Gamme blues

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

La gamme blues, ou gamme du blues, est un type de gamme particulièrement utilisé pour jouer le blues. Plusieurs gammes différentes portent ce nom, et la plupart intègrent des blue notes dans leur structure[1]. Les gammes basées sur les pentatoniques sont les plus fréquemment utilisées[2].

Bien qu'il soit possible de l'utiliser sur n'importe quel accord, la gamme blues est généralement utilisée sur les accords de dominante (V7) et les accords mineurs 7[3]. -

Gammes majeures[modifier | modifier le code]

Une première gamme est basée sur une gamme diatonique majeure, avec l'ajout de deux blue notes, la tierce mineure et la septième mineure[1]. Cette gamme est signalée dans les premiers ouvrages d'analyse du jazz, comme Jazz: Hot and Hybrid, de Wintrop Sargeant (1938)[1].

 {
\override Score.TimeSignature #'stencil = ##f
\relative c' {
  \clef treble \time 9/4
  c4 d es( e) f g a bes( b) c2

} }

Il est également possible de se baser sur la gamme pentatonique majeure :


 \relative c'  {\override Score.BarLine.stencil = ##f \override Score.TimeSignature.stencil = ##f c1 d e g a c}

À partir de cette gamme, il est possible d'ajouter des blue notes, comme la tierce mineure (le mibémol en do) et la septième mineure (le sibémol en do)[2].

Gammes mineures[modifier | modifier le code]

La gamme pentatonique mineure utilise les deux blue notes utilisées dans les gammes majeures (tierce mineure et septième mineure)[1]. Plusieurs standards sont basés sur cette gamme : Bag's Groove de Milt Jackson ou Sonny Moon for Two de Sonny Rollins[1].

 {
\override Score.TimeSignature #'stencil = ##f
\relative c' {
  \clef treble \time 9/4
  c4 d es f g bes c2

} }

En ajoutant à la gamme pentatonique mineure une autre blue note, la quinte diminuée, entre le degré IV et le degré V[4], on obtient une gamme très utilisée dans l'improvisation[1], sur des accords majeurs, mineurs ou septième[5].

<<
\new staff \relative c' {\override Score.BarLine.stencil = ##f \override Score.TimeSignature.stencil = ##f c1 ees f fis g bes c}
\new Lyrics \lyricmode { "1" "b3" "4" "#4" "5"
 "b7" "8"}
>>

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e et f Philippe Baudoin, « Gamme (du) blues », dans Philippe Carles, André Clergeat, Jean-Louis Comolli (dir.), Dictionnaire du jazz, Paris, Robert Laffont, coll. « Bouquins », , 1 390 p. (ISBN 2-221-07822-5), p. 428.
  2. a et b (en) Tom Morello, « What Is the Blues Scale? Learn How to Play Major and Minor Blues Scales », sur masterclass.com, (consulté le ).
  3. Levine, Mark, 1938-, The jazz theory book, Sher Music, (ISBN 1883217040, OCLC 34280067, lire en ligne), p. 230-231.
  4. Jacques Siron, Bases des mots aux sons, Paris, Outre mesure, dl 2009, cop. 2001, 207 p. (ISBN 9782907891233, OCLC 862804535, lire en ligne), p. 41.
  5. (en) Dirk Laukens, « Blues Scales », sur jazzguitar.be (consulté le ).