Théo Braun

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Braun et Theo.
Ne doit pas être confondu avec Théodore Braun.
Théo Braun
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 73 ans)
Nationalité
Activité

Théo Braun, né le à Rombas en Moselle et décédé le , est un syndicaliste, banquier et homme politique français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Membre dirigeant de la CFTC, il rejoint la CFDT à la création de cette dernière en 1964.

Le 21 octobre 1961 est créée à son initiative l'Association Bas-Rhinoise d'Aide aux Personnes Âgées (Abrapa), association à but non lucratif dont l'objectif est de venir en aide aux personnes âgées du Bas-Rhin et de faciliter leur maintien à domicile dans les meilleurs conditions. Théo Braun est le président de l'association de sa fondation jusqu'à son décès en 1994.

Il est conseiller municipal de Strasbourg, conseiller général du Bas-Rhin (1958-76) et dirigeant du Crédit mutuel d'Alsace (1967-1985). Il est nommé président d’une commission nationale d'études sur les problèmes des personnes âgées dépendantes, commission créée par Adrien Zeller, alors secrétaire d’État chargé de la Sécurité sociale du gouvernement Chirac.

En 1988, il succède à Edgar Faure à la présidence de l'Institut international des droits de l'homme, jusqu'en 1990. Il est ministre délégué chargé des Personnes âgées du au dans le second gouvernement Rocard.

Source[modifier | modifier le code]

« La mort de Théo Braun, ouvrier, syndicaliste, banquier et ministre », article dans Le Monde du .

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Bruno Duriez, Étienne Fouilloux, Denis Pelletier et al., Les catholiques dans la République 1905-2005, Paris, Les éds. de l'atelier / Les éds. ouvrières, (ISBN 2-708-23820-5), « Théo Braun (1920-1994) », p. 287-288
  • Frank Georgi, L'invention de la CFDT 1957-1970 : syndicalisme, catholicisme et politique dans la France de l'expansion, Paris, Les Editions de l'Atelier CNRS editions, , 651 p. (ISBN 2-271-05310-2) (texte remanié d'une thèse d'Histoire)
  • Jean-Pierre Kintz, « Théo Braun », in Nouveau dictionnaire de biographie alsacienne, vol. 5, p. 344