Manteca (composition)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Manteca.
Manteca

Chanson
Sortie Concert du big band jazz de Dizzy Gillespie au Carnegie Hall de Manhattan à New York du 29 septembre 1947
Enregistré 22 décembre 1947
Genre Big band Jazz afro-cubain
Auteur Dizzy Gillespie et Chano Pozo
Label RCA Records (1947)

Manteca (marijuana, en argot afro-cubain) est un standard de jazz composé en 1947 par Dizzy Gillespie et Chano Pozo, et arrangé par Gil Fuller. Ce grand succès fondateur du jazz afro-cubain[1] est considéré comme une révolution musicale de l'époque, et un des plus importants succès de Dizzy Gillespie[2].

Historique[modifier | modifier le code]

Dizzy Gillespie et son big band vers 1946-1948
Ouverture de Manteca

Alors qu'ils jouent ensemble de la trompette vers 1939 dans le big band jazz de Cab Calloway, Mario Bauzá de La Havane à Cuba (considéré comme un des pères du latin jazz des années 1940, fusion de bebop et de musique cubaine) initie son partenaire Dizzy Gillespie (considéré comme un des fondateurs de bebop) à la musique cubaine.

En pleine ère américaine du swing et des big bands, Gillespie fonde son premier big band jazz sextet en 1946, avec entre autres Thelonious Monk, John Coltrane, et Milt Jackson... Mario Bauzá lui présente alors en 1947 le célèbre percussionniste cubain de La Havane Chano Pozo (considéré par la critique comme « batteur frénétique ») pour travailler des arrangements de style cubain de son jazz band[3].

Alors que le groupe est en tournée en Californie, Pozo présente à Gillespie les bases de cette composition, mélange inspiré de jazz, bebop, swing, guajeo cubain, mambo, salsa, merengue, et cha-cha-cha... Manteca est présenté avec succès au public lors du concert du grand orchestre big band jazz de Dizzy Gillespie au Carnegie Hall de Manhattan à New York du 29 septembre 1947, puis enregistré entre le 22 décembre 1947 et le début de 1948 chez RCA Records[4], puis inclue dans leur tournée au printemps 1948 (Pozo est abattu deux mois plus tard par balle dans un bar de Harlem lors d'une affaire de trafic de marijuana)[5].

Manteca est un standard de jazz, et un des plus importants succès de Dizzy Gillespie, fondateur du Jazz afro-cubain, considéré comme une révolution musicale de l'époque, et repris depuis par de nombreuses stars de l'histoire du jazz, dont Ella Fitzgerald et Quincy Jones...

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]