Masahiro Chōno

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Masahiro Chono)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Masahiro.
Masahiro Chōno
Bonzaikid.jpg
Masahiro Chōno en 1992.
Données générales
Nom de naissance
Masahiro Chōno
Nom de ring
Mister Black Jack
Nationalité
Naissance
Lieu de résidence
Taille
6 1 (1,85 m)[1]
Poids
238 lb (108 kg)[1]
Catcheur retraité
Fédération
Entraîneur
Carrière pro.
Annoncé de

Masahiro Chōno (蝶野正洋, Chōno Masahiro?) (né le à Seattle) est un catcheur (lutteur professionnel) américain-japonais. Il est essentiellement connu pour son travail à la New Japan Pro Wrestling.

Il s'entraîne au dojo de la New Japan Pro Wrestling auprès d'Antonio Inoki et Lou Thesz notamment. Il est le dernier adversaire de Thesz le 26 décembre 1990. Il remporte le championnat par équipes International Wrestling Grand Prix (IWGP) à sept reprises (deux fois avec Keiji Mutō et cinq fois avec Hiroyoshi Tenzan). Il détient aussi une fois le championnat poids lourd IWGP ainsi que le championnat du monde poids lourd de la National Wrestling Alliance.

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Chōno grandit au Japon et fait partie du club de football à l'école[3].

Carrière de catcheur[modifier | modifier le code]

Chōno entre au dojo de la New Japan Pro Wrestling au début des années 1980[4]. Il s'entraîne auprès de Kotetsu Yamamoto, Antonio Inoki et Lou Thesz et a Keiji Mutō, Shinya Hashimoto et Keichii Yamada comme partenaire d'entraînement[2],[4]. Il perd son premier combat le 5 octobre 1984 face à Mutō[5].

Il commence à être mis en avant en 1987 en remportant la Young Lions Cup en battant Shinya Hashimoto en finale le 20 mars[6].

Il part aux États-Unis lutter à la World Wrestling Alliance (WWA), une fédération du Missouri, en 1988. Il y remporte le championnat Télévision de la Central States le 1er janvier en battant Mike George[7]. Il garde ce titre jusqu'à la fermeture de cette fédération courant 1988[8]. Il est ensuite champion du monde poids lourd de la WWA après sa victoire face à George le 26 février ; ce dernier récupère ce titre le 17 mars[9].

Une fois de retour au Japon, il participe le 24 avril 1989 au tournoi pour désigner le nouveau champion poids lourd International Wrestling Grand Prix (IWGP) où il se fait éliminer dés le premier tour par Big Van Vader[10]. Il retourne ensuite aux États-Unis cette fois ci au Tennessee à la Continental Wrestling Federation et y gagne le championnat par équipe avec Mike Davis le 5 mai après leur victoire face à Johnny et Davey Rich[11]. Ils perdent ce titre le 24 mai après leur défaite face à Jimmy Golden et Mongolian Stomper[12].

Le 10 février 1990, il catchait dans un maint-event de NJPW à Tokyo Dome, faisant équipe avec Shinya Hashimoto contre Antonio Inoki et Seiji Sakaguchi. En avril, il gagne le IWGP World Tag Team Championship avec Mutoh et le 26 décembre, il défait son mentor, catchant avec le légendaire Lou Thesz, quand Thesz catchait pour la dernière fois avant sa retraite. L'année suivante, Chono participait à son premier tournoi G1 Climax et bat Mutoh en 30 minutes en final. Il gagne une nouvelle fois le tournoi en 1992, gagnant le NWA World Heavyweight Championship en processus.

Mais en 1992, il se blessa gravement au cou lors d'un match contre Austin.

Il était face pendant son règne de la NWA, mais il devient heel. Il faisait équipe avec Hiroyoshi Tenzan et leur équipe fut nommée Team Wolf et c'était le centre de formation du clan nWo Japon à la NJPW quand la nWo était très populaire à la WCW, et leur clan successeur s'appelait Team 2000.

Il retourne au Japon, Chono rejoignait la NJPW. Il gagnait 6 fois le IWGP Tag Team Championship et en 1998, Chono devenait IWGP Champion. En 2002, il gagne son 4e tournoi G-1 Climax. Il a aussi été booker à la NJPW pendant ce temps. En 2003, Chono se joint temporairement à la Pro Wrestling NOAH pour une poignée de matchs. Dans un combat mémorable, Chono fut battu par une autre légende japonaise, Global Honored Champion Kenta Kobashi le 2 mai de cette année. Début 2004, Chono devenait le leader du clan Black New Japan, qui était le clan heel le plus dominant à la NJPW avant que le clan soit dissous par Riki Chōshū. Alors, Chono dirigeait le clan Anti-Chōshū Army avec ses partenaires Hiroyoshi Tenzan et Black Strong Machine. Chono gagna le tournoi G-1 Climax 2005 et détient le record de victoires dans le tournoi avec 5 tournois gagnés. Son succès à G61, lui donna le nom de Mr.August. Le 30 octobre 2005, Masahiro Chono et Tenzan défont Shinsuke Nakamura et Hiroshi Tanahashi pour remporter leur 4e IWGP Tag Team Championship. L'équipe changea de nom en ChoTen. Mais vers fin 2006, Chono et son coéquipier ne s'entendaient pas bien, alors ils refusaient de défendre leur titre. Masahiro Chono forma un clan avec Shinsuke Nakamura en 2006, le Chono & Nakamura-gun et entre en rivalité avec le nouveau clan de Tenzan.

Chono continue à catcher en 2007, mais il commença à travailler en tant que promoteur, avec la New Japan Pro Wrestling en le permettant de planifier les matchs. Après le tournoi G-1 2007, il paraît que Chono pourrait se détacher de son clan. Il fait également des apparitions à la télévision, notamment dans l'émission Downtown no Gaki no Tsukai ya Arahende!!, où il doit généralement « donner une leçon » au comique Hōsei Yamasaki.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

  • Prises de finition
    • STF
    • Cross leg STF
    • STS
    • FTS (STS inversé)

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • Atlantic Grand Prix Wrestling
    • 1 fois AGPW North American Tag Team Champion (avec Bob Brown)
  • Central States Wrestling
    • 1 fois NWA Central States Television Champion
  • Continental Wrestling Federation
    • 1 fois CWF Tag Team Champions (avec Mike Davis)
  • Hawai'i Championship Wrestling
    • 1 fois HCW Kamehameha Heritage Champion
  • Autres titres
    • 1 fois WWA Heavyweight Champion

Récompenses des magazines[modifier | modifier le code]

Classement PWI 500 de Masahiro Chōno[13]
Année 1991 1992 1993 1994 1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012
Rang 173 en diminution 209 en augmentation 85 en augmentation 80 en diminution 95 en augmentation 59 en augmentation 28 en diminution 46 en diminution 54 en diminution 56 en diminution 63 en augmentation 60 en augmentation 46 en diminution 103 en augmentation 57 en diminution 66 Non classé 155 Non classé 257 en augmentation 209 en diminution 270

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Profil de Masahiro Chono », sur Online World of Wrestling (consulté le 29 septembre 2016).
  2. a b c et d (en) « Profil de Masahiro Chono », sur Cagematch (consulté le 29 septembre 2016).
  3. (en) « Masahiro Chono » [archive], sur www.puroresucentral.com (consulté le 7 mai 2018)
  4. a et b (en) J.K. McMillen, « Shifting The Spotlight: Masahiro Chono » [archive], sur Cageside Seats, (consulté le 29 septembre 2016).
  5. (en) « NJPW Toukon Series 1984 - Tag 1 », sur Cagematch (consulté le 29 septembre 2016).
  6. (en) « Matches Young Lion Cup 1987 », sur www.cagematch.net (consulté le 7 mai 2018)
  7. (en) Brian Hoops, « Daily pro wrestling history (01/01): Bob Geigel wins Central States title » [archive], sur www.f4wonline.com, (consulté le 7 mai 2018)
  8. (en) « NWA Central States Television Title », sur Wrestling-Titles.com (consulté le 7 mai 2018)
  9. (en) « WWA World Heavyweight Title (Kansas City) », sur Wrestling-Titles.com (consulté le 7 mai 2018)
  10. (en) Arnold Furious, « Furious Flashbacks: New Japan Battle Satellite in Tokyo Dome », sur 411mania, (consulté le 8 mai 2018).
  11. (en) Brian Hoops, « DAILY PRO WRESTLING HISTORY (05/05): HACKENSCHMIDT WINS WORLD TITLE; VON ERICH PARADE OF CHAMPIONS » [archive], sur www.f4wonline.com, (consulté le 8 mai 2018)
  12. (en) « CWF Tag Team Title (Alabama / E. Tennessee) », sur Wrestling-Titles.com (consulté le 8 mai 2018)
  13. (en) « PWI Ratings for Masahiro Chono », sur Internet Wrestling Data Base (consulté le 29 septembre 2016).

Liens externes[modifier | modifier le code]