Michèle André (femme politique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Michèle André
Michèle André
Image illustrative de l'article Michèle André (femme politique)
Fonctions
Sénatrice du Puy-de-Dôme
En fonction depuis le
(15 ans 8 mois et 2 jours)
Élection 23 septembre 2001
Réélection 25 septembre 2011
Groupe politique SOC
Présidente de la commission des
Finances du Sénat
En fonction depuis le
(2 ans 7 mois et 18 jours)
Élection 23 septembre 2014
Prédécesseur Philippe Marini
Secrétaire d'État
chargée des Droits des femmes et de l'égalité des chances entre les hommes et les femmes

(2 ans 10 mois et 22 jours)
Président François Mitterrand
Premier ministre Michel Rocard
Gouvernement Rocard II
Prédécesseur Georgina Dufoix
Successeur Véronique Neiertz
Conseillère générale du Puy-de-Dôme
élue dans le Canton de Clermont-Ferrand-Nord-Ouest

(17 ans et 11 jours)
Prédécesseur Michel Cornil

(3 ans 2 mois et 28 jours)
Prédécesseur Serge Godard
Successeur Michel Cornil
Biographie
Date de naissance (70 ans)
Lieu de naissance Saint-Jacques-d'Ambur
(Puy-de-Dôme)
Nationalité Française
Parti politique Parti socialiste
Profession Directrice d'établissement médico-social

Michèle André, née le à Saint-Jacques-d'Ambur (Puy-de-Dôme), est une femme politique française, membre du Parti socialiste. Directrice d'établissement médico-social public[1], elle est sénatrice du Puy-de-Dôme et présidente de la commission des Finances du Sénat.

Fonctions[modifier | modifier le code]

Fonctions politiques actuelles[modifier | modifier le code]

Elle est sénatrice socialiste du Puy-de-Dôme depuis le . Elle siège à la commission des finances, et est membre de l'Assemblée parlementaire de la francophonie. Elle est également présidente du groupe interparlementaire d'amitié France-Croatie et de la délégation sénatoriale aux droits des femmes et à l'égalité des chances entre les hommes et les femmes.

Autres fonctions[modifier | modifier le code]

Fonctions politiques antérieures[modifier | modifier le code]

Michèle André a été secrétaire d'État, chargée des droits des femmes et de l'égalité des chances entre les hommes et les femmes, dans le gouvernement Michel Rocard (2) du 23 juin 1988 au 15 mai 1991.

Elle a été vice-présidente du Sénat jusqu'au 7 octobre 2008, date de renouvellement du Bureau du Sénat. À ce titre, elle était membre de la « commission des lois constitutionnelles, de la législation, du suffrage universel, du règlement et d'administration générale ».

Elle a été conseillère régionale d'Auvergne, vice-présidente du conseil général du Puy-de-Dôme et adjointe au maire de Clermont-Ferrand, ainsi que membre de l'Office parlementaire d'évaluation de la législation et du Conseil national de la montagne.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Durant une trentaine d'années, elle a dirigé l'Institut départemental de jeunes sourds des Gravouses à Clermont-Ferrand, au sein duquel elle a mené une politique d'intégration en milieu scolaire ordinaire.
  2. Source : Geneviève Colonna d'Istria, "Les repaires des francs-maçons", Le Point, 01/03/2012

Article connexe[modifier | modifier le code]