Joaquin Ferrer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Joaquin Ferrer
Joaquin ferrer.jpg
Joaquin Ferrer travaillant dans son atelier à Paris
Naissance
Nationalité
Drapeau de Cuba Cubain
Activité
Mouvement
Site web
Compléments
Art Abstrait - Graphisme

Joaquin Ferrer, né le 4 juillet 1929 à Manzanillo, est un artiste peintre, dessinateur cubain lié au mouvement d'abstraction lyrique[1]. Peinture Abstraite - Art Graphique.

Site internet: http://www.joaquinferrer.org

Biographie[modifier | modifier le code]

Joaquin Ferrer est né à Manzanillo, Cuba, en 1929. Entré à l'Académie des Beaux-Arts San Alejandro de La Havane en 1948, il abandonne deux ans plus tard ses études pour travailler librement, et expose pour la première fois ses œuvres en 1954 au Salon National de la peinture au Musée d'Art Moderne de La Havane.

Après la révolution castriste, en 1960, il obtient une bourse du gouvernement cubain pour venir à Paris où il s'installe définitivement. En 1979, il acquiert la citoyenneté française.

En 1968, la Galerie Le Point Cardinal réalise sa première exposition personnelle. Max Ernst en préface le catalogue:

... quant aux jeunes, je les plains. Comment n'ont-ils pas l'impression que tout a été fait avant eux? On a grand tort d'en faire des dieux avant même qu'ils aient eu le temps de s'exprimer. L'un d'eux, Ferrer, est un peu ma découverte. Loin du Pop Art, du Mec Art et de leurs succédanés, il me parait profondément authentique...  Max Emst (extrait).

Ferrer participe à la plupart des salons : Réalités Nouvelles, Salon de Mai, Grands et Jeunes d'Aujourd'hui. Nombreuses expositions personnelles au Point Cardinal, à la Galerie du Dragon, à Bruxelles à la Galerie Maya et à la Galerie Epsilon, à la Galerie Engelberts à Genève. Il expose aussi en Scandinavie, au Mexique, en Espagne, au Venezuela, en Italie, en Colombie, aux États-Unis, au Pérou, en Allemagne.

En 2017, l'ouvrage intitulé Improvisation so piano de Jean-Pierre Thiollet et paru chez Neva éditions lui est dédié.

Expositions[modifier | modifier le code]

2017 - Rétrospective, la Maison de l'Amérique Latine, Paris, FRANCE

2017 - Exposition Personnelle, Galerie WAGNER, Le Touquet, FRANCE

1961 - Artistes cubains contemporains, galerie du Dragon, Paris. Galerie Epona, Paris. Cuba et cubains, maison des jeunes de Clichy.

1962 - Art latino-américain (Jorge Camacho, Simona Ertan, Joaquin Ferrer, Eduardo Jonquieres, Wifredo Lam, Roberto Matta, Jesus Rafael Soto, Hervé Télémaque...), musée d'art moderne, Paris.

1963 - 3e biennale de Paris, musée d’art moderne, Paris Cinéma-galerie Le Ranelagh, Paris.

1964 - Balans, Stedelijk museum Schiedam, Pays-Bas. Sept peintres surréalistes cubains, galerie Maya, Bruxelles. Galerie du Dragon, Paris.

1965 - Peintres cubains en France, galerie Ranelagh, Paris. Artistes latino-américains de Paris, musée national d'art moderne, Paris.

1966 - Un sculpteur et neuf peintres cubains, galerie Saint-Germain, Paris. Théâtre des poètes, Galerie R.G. Paris. Comparaisons, musée d’art moderne, Paris.

1967 - Artistes solidaires d’Israël, comité d’honneur Max Ernst, Joan Miró, André Masson, Marc Chagall. Grands et jeunes d’aujourd’hui, musée d’art moderne, Paris. Réalités nouvelles, musée d’art moderne, Paris.

1968 - Max Ernst présente et préface sa première exposition personnelle, à la galerie Le Point Cardinal, Paris. L’art vivant 1965-1968, fondation Maeght, Saint-Paul-de-Vence. – 24e Salon de mai, musée d’art moderne, Paris.

1969 - Exposition personnelle, galerie Engelberts, Genève - Exposition personnelle, galerie Maya, Bruxelles. Métamorphoses de l’espace, Atelier de la monnaie, Lille. Galerie Delpine, Paris.

1970 - Vision 24, Instituto Italo-Latino-Americano, Rome. VIIIe Biennale Internationale, Menton. Festival d’Arts Plastiques, Montargis. Galerie Artoma, Hambourg. Galerie Brunidor, Hambourg.

1971 - Exposition personnelle, Axes, galerie Le Point cardinal, Paris. Sept artistes latino-américains, galerie du Dragon, Paris. Aspects de l’art cubain, galerie de Seine, Paris. Arts Latino-Américano en Scandinavie. Galerie Artek, Scandinavie. Le surréalisme et son ombre portée, galerie Maya, Bruxelles.

1972

    • Exposition personnelle, Galerie Engelberts, Genève.
    • Michaux, Viseux, Ferrer, Galerie Le Point Cardinal, Paris.
    • Galerie Hervé Odermatt, Paris.
    • Acquisitions du Musée d'Ixelles, Bruxelles.
    • Galerie Du Dragon, Paris.
    • Encrayonnements, Galerie Maya, Bruxelles.

1973 - Salon de Mai, Musée d’Art Moderne, Paris. Réalités Nouvelles, Musée d’Art Moderne, Paris. Villa Mairea, Kesanayttely, Norrmark.

1974 - Exposition personnelle, L’Espace Assiégé, Galerie Le Point Cardinal, Paris. 80 Petits Formats, Galerie Jeanne Bucher, Paris. 11e Festival International d’Art Contemporain, Royan. Phases, Musée d’Ixelles, Bruxelles. Festival de Poésie Murale, Saint-Ouen. Salon de Mai, Musée d’Art Moderne, Paris. Ode Élémentaire à Pablo Neruda, Maison des Arts, Montbéliard.

1975 - Cardenas, Ferrer, Michaux, Pons, Sanchez, Galerie Le Point Cardinal, Paris. La Quinzaine Littéraire, Galerie Jeanne Bucher, Paris.

1976 - Lam, Ferrer, Pons, Sanchez, Galerie Le Point Cardinal, Paris. Etoilements, Musée des Beaux-Arts, Le Havre. Instituto de Bellas Artes, Mexico. Boîtes, Galerie Maya, Bruxelles. Cardenas, Ferrer, Lam, Michaux, Pons, Sanchez, Galerie Le Point Cardinal, Paris. Artes Plasticas Internacional, Musée Castillo de San José, Lanzarote Islas, Canarias.

1977 - Exposition personnelle, L’Arbre Voyageur, Galerie Le Point Cardinal, Paris. FIAC, Galerie Le Point Cardinal, Grand Palais, Paris. Art du XXè Siècle, Palais des Beaux-Arts, Bruxelles. Arte Actual de Iberoamerica, Instituto de Cultura Hispanica, Madrid.

1978 - One Man Show -FIAC, Galerie Le Point Cardinal, Grand Palais, Paris. Cardenas, Ferrer, Michaux, Pons, Sima, Galerie Le Point Cardinal, Paris. Livres Illustrés – Reliures Georges Leroux, Bibliothèque Nationale, Paris. Alessandri, Ferrer, Rochholz, Galerie Moderne Silkeborg, Danemark.

1979 -Exposition personnelle, Galerie Engelberts, Genève. Galerie Minotauro, Caracas, Vénézuela. Meeting Point Art Center, Floride, USA. Le Musée Volé, Galerie De Seine et Galerie Isy-Brachot, Paris. Festival de la Poésie Murale en Sologne.

1980 - Galerie Moderne Silkeborg, Danemark. Salon de Mai, Grand Palais, Paris. Galerie Farber, Bruxelles. Musée Montecatini, Italie.

1981 - 60 Artistes pour un Musée, Centre Culturel du Mexique, Paris. 4e Biennale Américaine. Museo de Arte Moderno La Tertulia Cali, Colombie. Blanco y Negro, Galerie Sloane Racotta, Mexique.

1983 - Exposition personnelle, El Presente Presentido, Galerie Camino Brent, Lima, Pérou Exposition personnelle, Le Visiteur Absent, Galerie Le Miroir d’Encre, Bruxelles. 100 Artistes de l’Amérique Latine, Centre Culturel, Compiègne. Art Latino-Américain, Galerie Moderne, Silkeborg, Danemark.

1985 - Exposition personnelle, Galerie Editart, Genève. Salon de Mai, Grand Palais, Paris. Grands et Jeunes d’Aujourd’hui, Grand Palais, Paris. Réalités Nouvelles, Grand Palais, Paris.

1986 - Los Americanos, Galerie Artcurial, Paris. Grands et Jeunes d’Aujourd’hui, Grand Palais, Paris.

1987 - Réalités Nouvelles, Grand Palais, Paris. Grands et Jeunes d’Aujourd’hui, Grand Palais, Paris.

1988 - Exposition personnelle, La Capitale du Vertige, Galerie Epsilon, Bruxelles. Halte à l’Immobilisme, Atelier de la Monnaie, Lille. Réalités Nouvelles, Grand Palais, Paris.

1989 - Exposition personnelle, La Lumière en Otage, Galerie-Atelier Lambert, Paris. Bibliothèque Municipale, Grenoble.

1990 - Livres Illustrés – Reliures Georges Leroux, Bibliothèque Nationale, Paris. Galerie Camino Brent, Lima, Pérou.

1991 - 20 ans d’Activité 71-91, Galerie Editart, Genève. Regards de l’Imaginaire, Galerie Epsilon, Bruxelles. Analogies, Maison de la Culture, Namur. Réalités Nouvelles, Grand Palais, Paris.

1992 - Exposition personnelle, Et, tout est resté bleu, Galerie Epsilon et galerie-salon d’Art, Bruxelles. Salon d’Art Contemporain, Bourg-en-Bresse.

1993 - Réalités Nouvelles, Grand Palais, Paris. Galerie Weiss & Sori, Miami, USA. Galerie Thomas R. Monahan, Chicago, USA. International Art Exposition, Miami, Floride, USA. L’Amérique Latine et le Surréalisme, Musée Bochum, RFA.

1995 - Ferrer, peintures récentes, Galerie Camino Brent, Lima, Pérou. Eventails d’artistes contemporains, Espace Riquet, Musée de Béziers. Ferrer, Galerie Guy Bärtschi, Genève, Suisse.

1996 - Réalités Nouvelles Espace Eiffel, Paris. L’Art Absent, Editart, Strasbourg. Rencontres, Editart, Genève, Suisse.

1998 - Ferrer, peintures, Galerie Albert Loeb, Paris.

1999 - Exposition personnelle, Galerie A. Loeb, Paris. Hors des doctes ténèbres, Galerie Thessa Herold, Paris. 25 ans de collection d’art contemporain, SACEM, Paris. M2A2, Musée Martiniquais des Amériques, Paris. Peintres surréalistes, Galerie/librairie L’Or du Temps, Paris. FIAC, Galerie Thessa Herold, Paris. Bernard Anthonioz ou la liberté de l’art, Couvent des Cordeliers, Paris. Surrealism : two private eyes, Ertegun and Filipacchi Collections, Musée Guggenheim, New-York, USA.

2000 - Parution aux Éditions Palantines de la monographie Joaquin Ferrer, l’Imaginaire Absolu, textes de Lionel Ray. Galerie Albert Loeb, Paris.

2001 – L’art abstrait et la galerie Denise René, Centro atlantico de arte moderno, Grande Canarie

2002 - Exposition Le livre d’or de Willy Mucha, Musée Goya, Castres. Exposition Le livre pauvre, galerie du Fleuve, Paris.

2003 - Exposition Le livre pauvre, Prieuré de Saint-Cosme.

2005 - Le pli s’illustre, Abbaye-aux-Dames, Caen. Art latino-américain, Galerie Les Yeux Fertiles, Paris.

2006 - Art Paris, galerie Les Yeux Fertiles, Le Grand Palais, Paris. Photographies de Philippe Crépin, Galerie du troisième œil, Paris.

2007

  • L’envers du réel, galerie 64 Nuitdencre, Paris.
  • Salon d’art contemporain de Strasbourg, La galerie Les Yeux Fertiles
  • La preuve par trois, La galerie Les Yeux Fertiles, Paris
  • Galerie Meyer, Paris.

2008 - Art Paris, la galerie Les Yeux Fertiles, Le Grand Palais, Paris. Phases à l’ouest, musée de Saint-Brieuc.

2012 - Exposition, Galerie Cernuda, Miami, USA.

2012 - Exposition, Galerie Meyer, Paris, France.

2016 - Exposition, Centre international de poésie Marseille et Aix en Provence, France.

2017 - Art Paris, galerie Thessa Herold, Paris, France.

- Rétrospective, La Maison de l'Amérique latine, Paris, France.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Fondation Maeght, L’Art Vivant 1965-1968, Saint-Paul de Vence, 1968.

Alain Bosquet et Pierre Seghers, Les Poèmes de l’Année 1969, Éditions Seghers, Paris, 1969.

Rafael Humberto Gaviria, La Obra de Joaquin Ferrer, Acanto N°3, Mexique, 1969.

Michel Seuphor et Michel Ragon, L’art Abstrait, Tome 4 : 1945-1970 Amérique.

Pierre Dalle Nogare, Motrice, Éditions Fata Morgana, Paris, 1970.

Hélène Mozer, Blancs de Ferrer, La Revue des Belles Lettres N°4-3, Genève,1971.

Claude Bouyeure, Joaquin Ferrer : De Cuba à Clichy, Cimaise N°107, Paris, 1972.

Jean Paget, Présentation de Ferrer, Acoma N°4-5, François Maspero Éditeur, Paris, 1973.

La Enciclopedia de Cuba, Volume N°7, Éditions Vicente Baez, Madrid, 1974.

Damien Bayon, Aventura Plastica de Hispanoamerica 1940-1972, Fondo de Cultura Economica, Mexico, 1974.

Robert Maillard, Dictionnaire Universel de la Peinture, tome 2, SNL – Dictionnaires Robert, Paris, 1975.

Claude Esteban, L’Espace Assiégé, Argile VI, Maeght Éditeur, Paris, 1975.

Bénézit, Dictionnaire des Peintres, Sculpteurs, tome 4, Librairie Gründ, Paris, 1976.

"Arts du Vingtième Siècle", Palais des Beaux-Arts, Bruxelles, 1977.

"L’Officiel des Arts", tome 1, Annuaire International des Arts Plastiques, UNESCO, France, 1978.

Michel Lancelot, Le Musée Volé, Galerie De Seine – Galerie Isy-Brachot, Paris, 1979.   Pierre Dalle Nogare / Identités, Alain Bosquet, Éditions Pierre Belfond, Paris, 1979.

M.Laclotte et J.P. Cuzin, Petit Larousse de la Peinture, Librairie Larousse, Paris, 1969.

Grand Larousse Encyclopédique, 2e supplément, Librairie Larousse, Paris.

Octavio Paz et Stanton L.Catlin, AGPA, Artes Graficas Panamericanas, Mario De La Torre Éditeur, Colombie / Mexique / Vénézuela, 1979.

Hélène Mozer, Ferrer 1979-1980, rbl N°3-4, Genève, 1980.

Jacques Baron, Anthologie Plastique du Surréalisme, Éditions Filipacchi, 1980.

Adelaïda de Juan, Las Artes Plasticas en Cuba y el Resto del Caribe : 1950-1980.

Gérard Xuriguera, Regard sur la Peinture Contemporaine : 1945-Aujourd’hui, Éditions Arteb, Paris, 1983.

Carlos Rodriguez Saavedra, La Peinture Contemporaine en Amérique Latine, Le Courrier de l’UNESCO, Paris, 1984.

Damin Bayon, Arte Moderno en America Latina, D. BayŸn et Taurus Éditeurs, Madrid, 1985.

Alain Bosquet, Halte à l’Immobilisme – 1958-1988, Atelier De La Monnaie, Lille, 1988.

Damien Bayon, " Historia del Arte Hispanoamericano, 3. Siglos XIX y XX ", Alhambra Éditeur Madrid 1988.

Damien Bayon et Roberto Pontual, " La Peinture de l’Amérique Latine au XXe siècle ", Éditions Mengès, Paris, 1990.

Jean-Louis Ferrier, El Arte del Siglo XX : 1950-1990, Éditions Salvat, Barcelone, 1990.

Jacques Leenhardt et Pierre Kalfon, " Les Amériques Latines en France ", Découvertes Gallimard, 1992.

Lionel Ray, Joaquin Ferrer ou l’imaginaire absolu, éditions Palantines, 2001.

Encuentro de la cultura cubana, n°20, edicion especial y aniversaria, 2001.

Jean de Gonet, « Jean Hugues », bulletin du bibliophile n°1, 2005.

Livres illustrés[modifier | modifier le code]

Collection Léon Jérusalmi, Orichas, 1964-1965.

Venez venez l’absence est une volupté, poèmes d’Alain Bosquet, eaux-fortes de Joaquin Ferrer, Éditions Roberto Altmann, Paris, 1967.

Collection Jean Hugues, Cinq verticales et une horizontale, Reliure Georges Leroux, 1969.

Collection Daniel Filipacchi, Ressemblance, Reliure Georges Leroux, 1972.

Collection Agnès Hugues, L’Eternelle magie de l’amour, Reliure Georges Leroux, 1973.

Collection Renaud Gillet, Autoportrait, Reliure Georges Leroux, 1974.

Collection Daniel Filipacchi, Cinq personnages pour une révolution universelle, Boîte-objet, 1976.

Poésie et Gestes, Poésie d’Alain Bosquet, Gestes de Joaquin Ferrer, 1990.

Le capitaine de l’absurde, poèmes d’Alain Bosquet, dessins originaux de Joaquin Ferrer, 8 exemplaires, 8 dessins originaux, Le Cherche Midi Éditeur, 1990.

Avoir empêche d’être, aphorismes d’Alain Bosquet, illustrations de Joaquin Ferrer, éditions Phi, 1994.

Confluences poétiques, Luis Mizon, Le Mercure de France et la Maison de l’Amérique latine, 2006.

Théâtre d’ombres, Lionel Ray, Joaquin Ferrer, éditeur Menu, cuadernos de poesia, Cuenca 2007.

Porte folio[modifier | modifier le code]

Brunidor, 1963.

Axes, Galerie Le Point Cardinal, 1971.

Arte Iberoamericano 1900-1990, CD ROM, ediciones UNESCO.


Sites web personnels[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. «le chantre de l'abstraction lyrique salué par Max Ernst », in 88 notes pour piano solo, Jean-Pierre Thiollet, Neva Editions, 2015, p. 248. (ISBN 978 2 3505 5192 0)