Swing (label)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Disques Swing était un label français de disques créé en 1937 à l'initiative de Charles Delaunay qui en avait dessiné le logo. Cette marque a été distribuée par Pathé-Marconi jusqu'en 1950. En 1951, Delaunay reprend le label qu'il confie alors à Vogue[1].

Historique[modifier | modifier le code]

Le premier disque de ce label a été réalisé à Paris sous la direction de Coleman Hawkins avec Django Reinhardt, Benny Carter, André Ekyan , Stéphane Grappelli, Eugène d'Hellemmes, Tommy Benford, il est paru le [2].

Charles Delaunay et Hugues Panassié étaient les directeurs artistiques de la marque.

Pendant l'occupation, Swing a publié beaucoup de disques de musiciens français jouant des standards américains rebaptisés en français pour éviter la censure. Alix Combelle a ainsi intitulé Reflets le morceau original Sweet Sue[2].

Après la guerre, la marque peut de nouveau publier des artistes américains. À partir de 1951, Charles Delaunay ayant rompu avec Hugues Panassié, il confie la marque aux disques Vogue dont il est l'un des fondateurs avec Léon Cabat[2]..

En 1982, un producteur américain acquiert les droits d'utilisation de la marque dont le catalogue passera en 1992 sous le contrôle de BMG, puis de Sony-BMG lesquels se contenteront de rééditer les titres déjà enregistrés[1]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]