte remanié d'une thèse)
  • Gérard Toffin, Les Tambours de Katmandou, Paris, Payot, coll. "Petite Bibliothèque Payot", 2016.

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • Un jour à Panaoti, film de Daniel Cavillon, CNRS images, Meudon, 2012, 23 min

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]