Songo (musique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Songo.

Le songo est un dérivé du son montuno développé dans les années 1970 au sein de Los Van Van, groupe de musique cubaine dirigé par Juan Formell. Le Songo est une dynamique rythmique qui comporte de nombreuses variations, principalement dans le jeu des congas et des timbales. Si on reconnaît généralement la paternité du songo à Changuito (José Luis Quintana), il explique lui-même que cela ne s'est pas fait du jour au lendemain mais comme un processus évolutif au sein des Van Van. Blas Egües, premier batteur des Van Van, a selon Changuito joué un rôle important dans la genèse du songo. La grosse caisse, ajoutée au cross stick est un élément déterminant, jouant généralement le contretemps du deuxième temps de chaque mesure (en 4/4). Les cloches et le cross stick sur le tom basse des timbales jouent aussi leur rôle, tout comme le jeu des congas, plus syncopé que dans le son montuno. Mais il ne faut pas se limiter aux percussions afin de comprendre le « groove » du songo, qui possède également des caractéristiques dans le jeu de basse et de piano, Formell et Pupi (Cesar Pedroso) ayant eux aussi joué leur rôle dans le développement de cette dynamique rythmique.

Si Los Van Van sont le principal groupe jouant le Songo, ils ont influencé de nombreux groupes de timba à Cuba et ailleurs.