Changüí

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Le changüí est un genre musical né vers 1860 dans la partie orientale de Cuba, musique des cumbanchas (fêtes paysannes) dans les montagnes, aux origines bantoues. [réf. souhaitée]
Ses instruments : le tres, la marimbula, les maracas, le güiro (ou guayo, rape à légumes en métal, frottée avec une baguette) et le bongo.
Il est l'ancêtre du son.

Selon Fernando Ortiz, la lexie provient du mot congo quissangüi qui signigie danse « accompagnée de chant ». Il précise toutefois que changüí signifie « déception » ou « trahison » en gitan et « farce » ou « blague » dans l'espagnol courant. À Cuba, le mot changüí désigne aussi la marimbula.

À Manzanillo ce rythme est appelé bunga.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :