Livre pauvre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Un livre pauvre est une création poétique sur papier, manuscrite et illustrée. Son concept a été lancé par Daniel Leuwers en 2002[1],[2].

Technique[modifier | modifier le code]

Sur un support papier qui peut être luxueux, ou ordinaire, un ou une poète écrit un texte qui sera prétexte à l'artiste pour créer son illustration ou inversement. Le papier est ensuite soit simplement plié en deux soit plié en accordéon dans la tradition du leporello. Le nombre d'exemplaires est limité à 4, 5 ou 6 ; tous sont des créations originales[3].

Pourquoi « pauvre »[modifier | modifier le code]

Un tel livre ne passe pas par les circuits éditeur - imprimeur - librairie et ce dernier est peu coûteux à réaliser : ce sont les principales raisons qui ont conduit au choix de son appellation[1].

Intervenants et collections de livres pauvres[modifier | modifier le code]

Si l'appellation livre pauvre ainsi que la première collection (au Prieuré de Saint-Cosme, connu par ailleurs pour avoir accueilli Pierre de Ronsard qui y est enterré) ont été lancées par Daniel Leuwers, d'autres artistes, tel Max Partezana[4] et Aaron Clarke[5] ont suivi le même mouvement par la réalisation d'autres livres pauvres qui ont rejoint, d'abord, la collection de Daniel Leuwers, puis leurs propres collections.

Depuis, d'autres collections de livres pauvres ont été créées par d'autres artistes. Voir principalement le fonds Armand Dupuy de la bibliothèque de livre d'artiste Bibart en Belgique[6]. Des livres pauvres existent aussi au sein de la collection « Mémoires » d'Éric Coisel[7]. Tout un foisonnement d'artistes pratiquent aujourd'hui et apportent leur pierre à ce concept et cette pratique (liste ci-dessous).

Quelques artistes de livres pauvres[modifier | modifier le code]

(Par ordre alphabétique)

Quelques poètes ou écrivains de livres pauvres[modifier | modifier le code]

(Par ordre alphabétique)

Principales expositions[modifier | modifier le code]

Hommage[modifier | modifier le code]

Le livre pauvre prend parfois le parti pris de l'hommage à un poète tel Joël Leick avec Aimé Césaire ou Max Partezana avec Arthur Rimbaud[14]. Ou encore avec Guillaume Apollinaire, Charles Baudelaire, Stéphane Mallarmé, Saint-John Perse ou Pierre de Ronsard.

Bibliographie et sources[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Voir la bibliographie "Sur le livre pauvre" de Daniel Leuwers.

Articles[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]